Analyses

Les larmes de Mahut, le hot shot de Federer, le coup de gueule de Pouille et l’insolite de Paire : Roland-Garros vu sous un autre angle #6

Un tournoi du Grand Chelem, ça dure deux semaines. C’est à la fois long et dense, surtout quand on se rend compte du nombre de matches qui se disputent chaque jour. Pour cette édition 2019 de Roland-Garros, nous avons fait le choix de faire un récapitulatif différent pour chacune des journées. Pas question de faire un simple récapitulatif des résultats, que vous retrouvez par ailleurs tout au long de la journée sur nos réseaux sociaux (notamment Twitter et Instagram). Non, au lieu de faire cela, nous essayons de vous proposer un autre angle de vue, avec des images fortes, des vidéos insolites mais aussi les plus beaux points du tournois, des déclarations fortes et enfin quelques statistiques. Découvrez donc, ci-dessous, notre point en décalé sur cette journée de vendredi à Roland-Garros !

D74fDdIWwAAP6Fu


Nicolas Mahut, une déception et des pleurs :

Il nous y a habitué depuis le début du tournoi : Nicolas Mahut (n°252) laisse couler les larmes à chaque fin de match. Mais ce vendredi, malheureusement, c’en est fini de son incroyable parcours à Roland-Garros. En effet, le joueur tricolore s’est incliné après un nouveau combat sur le Court Simonne-Mathieu, en quatre sets 6-3, 6-7 (3), 4-6, 6-7 (3) face à l’Argentin Leonardo Mayer (n°68). Les images qui ont été captées juste après la balle de match ont été belles à voir, avec le fils de Mahut qui est venu le rejoindre, presque comme chaque fois, et les applaudissement de l’Argentin qui était en larmes (de joie) lui aussi…

Les insolites du jour :

Parmi les images insolites, il y a parfois des images inattendues… Et en voici une vécue ce vendredi sur le Court Suzanne-Lenglen : le premier jeu de service perdu par Roger Federer (n°3) ! C’était au troisième tour, face au Norvégien Casper Ruud (n°63), au début de la troisième manche.

L’autre belle histoire française de ce début de tournoi, c’était celle de Corentin Moutet (n°110), invité par les organisateurs, qui a tout donné jusqu’au bout. Et même s’il a perdu au troisième tour face à l’Argentin Juan Ignacio Londero (n°), il a montré une combativité à toutes épreuves. Une belle promesse d’avenir pour ce jeune joueur de 20 ans qui se rapproche du Top 100 et devra se servir de ce tournoi pour continuer à progresser.

Pour finir, vous prendrez bien une petite chute ? C’est une habitude et voici celle de Benoît Paire (n°38), qui s’est pris les pieds dans le tapis ce vendredi lors d’une montée au filet. Ce qui ne l’a pas empêché de remporter le point et surtout de rejoindre les huitièmes de finale de Roland-Garros !

Vous prendrez bien une dernière image insolite ? Voici le premier set perdu par le tenant du titre Rafael Nadal (n°2) lors de cette édition 2019 de Roland-Garros ! Cela a été sans conséquence puisque le Majorquin a tout de même battu le Belge David Goffin (n°29) pour rallier les huitièmes de finale. Mais il fallait tout de même le noter.

Le coup de gueule de Lucas Pouille…

Étrangement, le Français Lucas Pouille (n°26) a été l’auteur ce vendredi d’un petit coup de gueule. Après sa défaite du deuxième tour face au Slovaque Martin Klizan (n°55) sur deux jours, il s’en est pris au superviseur et à l’arbitrage. Il n’a pas été d’accord avec la façon dont le superviseur a géré la gestion de l’obscurité et la décision d’arrêter le match ce jeudi soir, qui semblait un peu floue…

Les plus beaux points du jour :

Voici, rien que pour vous, les plus beaux points de ce vendredi Porte d’Auteuil ! Nous commençons avec cette magnifique balle de set remportée par Benoît Paire (n°38) sur un magnifique passing de coup droit croisé. L’Espagnol Pablo Carreño Busta (n°57) est resté cloué, il ne pouvait rien faire !

