Analyses

Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin disputeront la finale de Wimbledon

Après la finale disputée à Roland-Garros il y a quelques semaines par la paire Jérémy Chardy / Fabrice Martin, deux joueurs français sont à nouveau en finale d’un tournoi du Grand Chelem. Le double a le vent en poupe dans notre pays, et cette fois(-ci ce sont Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin qui auront l’honneur de jouer pour le titre.

D_D9atDWkAAB3N1.jpg


Une victoire en trois sets pour une première finale en Majeur

Têtes de série n°11 de ce Wimbledon, Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin se sont qualifiés ce jeudi pour la finale. Ils y affronteront les Colombiens Juan Sebastian Cabal et Robert Farah, têtes de série n°2. En demi-finales, les Tricolores ont battu le Croate Ivan Dodig et le Slovaque Filip Polasek en trois sets 6-2, 7-6 (7), 7-6 (2) sur le N°1 CourtDans la première manche, Dodig et Polasek ont ​​sauvé deux balles de break consécutives lors du cinquième jeu de la partie, ce qui leur a certainement évité de prendre une roue de bicyclette. Dans le deuxième set, le Croate et le Slovaque ont payé le fait de ne pas avoir converti une balle de set au cours du douzième jeu et une autre dans le tie break, qu’ils allaient perdre 9 points à 7 pour laisser Mahut et Roger-Vasselin prendre l’avantage deux sets à zéro. Le troisième set allait également se décider au jeu décisif, au cours duquel les Français ont perdu les deux premiers points avant de remporter les sept suivants pour sceller cette victoire en trois sets après deux heures vingt-huit de jeu. De leur côté, Juan Sebastian Cabal et Robert Farah ont dominé les têtes de série n°3, Raven Klaasen et Michael Venus, en quatre sets 6-4, 6-7 (4), 7-6 (2), 6-4.

D_M9mVKXsAMVkMt.jpg

Une osmose qui a pris malgré un Mahut vraiment malade

Vainqueur de l’Australian Open en début d’année avec Pierre-Hugues Herbert, Nicolas Mahut ne s’attendait pas à être à la fête au All England Club. En effet, après avoir complété leur Grand Chelem en carrière, Herbert avait fait savoir à Mahut qu’il préférait se concentrer sur sa carrière en simple (ce qui ne l’a pas empêché de s’aligner en double avec Andy Murray à Wimbledon, mais nous ne commenterons pas ces faits ici). Edouard Roger-Vasselin, de son côté, avait remporté le titre à Roland-Garros avec Julien Benneteau, et ensemble ils avaient également atteint la finale à Wimbledon en 2016 (perdue face à … Herbert et Mahut !). Malade en début de semaine, Nicolas Mahut sera en quête d’un deuxième titre à Londres, un cinquième en Grand Chelem. Pour Edouard Roger-Vasselin, une victoire serait donc sa deuxième en Grand Chelem. Associés à la dernière minute, la symbiose semble tout de même fonctionner entre les deux hommes. « C’est fantastique, d’autant plus que lundi matin on pensait que c’était presque terminé. On se retrouve en finale, on est très heureux, mais on sait aussi qu’il y a le match le plus important qui nous attend », a déclaré Mahut en conférence de presse. « Si on devait perdre, on se retournera et on se dira que ça reste un beau parcours, mais quand on a eu la chance de gagner des Grands Chelems, on connaît la différence entre perdre la finale et la gagner. On est très contents de la performance d’aujourd’hui, mais on ne perd pas de vue l’objectif qui est de gagner le tournoi. » Et si Mahut semble pêcher physiquement, ayant perdu du poids après avoir été malade, un élément est essentiel entre les deux joueurs : ils se parlent beaucoup, avant et pendant les matches. « Plus les matches avancent, plus on se sent à l’aise, c’est assez fluide », a ajouté l’Angevin. Quant à Roger-Vasselin, âgé de 35 ans, il savoure et se voit bien soulever un deuxième trophée en Grand Chelem. « On a souvent joué ensemble, mais pas de gros événements. Là, sur un Grand Chelem, arriver en finale, c’est un sentiment exceptionnel », a-t-il déclaré.

D_M9gBSXkAEAU3w.jpg

Des adversaires dont il va falloir se méfier

Les Tricolores devront cependant se méfier de la paire colombienne, qui cherche à remporter son premier titre en Grand Chelem. Cabal et Farah sont d’ailleurs les premiers Colombiens à parvenir en finale au All England Club. Ils ont déjà échoué en finale de l’Australian Open en 2018, face à la paire Oliver Marach / Mate Pavic. Par ailleurs, Cabal avait atteint, aux côtés d’Eduardo Schwank, la finale de Roland-Garros en 2011. Les Colombiens sont capables de réaliser de belles performances sur toutes les surfaces. Avant Wimbledon, ils ont d’ailleurs remporté le titre au tournoi ATP 250 d’Eastbourne. Mais en 2019, le double réussit aux paires françaises. En effet, c’est la troisième fois en trois tournois du Grand Chelem qu’une paire française se qualifie pour la finale du double messieurs : Herbert/Mahut à l’Australian Open (vainqueurs), Chardy/Martin à Roland-Garros (finalistes) et donc Mahut/Roger-Vasselin à Wimbledon. Pour quel résultat ?

D_NrEZqWsAATsZN.jpg

Crédit photos : @FFTennis, @TenisColombiano

À LIRE AUSSI :

Wimbledon – La rivalité entre Simona Halep et Elina Svitolina va prendre une autre dimension sur gazon

Où est la Next Gen ? Il ne faisait pas bon être jeune cette année à Wimbledon…

Publicités

2 réflexions au sujet de “Nicolas Mahut et Edouard Roger-Vasselin disputeront la finale de Wimbledon”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s