Reportages

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°11 : Fortes chaleurs et grand respect entre Djokovic et Federer

Voici ce qu’il faut retenir de ce jeudi à Melbourne : les fortes chaleurs qui sont de retour, le grand respect affiché par Nova Djokovic envers Roger Federer, la prime à la jeunesse signée Sofia Kenin et le come-back en finale de Garbiñe Muguruza !

EPgMVZNWsAA-2Ql


Le respect de Novak Djokovic envers Roger Federer…

Ce jeudi, le Serbe Novak Djokovic (n°2) s’est qualifié pour la finale de l’Australian Open, en dominant Roger Federer (n°3) en trois sets 7-6 (1), 6-4, 6-3. Le Suisse était forcément un peu diminué par la blessure à l’aine contractée lors de son quart de finale marathon, ce qui n’a pas empêché le Serbe de montré un immense respect envers l’homme aux 20 titres du Grand Chelem. « Respect envers Roger pour son match ce soir », a-t-il notamment déclaré. « Il était visiblement blessé … Il n’était pas à son meilleur et même proche de son meilleur en termes de mouvement, mais respect pour être allé sur le court et avoir fait de son mieux tout au long de son parcours. » Un respect dont il a témoigné durant l’interview sur le court, comme vous pourrez le voir ci-dessous, où il a tenu à souligner l’honneur qui est le sien depuis des années de pouvoir jouer les plus grands matches face à des joueurs comme Federer ou même Rafael Nadal (n°1). Comme quoi, Djokovic n’est pas seulement un grand joueur mais aussi très fort en terme de communication !

Sofia Kenin, la prime à la jeunesse

À 21 ans, l’Américaine Sofia Kenin (n°15) s’est qualifiée ce jeudi pour la finale de l’Australian Open, sa toute première en Grand Chelem. Elle est ainsi devenue la plus jeune joueuse depuis la Serbe Ana Ivanovic, en 2008, à atteindre la finale à Melbourne. Interviewée par Jim Courier sur la Rod Laver Arena après sa victoire en deux sets 7-6 (6), 7-5 face à l’Australienne Ashleigh Barty (n°1), la jeune joueuse est restée sans voix. « Honnêtement, je suis sans voix », a-t-elle notamment déclaré. « Je n’arrive pas à y croire, j’ai rêvé de ce moment depuis que j’ai cinq ans et que j’ai vu cette vidéo d’Andy Roddick. Je suis sans voix, je suis tellement reconnaissante, j’ai travaillé si dur pour en arriver là. Merci tout le monde, merci à mon père et à ceux restés à la maison. » Nous vous avions parlé de Coco Gauff et Iga Swiatek comme les vents de fraîcheur de cet édition 2020 de l’Australian Open, mais le réel vent de fraîcheur s’appelle Sofia Kenin !

Garbiñe Muguruza, un mental de championne

Ce jeudi, pour battre la n°3 mondiale Simona Halep en demi-finales de l’Australian Open, l’Espagnole Garbiñe Muguruza (n°32) a dû montrer un mental de championne. Ce mental d’acier, on sait qu’elle l’a puisqu’elle a déjà remporté deux titres en Grand Chelem (Roland-Garros en 2016 et Wimbledon en 2017). Seulement, ces deux dernières saisons, elle a connu diverses difficultés. Après avoir passé l’inter-saison dans les montagnes, à la recherche d’un nouveau défi, la voilà de retour au premier plan avec ce mental qu’on lui connaît si bien. Lors de l’interview sur le court, après sa qualification pour la finale à Melbourne, l’Espagnole a ainsi parlé de ce mental qui lui a permis d’aborder cette rencontre de la meilleure des manières. « Vous savez, je ne pensais pas que j’étais derrière (au score), je pensais juste à continuer à aller de l’avant, qu’à un certain moment j’aurais une opportunité », a-t-elle ainsi expliqué. « Je savais que je jouais face à Simona, et que ce serait donc un match difficile. J’ai donc continué à me battre avec toute l’énergie que j’avais. » Et de l’énergie, elle n’a pas hésité à en dépenser pour remporter cette rencontre…

Novak Djokovic, invincible à Melbourne ?

