Interviews

Adrian Mannarino : « Même si j’ai perdu le match, je suis content d’avoir pu être sur le court »

Ce vendredi, Adrian Mannarino (n°39) a failli ne pas entrer sur le court pour disputer sa rencontre du troisième tour face à Alexander Zverev (n°7). Dans le flou, nous ne savions pas ce qu’il se passait réellement. Après sa défaite, le Tricolore s’est ainsi empressé de fournir quelques explications…


Prévu à 20h30 (heure française), la rencontre entre Adrian Mannarino (n°39) et Alexander Zverev (n°7) a eu plus de deux heures et de mi de retard ce vendredi. Défait en quatre manches 6-7 (4), 6-4, 6-2,6 -2, le joueur français a expliqué ce qu’il s’est passé en coulisse pendant ces longues heures d’attente. « Je me préparais à aller sur le court vers 14h30 car je savais qu’on ne commencerait pas avant cette heure-là », a ainsi déclaré le Tricolore dans des propos relayés par nos confrères de L’Equipe. « J’étais à l’échauffement avec mon coach quand le tour manager est venu me parler. Il m’a expliqué la situation, le fait que le département de la santé de l’État (de New York, ndlr) a pris en main la gestion des choses et a mis en place un nouveau protocole. Pour le département d’État, la décision était de dire que j’avais été exposé à quelqu’un de positif (Benoît Paire, ndlr) et que je devais être en quarantaine dans ma chambre donc pas autorisé à aller sur le terrain. » Alors que Twitter s’enflammait et que les hypothèses sur ce qu’il se passait en coulisses allait bon train, le 39ème joueur mondial a ensuite raconté comment il en est finalement venu à disputer sa rencontre sur le Louis Armstrong. « On m’a dit qu’on essayait de contacter des gens pour voir si cette décision pouvait être changée », a-t-il ajouté. « Et on m’a annoncé que le match n’était pas prévu avant 17 heures. Sascha a accepté, ce qui était sympa. Beaucoup de choses ont dû se passer mais moi je me suis juste préparé à être sur le terrain à 17 heures. J’ai donné mon téléphone à mon coach et je lui ai dit de gérer ça, que si je n’étais pas autorisé… eh bien, je n’étais pas autorisé. Vers 1 h30-16h40, j’ai appris qu’on pourrait aller sur le terrain. Beaucoup d’efforts ont été faits ces derniers jours et ces dernières heures et je tiens à remercier toutes les personnes qui se sont démenées pour mon cas. Même si j’ai perdu le match, je suis content d’avoir pu être sur le court. »

Apparemment, Adrian Mannarino ne savait pas que le protocole pouvait évoluer, comme il a évolué pour ses camarades qui sont désormais en quarantaine dans leur chambre, alors qu’au départ il avait été dit qu’ils pourraient continuer à s’entraîner même après leur élimination de l’US Open. « Je ne savais pas que la situation pouvait changer pour moi », a poursuivi le joueur français. « Dimanche, quand on nous a dit qu’on pouvait jouer si on acceptait le protocole, on a tous signé le papier, qui venait du département de la santé de la ville de New York je crois. Et je ne savais pas que l’État pouvait inverser cette décision, je ne connais pas toutes ces règles, je suis un joueur de tennis… Tout cela est arrivé de manière soudaine. Je ne savais pas quoi penser, j’étais posé sur un canapé à essayer de me concentrer au cas où je joue. Je n’étais pas au courant que ma situation pouvait évoluer comme ça alors que j’étais encore dans le tableau. Ceux qui ont perdu, on leur a dit qu’ils pourraient encore s’entraîner avec un nouveau protocole, qu’ils seraient autorisés à venir sur le site en étant testés. Et on a appris ce matin qu’ils devraient rester dans leur chambre d’hôtel pour le reste de la quarantaine… Moi, je ne pensais pas à tout ça… Je préparais un match très dur. » Quant à un retour en France, ce n’est visiblement pas pour tout de suite. « Je ne pourrai pas partir de New York avant vendredi prochain. C’est différent pour chacun, ça dépend de la dernière exposition à Benoît. Mon coach ne pourra pas partir avant samedi prochain, moi un jour avant. Je crois que je vais devoir rester dans ma chambre pour les sept prochains jours. »

Posé, Adrian Mannarino n’a pas eu des mots aussi durs que sa compatriote Kristina Mladenovic (n°44), qui a de son côté parlé d’un cauchemar pour qualifier la situation des Tricolores qui ont été en contact avec Benoît Paire (n°23). « Je ne vais pas appeler ça un cauchemar, c’est sûr », a-t-il déclaré. « J’ai pu jouer le tournoi, même si c’était spécial. J’ai pu participer. J’ai pu donner mon meilleur sur le terrain donc je ne vais pas me plaindre de ça. » Si certains joueurs français sont très en colère, Mannarino lui tempère ses propos et se veut reconnaissant d’avoir pu disputer le Grand Chelem américain. « J’essaie de m’adapter… Moi, je suis content d’avoir pu jouer le tournoi, d’avoir pu y participer même si c’était particulier sans public », a-t-il conclu. « Il y avait eu tellement de stress, d’appréhension… Il s’est passé tellement de choses depuis samedi… À ce moment-là, je pensais que je ne pourrais pas jouer le tournoi. On était prévenus qu’en 2020, il se passe beaucoup de choses. Il faut faire face à des situations particulières que personne ne peut prévoir à l’avance. Le tennis est un sport où il faut tout le temps s’adapter et ce sera poussé à l’extrême pendant quelque temps. Personnellement, pour l’instant, je suis plus tracassé par une douleur à l’adducteur, survenue sur le court (en fin de 2e set). J’ai un peu de mal à me déplacer, même à froid quand je marche… Le reste on aura le temps d’y penser plus tard. »

Crédit photos : @NieuwsNu123, @usopen, @nypost

À LIRE AUSSI :

US Open – Est-on enfin en train de retrouver la Caroline Garcia qui a été n°4 mondiale ?

Kristina Mladenovic : « C’est un cauchemar ce que l’on vit là »

3 réflexions au sujet de “Adrian Mannarino : « Même si j’ai perdu le match, je suis content d’avoir pu être sur le court »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s