Analyses

US Open – Gaël Monfils, un boulevard jusqu’en demi-finales ?

Ce mardi au premier tour de l’US Open, les têtes de série ont subi une hécatombe dans le bas du tableau masculin. Par conséquent, e Français Gaël Monfils (n°13) s’est vu muté favori de son quart de tableau, ce dont il a du mal à entendre parler. Analyse.


Si vous avez dormi alors que l’US Open bat désormais son plein, sachez qu’il y a un jour et demi, le bas du tableau masculin a subi une hécatombe des têtes de série, dès le premier tour. À commencer par le Grec Stefanos Tsitsipas (n°8), qui à bout de forces physiquement et après un échange houleux durant le match avec l’arbitre Damien Dumusois, s’est incliné face au Russe Andrey Rublev (n°43) en quatre sets 6-4, 6-7 (5), 7-6 (7), 7-5. N’oublions pas non plus la panne de l’Autrichien Dominic Thiem (n°4), qui s’est laissé surprendre par l’Italien Thomas Fabbiano (n°87) en quatre manches 6-4, 3-6, 6-3, 6-2. Un peu plus près du Parisien Gaël Monfils (n°13) dans le tableau, le Canadien Félix Auger-Aliassime (n°19) a de son côté perdu face à son compatriote Denis Shapovalov (n°33) en trois sets 6-1, 6-1, 6-4. Enfin, l’Espagnol Roberto Bautista Agut (n°10) s’est incliné face au Kazakh Mikhail Kukushkin (n°47) en cinq manches 3-6, 6-1, 6-4, 3-6, 6-3. Le seul joueur vraiment dangereux qu’il reste pour le Tricolore dans ce quart de tableau n’est autre que l’Australien Nick Kyrgios (n°30)

EC_8EFyXYAAShFB.jpg

Ceci étant dit, Monfils pourrait tout de même parvenir jusqu’en demi-finales sans avoir à battre un joueur mieux classé que lui ! Cependant, comme beaucoup d’autres joueurs, le Français déteste voir plus loin. « Je sais juste que Shapovalov a battu la tête de série (Félix Auger-Aliassime) que je devais jouer au troisième tour », a-t-il déclaré en conférence de presse après sa victoire au premier tour. Concernant toutes les têtes de série qui sont tombées, il a même ajouté : « Faut pas me dire, je ne sais pas qui c’est… » Cela n’empêche pas de dire – en se référant au classement ATP actuel – que Gaël Monfils fait figure d’ultime favori dans sa partie de tableau, puisqu’il y est désormais (à la veille du deuxième tour) le mieux classé. De quoi lui rajouter un supplément de pression sur les épaules ?

EDBUMC_WwAEAVYI.jpg

« On a peut-être du mal à me suivre mais je suis 13ème mondial », a rappelé Monfils après son succès face à Albert Ramos-Vinolas. « J’aborde ce Grand Chelem avec de gros objectifs. J’ai fait un été bizarre. Mais j’ai l’impression qu’on ne m’autorise pas à avoir le temps après une blessure. Car j’ai été blessé au tendon à Wimbledon. Je fais un très bon tournoi à Montréal mais après je suis mort, les gars ! Et je perds à Cincinnati sur un très bon Tiafoe. Je me suis bien entraîné à New York et j’ai de la confiance. Laissez-moi gagner encore un match et je regarderai le tableau… On me met une sacrée pression et je suis quand même là. Je réponds souvent présent. Je déçois rarement. Pourtant, vous les journalistes, vous me mettez de la pression. Quand je joue Antoine Hoang au troisième tour de Roland-Garros, c’est comme si c’était fait. Mais c’est vrai qu’on se fait des petits films. Moins on en sait, mieux c’est… » Attendons alors un petit peu pour parler d’une éventuelle accession en demi-finales. Le tournoi ne fait que commencer, et les premiers jours nous ont déjà montré que les surprises risquent de ne pas manquer lors de cette quinzaine à New York. Le Parisien n’est pas à l’abri d’en subir les conséquences.

EDC8tDfWwAEIQ-U.jpg

 

En attendant, le parcours de Gaël Monfils se poursuivra ce jeudi au deuxième tour, avec une rencontre face au Roumain Marius Copil (n°93). Avant un éventuel troisième tour contre Shapovalov, qui peut être très dangereux dans un bon jour, et un huitième de finale potentiel face à l’Italien Matteo Berrettini (n°25), qui fait quand même parti des têtes de série. Mais bon, comme on dit, à chaque jour suffit sa peine.

Crédit photos : @la1ere, @tennis_phil, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Damian Steiner, arbitre évincé pour avoir donné des interviews non autorisées…

 

 

Rencontre avec… Lucas Poullain

Publicités

6 réflexions au sujet de “US Open – Gaël Monfils, un boulevard jusqu’en demi-finales ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s