Reportages

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°9 : Roger Federer, 7 balles de matchs sauvées et un miracle

Le chiffre de cette neuvième journée de compétition restera le sept, comme les occasions manquées par Tennys Sandgren qui avait le match au bout de la raquette face à Roger Federer… Sinon, Novak Djokovic a pleuré le décès de Kobe Bryant, Ashleigh Barty a battu un record et une juge de ligne a joué les rapporteuses contre le maestro suisse.

EPWvw89U0AAPXu3


Tennys Sandgren pourra regretter longtemps ces sept balles de match

Si vous avez manqué le quart de finale entre Roger Federer (n°3) et Tennys Sandgren (n°100) ce mardi à l’Australian Open, vous avez loupé un autre match de dingue ! En effet, le Suisse a longtemps été malmené, il est vrai diminué par une gêne à l’aine. Ce qui ne l’a pas empêché de sauver un total de sept balles de match, qui viendront longtemps hanter les nuits de l’Américain. Sur ces sept occasions manquées, Sandgren est parti six fois à la faute, Federer n’en sauvant réellement qu’une seule d’une volée gagnante. Le bras de l’Américain a tremblé e quoi e plus normal quand on s’apprête à battre l’homme aux 20 titres du Grand Chelem ? De son côté, Federer a sauvé autant de balles de match contre lui seulement pour la deuxième fois de sa carrière. Cela lui était déjà arrivé il y a un peu plus de seize ans, au premier tour à Cincinnati en 2003. Malheureusement, il avait perdu au tour suivant… Bis repetita à Melbourne ?

Quand Novak Djokovic pleure le décès de son mentor, Kobe Bryant

Après sa victoire en quarts de finale de l’Australian Open face au Canadien Milos Raonic (n°35) en trois sets 6-4, 6-3, 7-6 (1), le Serbe Novak Djokovic (n°2) n’a pu échapper à une question sur le décès tragique du basketteur Kobe Bryant. Sur la Rod Laver Arena, au micro de John McEnroe, le tenant du titre a ainsi expliqué que le joueur des Los Angeles Lakers était un mentor pour lui et qu’il le connaissait depuis plus de dix ans. « Je ne sais pas ce qu’on pourrait dire », a ainsi déclaré Djokovic, dont on pouvait lire la forte émotion sur le visage. « Cela nous a vraiment pris par surprise. Il était l’un des plus grands athlètes de tous les temps. Il m’a inspiré, ainsi que beaucoup d’autres personnes dans le monde entier. J’ai eu la chance d’avoir une relation personnelle avec lui durant les dix dernières années et quand j’ai eu besoin de conseils et d’être soutenu, il a été là pour moi. Il était mon mentor, mon ami et ça me brise le cœur de voir et d’entendre ce qu’il lui est arrivé à lui et à sa fille. » Très touché, le Serbe a fini en larmes, avec un McEnroe tête baissé ne sachant pas quoi dire. Par moments, le silence vaut toutes les paroles du monde…

Par ailleurs, le Serbe a rendu hommage à son idole avec une veste d’échauffement un peu spéciale, sur laquelle il avait fait inscrire les initiales du joueur, « KB », et ses deux numéros fétiches au court de sa carrière chez les Lakers : le 8 et le 24. Un joli clin d’oeil à cet incroyable sportif parti trop tôt…

EPW1kvyXUAUdk7C

Ashleigh Barty, plus de 35 ans après…

N°1 mondiale depuis 2019, titrée pour la première fois en Grand Chelem à Roland-Garros, Ashleigh Barty (n°1) a de quoi rendre fiers les Australiens. Ce mardi, elle s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Australian Open, à domicile, en dominant la Tchèque Petra Kvitova (n°8) en deux sets 7-6 (6), 6-2. Ainsi, elle a battu un nouveau record national : depuis 1984, aucune joueuse australienne n’était parvenue à rejoindre les demies à Melbourne ! L’heureuse élue s’appelait alors Wendy Turnbull et elle avait justement perdu en demi-finales face à l’Américaine Chris Evert. Ce dont on peut être sûrs, en 2020, c’est que Barty fera tout pour aller au bout et tenir son rang de meilleure joueuse du monde !

Quand une juge de ligne rapporte provoque une sanction pour Federer

Ce mardi, Roger Federer (n°3) a connu d’énormes difficultés pour se sortir des griffes de l’Américaine Tennys Sandgren (n°100), comme évoqué plus haut. Au début du troisième set, déjà diminué physiquement par une blessure à l’aine, et certainement frustré d’avoir perdu la deuxième manche, le Suisse a quelque peu juré en suisse allemand… Ça aurait pu passer tout seul, si ce n’est que la juge de ligne postée derrière lui a compris ce qu’il a dit dans sa langue maternelle. Cette dernière s’est empressée d’aller rapporter les propos de Federer à l’arbitre de chaise, qui a ensuite fait appliquer le règlement et l’a sanctionné pour ces propos injurieux. Étonnée, le suisse a demandé des explications à l’arbitre de chaise, qui lui a expliqué et qui n’a pas lâché le morceau. Celle-là, à l’école, elle ne devait pas être aimée par tous les élèves !

Les États-Unis, la nation forte du tennis féminin mondial

C’est une certitude, les États-Unis ont toujours eu une place à part dans le tennis féminin mondial. Ce mardi, Sofia Kenin (n°15) est parvenue à se qualifier pour les demi-finales de l’Australian Open en dominant la Tunisienne Ons Jabeur (n°78) en deux sets 6-4, 6-4 en quarts de finale. Ainsi, grâce à cette belle performance, cela fait 52 saisons sur 53 qu’au moins une joueuse américaine parvient en demies d’un Grand Chelem. La seule fausse note était arrivée en 2006, rapidement rectifiée donc, notamment quand les sœurs Williams régnaient sur le tennis féminin. Mais la relève semble assuré, avec Sofia Kenin, et des joueuses comme Amanda Anisimova (n°24) et Coco Gauff (n°67) qui se tiennent en embuscade…

Djokovic admiratif de Federer, avant une demi de folie ?

Ce mardi, après sa victoire face à Milos Raonic (n°35), le Serbe Novak Djokovic (n°2) est revenu en conférence de presse sur le miraculé de cette neuvième journée à Melbourne : son prochain adversaire, Roger Federer (n°3). Il a notamment fait part de son admiration pour le Suisse, avec des mots que l’on entend rarement entre joueurs à ce niveau. « Ce qu’il a fait aujourd’hui (ce mardi) était incroyable », a notamment déclaré le Serbe. « Il a montré pourquoi il est l’un des meilleurs joueurs de tous les temps. Il n’abandonne jamais et quand ça compte le plus, il se remobilise et il joue son meilleur tennis. » Serait-ce une façon d’invoquer les dieux du tennis pour qu’ils cessent de sourire à Federer et qu’ils aident Djokovic à l’emporter en demi-finales ? Nous n’irons peut-être pas jusque-là, mais…

Crédit photos : @Eurosport_ES, Eurosport_FR

À LIRE AUSSI :

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°8 : Nick Kyrgios rend hommage à son idole, Kobe Bryant…

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°7 : Roger Federer préfère-t-il jouer au tennis ou au Tennys (Sandgren) ?

5 réflexions au sujet de “#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°9 : Roger Federer, 7 balles de matchs sauvées et un miracle”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s