Pour les organisateurs de Roland-Garros, qui postent tous les jours des vidéos sur leur chaîne YouTube, c’est un autre joueur qui a joué le point de ce vendredi 31 mai. Il s’agit de Roger Federer (n°3) qui, au troisième tour face au Norvégien Casper Ruud (n°63), a démontré une fois de plus tout son talent et sa patte quand il monte au filet pour conclure le point.

On ne pouvait pas ne pas mettre un hot shot de Corentin Moutet (n°110) après le magnifique combat qu’il a offert une fois de plus au public du Court n°14 ce vendredi. Et même s’il a été éliminé au troisième tour, tout ce qu’on retiendra, c’est que ce jeune joueur a un certain talent, qui ne demande qu’à s’exprimer…

Déclarations :

Tout au long du tournoi, nous vous partagerons également quelques déclarations des principaux favoris du tournoi, au fil des matches joués… Retrouvez ainsi quelque-unes des phrases prononcées ce dimanche en conférence de presse.

D75Sl2vXsAM1CL8Je sais où j’en suis. Tout ne vous regarde pas. Mais je sais où j’en suis. Je peux vous la lire si vous voulez. Il suffit d’aller sur internet. Regardez les résultats. Après, le reste, cela me regarde, et cela me regarde mon équipe et moi. Voilà. Cela vous est peut-être déjà arrivé dans votre vie qu’il y ait des problèmes, des choses qui ne vont pas forcément comme vous le voulez. Lucas Pouille, éliminé au 2ème tour

D7vbO2SWkAENgt5Le court m’a paru assez lent, ça m’a forcé à avoir des échanges assez longs, et Petra m’a perturbé la tâche. Elle joue très bien cette saison sur terre battue, elle est en confiance et en plus sert très bien. J’ai été trop passive, mon service ne fonctionnait pas vraiment. Karolina Pliskova, battue au 3ème tour

D7530-IXoAINgpsJe suis très heureux. Vraiment, je ne savais pas à quoi m’attendre il y a quelques mois. Aujourd’hui, je sais quel est mon niveau. Alors je ne sais pas encore où est mon top, mais j’ai l’impression que je pourrais l’atteindre ici. Ou peut-être pas..Roger Federer, qualifié pour les huitièmes de finale

D75u1anW4AAkHznJe me sens très bien dans ce tournoi. Je l’ai toujours aimé depuis que je suis une petite fille. J’aime aussi la terre battue. Je ne sais pas ce qu’il y a à propos de Roland-Garros qui me donne toujours de la bonne humeur, et que mon tennis se développe beaucoup mieux. Garbiñe Muguruza, qualifiée pour les huitièmes de finale

La journée en quelques chiffres…

Grâce au compte Twitter « Jeu, Set et Maths », nous pouvons vous livrer quelques statistiques sur cette sixième journée de compétition Porte d’Auteuil. Voici, en vrac, les statistiques les plus intéressantes de la journée ! 

  • 400. Roger Federer a joué, à ce jour, 400 matches en Grand Chelem. Son ratio victoires / défaites ? 345 / 55, soit un ratio de 86,25 % de victoires. Pas mal pour l’homme qui détient le record de victoires en Grand Chelem (20) !
  • 6. Lorsqu’il s’agit de jouer à Roland-Garros, l’Espagnole Garbiñe Muguruza (n°19) retrouve toujours des couleurs. En effet, sur les six dernières éditions du Grand Chelem parisien, entre 2014 et 2019, elle est à chaque fois parvenue à se qualifier pour la deuxième semaine. elle est la seule joueuse sur le circuit WTA à avoir accompli cette performance.
  • 1. Pour la première fois de sa carrière, le Français Benoît Paire (n°38) atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros. C’est également son troisième après l’US Open en 2015 et Wimbledon en 2017.
Crédit photos : @rolandgarros, @FFTennis, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros – De Garcia à Mladenovic, les Françaises n’ont pas été à la fête

Hoang, Bublik, Mahut et Monfils : Roland-Garros vu sous un autre angle #5

Publicités

4 réflexions au sujet de “Les larmes de Mahut, le hot shot de Federer, le coup de gueule de Pouille et l’insolite de Paire : Roland-Garros vu sous un autre angle #6”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s