Reportages

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°12 : Kristina Mladenovic, nouveau sommet en double

Ce vendredi, nous avions envie de mettre une joueuse français en avant : Kristina Mladenovic, qui a remporté son quatrième titre en Grand Chelem en double dames, le troisième aux côtés de son amie Timea Babos. Nous évoquons aussi la victoire e Dominic Thiem et le tableau Juniors avec deux jeunes tricolores qui se disputeront le titre…

EPmLFlVXkAE7Q7B


Kristina Mladenovic, la reine du double

Ce vendredi, Kristina Maldenovic a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès en double. En effet, elle a remporté l’Australian Open pour la deuxième fois de sa carrière, en double dames, aux côtés de sa grande amie Timea Babos. Au terme d’une finale à sens unique, elles ont dominé la paire composée de Su-Wei Hsieh et Barbora Srycova en deux sets 6-2, 6-1. Ce qu’il faut retenir, c’est que c’est déjà le sixième titre en Grand Chelem pour la Française, qui en a remporté quatre en double dames et deux en double mixte. Trois de ses titres chez les dames ont été remporté avec la Hongroise Timea Babos (Australian Open 2018 et 2020, Roland-Garros 2019) et un avec sa compatriote Caroline Garcia (Roland-Garros 2016). En mixte, elle a donc triomphé deux fois avec le Canadien Daniel Nestor (Wimbledon 2013 et Australian Open 2014). On comprend mieux pourquoi le capitaine Julien Benneteau lui a fait confiance tout au long de la campagne victorieuse en Fed Cup la saison dernière ! De là à dire que la Tricolore n’est qu’une spécialiste de double, il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas…

Alexander Zverev : le point du match !

Au cours de la demi-finale qui a opposé ce vendredi Dominic Thiem (n°5) à Alexander Zverev (n°7) à l’Australian Open, nous avons pu voir des poins acharnés, dont un survenu dans le troisième set, alors que l’Autrichien avait pris les devants trois jeux à un. Au cours de cet échange, l’Allemand s’est arraché comme jamais pour aller chercher un point précieux, puisqu’il y avait 40A et que Thiem pouvait prendre un avantage définitif dans cette manche. Un point fabuleux, à retrouver en vidéo ci-dessous, pour vous rendre compte de l’intensité de cette demi-finale, disputée sur la Rod Laver Arena !

L’amitié plus forte que tout

Il est de tradition de laisser le micro aux championnes après leurs victoires, tradition que les vainqueurs du double dames ont célébré ce vendredi après leur victoire à l’Australian Open. Ainsi, Kristina Mladenovic, quand elle a pris le micro, a tenu à remercier sa partenaire, Timea Babos, pour toutes les émotions vécues ensemble. Un vrai discours rempli d’émotions et de sincérité entre deux joueuses qui sont également les meilleures amies du monde en dehors des courts. « Maintenant, j’aimerais remercier la personne la plus importante sur le court, qui se tient à mes côtés », a déclaré la joueuse française. « Timea est ma partenaire de double, mais elle est beaucoup plus que ça. On a vécu tant de choses ensemble, sur et en dehors du court et sans elle, je ne me tiendrais probablement pas devant vous aujourd’hui. Merci de jouer avec moi, d’être la meilleure partenaire pour moi, je suis tellement chanceuse de t’avoir. » Dans une monde et un sport si individualiste, une telle amitié fait plaisir à voir !

Face au top players, Alexander Zverev ne concrétise pas…

Au terme de la victoire de Dominic Thiem (n°5) en quatre sets 3-6, 6-4, 7-6 (3), 7-6 (4) en demi-finales face à Alexander Zverev (n°7) ce vendredi, une statistique surprenante est tombée. En effet, l’Allemand a remporté quatre fois le premier set face à des Top 15 en Grand Chelem, avant… de sombrer et de perdre la rencontre ! Cela lui était déjà arrivé contre l’Autrichien à Roland-Garros en 2016, mais aussi face à Rafael Nadal à Melbourne en 2017 et contre Milos Raonic à Wimbledon la même année. Comme quoi, après avoir remporté le premier set, rien n’était fait pour Zverev, qui s’est pourtant bien battu, notamment dans les jeux décisifs des deux derniers sets !

Les mots réconfortants de Dominic Thiem pour son adversaire

Si Alexander Zverev (n°7), éliminé ce vendredi en demi-finales de l’Australian Open par son ami Dominic Thiem (n°5) entend les mots que ce dernier a eu pour lui, il aura peut-être de quoi se réconforter. Quoi qu’il en soit, l’Autrichien ne s’est pas montré avare en compliments envers l’Allemand, qui disputait là sa première demie en Grand Chelem. Au micro de John McEnroe, à l’issue de la rencontre, Thiem a ainsi déclaré : « Il a eu un moment terrible pendant l’ATP Cup, mais je sais qu’il s’est entraîné dur depuis. Il mérite d’être là, on sait depuis longtemps quel joueur talentueux il est. Il a réussi une telle percée dans ce tournoi, en jouant sa première demi-finale. Honnêtement, on aurait tus les deux pu gagner aujourd’hui. Il n’a que 22 ans, donc je pense qu’on aura pas à attendre longtemps avant de le voir en finale d’un Grand Chelem. » Des mots qui témoignent du respect qu’ont les deux joueurs l’un envers l’autre.

Juniors : quatrième finale 100% Française à Melbourne

Dans le tableau Juniors, chez les garçons, la finale sera 100% Française ! En effet, Harold Mayot et Arthur Cazaux se sont qualifiés ce vendredi sur les courts annexes, dans des conditions météorologiques pas toujours optimales. Cela sera donc la quatrième fois en moins de quarante ans que deux joueurs tricolores se retrouvent pour le titre en Juniors à l’Australian Open. En effet, en 1982 il s’agissait de Tarik Benhabilès et de Loïc Courteau. Vingt ans plus tard, en 2002, Richard Gasquet avait été opposé à Laurent Recouderc. Enfin, en 2004, soit deux ans plus tard, Gaël Monfils et son pote Josselin Ouanna s’étaient disputé le titre. Quoiqu’il en soit, cela montre que la nouvelle génération française en veut et croit en son projet. « Ces projets forts, c’est ce qui fait la différence. C’est une belle génération, avec une saine rivalité, et on sent que l’émulation joue son rôle », a ainsi déclaré Olivier Soulès, responsable des 11-18 ans à la FFT, dans les colonnes de nos confrères de L’Equipe. Notez par ailleurs que Mayot est déjà classé 527ème mondial à l’ATP à seulement 17 ans, et qu’il écume les tournois ITF en dehors des Grands Chelems. « C’est un passionné, un vrai matcheur », a déclaré Soulès à son propos. « Il a un jeu complet et il a beaucoup progressé dans les changements de rythme. Solide du fond, il retourne bien et il a un très bon revers. Il a aussi une bonne vision du jeu. » Quant à Cazaux, n°5 mondial chez les Juniors : « Arthur a un super revers ; il faisait moins mal en coup droit mais il a progressé récemment, notamment dans sa technique. Il a aussi amélioré son service et il aime la bagarre. » En tout cas, cette finale sera à suivre, et de très près !

Crédit photos : @FFTennis, AustralianOpen

À LIRE AUSSI :

#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°11 : Fortes chaleurs et grand respect entre Djokovic et Federer

La tribune du rédac’ chef : pourquoi une telle programmation pour les demies à l’Australian Open ?

3 réflexions au sujet de “#AO2020 – L’actu de l’Australian Open en décalé n°12 : Kristina Mladenovic, nouveau sommet en double”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s