Depuis de nombreuses années, on parle de Big Three ou Big Four pour mettre en avant les meilleurs joueurs de l’histoire du tennis, qui continuent à dominer les premières places du classement mondial (à l’exception d’Andy Murray, dont la hanche ne cesse de grincer..). Ainsi, depuis 2007 et sa dernière défaite face à Roger Federer à l’Australian Open, Novak Djokovic règne en maître à Melbourne, puisqu’il n’a plus perdu face à un membre du Big Four. Il a battu cinq fois Murray, quatre fois Federer et deux fois Rafael Nadal dans ce qui est son jardin depuis environ treize années. Par ailleurs, sur les 26 finales qu’il a jouées en Grand Chelem, le Serbe va disputer dimanche la huitième à l’Australian Open. Ce qui est monstrueux, surtout quand on sait que sur les sept finales précédentes, il n’a jamais perdu. Son prochain adversaire, que ce soit Dominic Thiem (n°5) ou Alexander Zverev (n°7), aura fort à faire pour le déboulonner dans son tournoi du Grand Chelem favori…

Ashleigh Barty, tendue durant le match et forcément déçue

Après avoir été éliminée en demi-finales de l’Australian Open, chez elle en Australie, la n°1 mondiale Ashleigh Barty ne pouvait être que déçue. ce qui est totalement légitime tant elle devait avoir envie de gagner chez elle. Voilà pourquoi elle a paru tendue tout au long de la rencontre où elle a échoué face à l’Américaine Sofia Kenin (n°15) en deux sets 7-6 (6), 7-5. Pourtant, en conférence de presse, l’Australienne n’a pas voulu retenir que le négatif, voyant le verre à moitié plein. « Oui, je suis forcément déçue, mais ça a été un très bel été », a-t-elle notamment déclaré. « Il y a trois semaines, si vous m’aviez dit que j’allais remporter un tournoi et faire demi-finales à l’Australian Open, j’aurais signé tout de suite. Mais je me suis mise en positon de gagner le match aujourd’hui. […] Je dois féliciter Sofia qui a été agressive sur les points importants, elle mérite de gagner. »

Après les incendies et les orages, (re)voilà la chaleur !

Décidément, cette édition 2020 de l’Australian Open aura été particulière. Elle devrait même nous faire réfléchir sur le dérèglement climatique… Durant les qualifications, les fumées dues aux incendies qui ont ravagé le pays ont beaucoup fait parler, craignant même une annulation du tournoi. Puis, au cours de la première semaine, les orages ont sévi sur Melbourne. Ce jeudi, c’est la chaleur qui a fait son grand retour, avec des températures tournant autour des 40°C ! Vous ne le savez peut-être pas, mais une échelle thermique a été mise en place il y a quelques temps pour éviter aux joueuses et aux joueurs de souffrir des trop fortes chaleurs. Ainsi, quand cette échelle atteint son, maximum, les rencontres sont momentanément interrompues. Voilà ce qu’il s’est passé ce jeudi sur les courts dépourvus de toits, où se jouaient des rencontres des tableaux Juniors et de tennis-fauteuil.

Juniors : Trois Français seront présents en demi-finales !

Comme en 2002, il y aura trois joueurs tricolores en demi-finales de l’Australian Open, chez les Juniors. Ce jeudi, Arthur Cazaux s’est qualifié au super tie-break du troisième set, en dominant l’Américain Martin Damm en trois sets 3-6, 6-3, 7-6 (4). Il a ensuite été rejoint par Harold Mayot, qui a battu le Suisse Dominic Stricker en trois sets 4-6, 6-2, 7-5. Enfin, dans une rencontre 100% française, Timo Legout a pris le meilleur sur son compatriote Giovanni Mpetshi Perricard en trois sets 3-6, 6-3, 6-4. Notez qu’il y aura assurément un Tricolore ne finale, puisque Mayot et Legout s’affronteront en demies.

Crédit photos : @AustralianOpen, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

La tribune du rédac’ chef : pourquoi une telle programmation pour les demies à l’Australian Open ?

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°10 : Une première pour Alexander Zverev, un retour pour Garbiñe Muguruza

4 réflexions au sujet de “#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°11 : Fortes chaleurs et grand respect entre Djokovic et Federer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s