Reportages

Quand Lynette Federer parle de son fils et de son implication avec l’Afrique du Sud

La mère du joueur suisse Roger Federer (n°3) a fait des déclarations intéressantes sur son fils et son implication avec l’Afrique du Sud, notamment dans son travail humanitaire. Des propos que nous nous devions de vous relayer tant ils sont révélateurs…


Il est toujours intéressant d’en savoir un peu plus sur les gens qui sont proches des légendes du tennis, celles et ceux qui ont forgé l’esprit et la personnalité de ces sportifs qui sont devenus influents dans le monde entier. La famille du Suisse Roger Federer (n°3) a toujours été très discrète, et il est difficile de peser le degré d’importance qu’une personnalité comme Lynette Federer a eu dans le développement personnel de son fils. D’origine sud-africaine, la mère du joueur a toujours cherché à faire profil bas auprès des médias et n’est pas la plus présente dans les tribunes. Cependant, elle est l’une des grands partisanes de la préoccupation humanitaire du joueur de tennis et de sa façon d’être, qui captive au moins la moitié du monde. Dans une interview pour le journal suisse Tagesanzeiger, Lynette Federer a ainsi abordé des aspects intéressants de la personnalité de son fils.

DBVxIydUwAAl553

Née à Kempton Park, près de Johannesburg en Afrique du Sud, Lynette Federer a passé les premières années de sa vie dans un pays qu’elle connaît bien et avec qui elle a toujours voulu que Roger reste connecté. « Quand il était bébé, nous venions parfois rencontrer notre famille qui résidait ici », a ainsi déclaré la mère du recordman de titres en Grand Chelem. « Il était adorable en tant qu’enfant, très calme. J’ai toujours voulu lui inculquer la culture sud-africaine et parfois on lui parlait en anglais. Je savais que je ne pouvais pas aller trop loin avec ça parce que Robert (le père de Roger Federer) ne connaissais pas la langue, mais nous avons accepté de lui parler beaucoup de ce pays, de lui inculquer sa culture et nous avons pu cuisiner de nombreux plats typiques. Roger était curieux de l’Afrique depuis qu’il était enfant et je suis fière de voir comment son implication a grandi au fil du temps et qu’il profite de sa position d’idole mondiale pour aider de nombreuses personnes. »

EQKDChWUwAIKrBx

Fière de son fils, Lynette Federer peut l’être, surtout quand on voit qu’il s’intéresse à la politique de l’Afrique du Sud, ainsi qu’à son histoire. « L’histoire de l’apartheid est quelque chose dont nous avons beaucoup parlé et je suis ravie de voir Roger dire quelque chose d’aussi puissant quand il affirme qu’il aurait aimé rencontrer Nelson Mandela, plutôt que toute autre personne avec laquelle il ne pourrait pas avoir de relation », a-t-elle expliqué. « Quand il était enfant et que nous sommes venus ici, il a été témoin de la pauvreté de nombreux garçons de son âge. Nous n’avons jamais voulu cacher la réalité pour qu’il ne voie pas la misère dans laquelle beaucoup vivaient. Nous avons été privilégiés et je pense que cela l’a beaucoup marqué de voir comment les choses étaient pour beaucoup de gens. C’est pourquoi, dès qu’il a créé sa fondation, il a montré une grande détermination à être présent en Afrique du Sud. »

EQAke9xX4AErd-1

Interrogée sur la façon dont elle perçoit les changements visibles en Afrique du Sud, Lynette Federer s’est montrée directe. « Je suis heureuse de voir qu’e la situation évolue et tend à réduire à la fois les inégalités et le racisme », a-t-elle affirmé. « Il est très important qu’il y ait des Noirs aux postes à responsabilité car il y a encore beaucoup de choses à changer. » Enfin, elle a révélé qu’elle voit des traits de l’héritage sud-africain dans la personnalité de son fils. « C’est une personne très ouverte et extrêmement drôle. Je reconnais en lui beaucoup de choses caractéristiques de l’essence sud-africaine, ainsi que son caractère toujours curieux et disposé à écouter les gens et à apprendre. » Des mots intéressants de la personne qui connaît le mieux Roger Federer : sa mère.

Crédit photos : @dorota_biskup, @takematchpoints, 

À LIRE AUSSI :

Pune – Benoît Paire, principale tête d’affiche et motivé pour gagner

Race to Milan – Denis Shapovalov, Corentin Moutet et Alex de Minaur sur le podium

6 réflexions au sujet de “Quand Lynette Federer parle de son fils et de son implication avec l’Afrique du Sud”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s