Reportages

Quand des membres du Top 20 comme Gaël Monfils et Diego Schwartzman sont aussi la cible des parieurs…

Il y a neuf jours, nous évoquions le cas de Grégoire Barrere (n°84), qui avait reçu plusieurs insultes après une défaite en Challenger. En fin d’année dernière, nous avions également écrit un article sur ce sujet bouillant, précisant que la plupart du temps, les joueuses et les joueurs ciblés évoluaient sur les circuits secondaires. Malheureusement, il semblerait que nous nous soyons trompés. La preuve avec ces deux membres du Top 20 à l’ATP qui ont dénoncé et publié plusieurs messages d’insultes, ce jeudi…


La situation n’est pas nouvelle, mais elle est assez grave pour que des joueurs de haut rang, membres du Top 20 mondial, la dénonce. Ce jeudi, Diego Schwartzman (n°15), tête de série n°3 du tournoi ATP 250 d’Anvers, a été battu par le Roumain Marius Copil (n°92), issu des qualifications, en trois sets 6-4, 5-7, 7-6 (7). Comme si cette défaite difficile, au tie break du troisième set après 2h41 de jeu ne suffisait pas, l’Argentin a reçu plusieurs menaces sur les réseaux sociaux.

EHJe5orWoAIzWHr

Comme d’habitude, il s’agit de parieurs qui, bien cachés derrière leur petit écran, n’ont pas lésiné sur les insultes et noms d’oiseaux en tout genre. Schwartzman n’a donc pas hésité, sur son compte Instagram, à dénoncer cette personne qui apparemment l’insulte à chaque défaite. Par ailleurs, il a mentionné le compte de l’ATP pour que l’instance du tennis masculin puisse protéger les joueurs et agisse pour améliorer la situation. « Des messages comme celui-là, j’en reçois des centaines après chaque défaite », a-t-il conclu dans un dernier message. « J’espère que l’ATP commencera à résoudre ce problème d’une manière ou d’une autre et que l’on ne recevra plus toutes ces menaces qui nous sont envoyées comme si c’était quelque chose de normal au quotidien. »

EHJe5E7X0AExKiu.jpg

De son côté, Gaël Monfils (n°13) était tête de série n°1 de ce même tournoi d’Anvers. Ce jeudi, pour son entrée en lice, il a lui aussi été éliminé par le jeune italien Jannik Sinner (n°119) en deux sets 6-3, 6-2. Certainement fatigué, le Parisien a également reçu plusieurs messages allant jusqu’à le menacer lui, sa famille et sa petit amie qui n’est autre que la joueuse Elina Svitolina (n°4). De la même manière que le joueur argentin, le Français a dénoncé cette pratique sur son compte Instagram. Il a publié plusieurs de ces messages et a préféré prendre cela avec humour en y ajoutant des petites réponses personnelles. Ce qui ne l’a pas empêché de partager également quelques messages de soutien pour équilibrer la balance.

EHJe6AdW4AAYllv.jpg

Cependant, cela continue de nous interroger sur la liberté prise par ces parieurs qui se donnent le droit d’insulter des joueuses et des joueurs parce qu’ils ont perdu un match et leur ont fait perdre leur pari. Comment peut-on aller jusqu’à proférer des insultes racistes et des menaces de mort pour du sport ? Cela nous dépasse, on doit bien vous l’avouer ici… Il est très regrettable que de telles situations continuent de se produire dans le monde entier, et nous sommes sûrs qu’il n’y a pas que dans le tennis que cela se passe.

EHJe6WgW4AEUv90.jpg

Crédit photo : @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Roger Federer a dévoilé son calendrier pour 2020 et sera présent à Roland-Garros

Les parieurs frappent encore et toujours, Grégoire Barrere s’insurge contre eux

5 réflexions au sujet de “Quand des membres du Top 20 comme Gaël Monfils et Diego Schwartzman sont aussi la cible des parieurs…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s