Analyses

Nicolas Mahut s’explique sur la finale de Wimbledon et évoque son avenir en double

Il y a moins d’une semaine, Nicolas Mahut disputait – et perdait – la finale du double messieurs à Wimbledon avec son compatriote Édouard Roger-Vasselin. Lors d’une interview accordée à nos confrères du journal Ouest France, il a donné de ses nouvelles après cette rencontre particulièrement difficile, et sur son avenir, lui qui est dans le doute quant à la suite de sa collaboration avec Pierre-Hugues Herbert… Extraits.

d_ydgcuw4aalf2w.jpg


Cet entretien a été publié ce lundi par nos confrères de Ouest France. Dès les premières lignes, l’Angevin Nicolas Mahut nous donne de ses nouvelles, lui qui a notamment pris une balle juste au-dessus de l’œil au cours de cette finale maudite de Wimbledon. « Aujourd’hui (dimanche), je me sens comme quelqu’un qui a pris KO », a-t-il notamment déclaré à nos confrères. « J’ai le front et l’arcade endoloris. De simples hématomes, a priori, je ne devrais pas garder de séquelles. Mais aujourd’hui ma vision est très claire. Et je ne ressens plus de douleur à l’œil. Ce qui est pour moi, le plus important. » Des nouvelles qui se veulent rassurantes, donc.

D_M9mVKXsAMVkMt

 

Dans la suite de cette interview, Nicolas Mahut a reparlé de la finale, qu’il a perdue aux côtés de son compatriote Édouard Roger-Vasselin, face à la paire colombienne Juan Sebastien Cabal / Robert Farah en cinq sets 6-7 (5), 7-6 (5), 7-6 (8), 6-7 (5), 6-3. « Il y avait une ambiance et une atmosphère incroyables pour une finale de double », a ajouté le Tricolore. « Wimbledon est le seul Grand Chelem où les spectateurs restent pour assister à la finale du double. Il y a une intensité folle pendant cinq sets. Nous avons livré une belle bataille, que nous avons perdue, malheureusement. Mais je me souviendrai longtemps de ce match. » Mahut n’a par ailleurs pas hésité à expliquer pourquoi cette rencontre l’avait autant marqué, en déclarant : « Nous sommes passés tout proche de la victoire. Il faut profiter de ce genre de moments car on ne sait jamais si on aura la chance d’y regoûter un jour. Même si nous nous sentions proches de la victoire, nous n’avons jamais été mesure de gagner ce match. Nous avons répondu présent dans le combat. Malgré la défaite, c’était une finale agréable à jouer. » Mais ce qui l’a aussi marqué, et dont nous n’avons peut-être pas assez parlé, c’est cette décision litigieuse de l’arbitre, qui avait beaucoup énervé l’Angevin durant le match. « Je ne suis pas d’accord avec la décision de l’arbitre », a-t-il dit sans détour. « 90 % du temps, sur une situation similaire, l’arbitre fait rejouer le point. Il en a décidé autrement. C’est quelque chose qu’il faut réussir à gérer. Mon énervement était également lié à la perte du set. Nous nous sommes remis dedans, et cela ne nous a pas empêché de gagner le quatrième set. Je n’étais pas d’accord avec l’arbitre hier, je ne le suis toujours pas aujourd’hui. Cela fait partie du sport. C’est arrivé à un moment décisif mais la finale ne s’est pas jouée là-dessus. » Toujours honnête, Nicolas Mahut n’en a pas rajouté.

D_NrYLlW4AEpuDT

Enfin, le joueur français a évoqué son avenir proche. En effet, il n’a plus rejoué avec Pierre-Hugues Herbert depuis leur victoire en janvier lors de l’Australian Open, ce dernier voulant se concentrer sur sa carrière de simple. Cependant, le Strasbourgeois a tout de même évolué en double au All England Club avec le Britannique Andy Murray. Où en est donc Mahut dans tout cela ? Quel va être son programme en double et avec qui jouera-t-il ? « Ce qui était prévu avant Wimbledon, c’est que je joue Washington et Montréal avec Édouard, et je devais retrouver Pierre-Hugues à Cincinnati », a-t-il expliqué. « Mais-là, je dois me poser et en discuter avec mes entraîneurs. Je dois aussi échanger avec Pierre-Hugues. Je n’ai pas pour habitude de fonctionner selon les résultats. Nous nous serions arrêtés aux huitièmes de finale, cela n’aurait rien changé. Ma réflexion porte sur la fin de saison, et sur l’année à venir. C’est une vision à long terme. J’ai besoin de discuter avec Pierre-Hugues. On ne s’est pas vu du tout pendant Wimbledon, nous avons besoin de nous voir pour faire le point. Et ainsi nous projeter sur les prochains mois. » Sans amertume, l’Angevin s’est donc expliqué et nous attendons de connaître la suite, tout comme les nombreux fans qui le suivent depuis plusieurs années.

Crédit photos : @WeAreTennisFR, @AFPSport, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Wimbledon – Les 10 choses à retenir du troisième Grand Chelem de la saison

Les Frenchies de la semaine : Lou Brouleau et Laurent Lokoli doublent la mise

Publicités

2 réflexions au sujet de “Nicolas Mahut s’explique sur la finale de Wimbledon et évoque son avenir en double”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s