Infos

Fed Cup – Caroline Garcia sera bien présente pour la demi-finale, aux côtés de Cornet et Mladenovic

Ce lundi, le capitaine de Fed Cup Julien Benneteau a annoncé sa sélection pour la demi-finale qui aura lieu à Rouen les 20 et 21 avril prochain, face à la Roumanie de Simona Halep (n°2). Contrairement au premier tour, il n’a retenu que quatre joueuses au lieu de cinq, et il s’en est expliqué en conférence de presse.

D3npDKhWsAE3pJ_

 


L’équipe de France de Fed Cup accueillera l’équipe de Roumanie, les 20 et 21 avril prochain, à Rouen sur terre battue indoor, pour jouer la demi-finale de la compétition féminine par équipes. Ce lundi, Julien Benneteau a annoncé qu’il sélectionne quatre joueuses, qui sont – sans surprise –  les quatre premières au classement WTA. Ainsi, le capitaine pourra compter sur la n°1 française Caroline Garcia (n°21), qui avait fait son grand retour face à la Belgique, ainsi que sur Pauline Parmentier (n°53), Alizé Cornet (n°54) et Kristina Mladenovic (n°63). Fiona Ferro (n°108) ne fait donc pas partie de la composition pour cette demie, ce dont Benneteau s’est expliqué en conférence de presse. « On a seulement un court à partir du mardi à Rouen, en termes d’organisation, ça n’est pas facile », a-t-il déclaré. « Et je me suis aperçu que très vite dans la semaine, quatre joueuses se dégagent, sur lesquelles je porte vraiment mon attention. Ce que j’ai dit à Fiona, c’est qu’elle fait partie du groupe mais que malheureusement pour elle, les résultats entre le premier tour et cette demi-finale ne lui permettent pas à mes yeux de bousculer les quatre qui sont devant, et que de ce fait elle a très très, très, très peu de chances de jouer. Ça veut dire qu’elle ne pourra pas s’entraîner beaucoup, à des horaires un peu difficiles alors qu’elle a à ce moment-là des tournois qui peuvent être bien pour elle pour assurer un tableau final à Roland-Garros ou à Wimbledon. Elle se tient prête si il y a un pépin dans l’équipe, le fait qu’on soit à Rouen fait qu’elle pourra rejoindre l’équipe évidemment. »

Mais ce qui marque, une fois de plus, c’est l’assurance de revoir Caroline Garcia sur le court aux côtés de ses compatriotes, alors qu’elle avait laissé planer un doute quand elle n’avait pu enchaîner le premier tour de Fed Cup avec le tournoi WTA de Doha début février. Là encore, le capitaine a été clair dans ses explications : « Quand on s’est quittés, c’est vrai qu’elle avait fait cette sortie, mais je n’étais pas plus inquiet que ça. Je n’avais pas de garantie, mais je n’étais pas du tout dans une optique de lui dire le dimanche soir : ‘est-ce que tu peux me garantir ta présence ?’. J’ai laissé faire les choses. À Miami, j’ai vu Louis-Paul et Caroline à la sortie d’un entraînement. On a discuté, j’ai vu tous ses matches. Ce que me disait Louis-Paul, c’est qu’ils avaient la saison de terre battue en tête et qu’ils avaient déjà planifié pas mal de choses en termes de préparation. Avant de choisir la surface, j’avais demandé à chacune des joueuses son calendrier de tournois. Comme tout le monde, Louis-Paul m’a répondu très rapidement, en me donnant leur calendrier et en me disant : ‘quand on ne sera pas en tournoi, on sera en préparation terre battue’. J’ai eu Caroline au téléphone pour lui donner la sélection, je ne lui ai même pas posé la question. Elle m’a dit : ‘c’est important pour moi’. »

Dy-c8ITX4AA5v8j

La n°1 nationale sera donc bien présente et il semblerait en plus qu’elle a influencé sur le choix de la surface, le tournoi suivant la Fed Cup étant le tournoi de Stuttgart, qui se jouera à partir du 22 avril sur terre battue indoor. Cependant, la tâche s’annonce compliquée face à Simona Halep (n°2) et ses coéquipière. Cette dernière est la tenante du titre à Roland-Garros et elle n’est pas très loin de récupérer sa place de n°1 mondiale… « On sait que c’est une tâche très difficile qui nous attend parce qu’en face il y a une joueuse très très forte, qui a un palmarès incroyable, Simona Halep, et que derrière elles ont un réservoir assez important avec des filles qui peuvent jouer en simple, en double. Je crois qu’il y a un réel engouement pour la Fed Cup de leur côté, elles ont envie d’aller très loin, on est clairement pas favoris sur le papier. On a la chance de jouer en France, j’espère qu’on pourra s’appuyer sur une forte affluence et un gros public », a ajouté Benneteau ce lundi. Ce qui est sûr, c’est que la semaine d’entraînement, à partir de lundi prochain, sera révélatrice et permettra au capitaine de savoir qui envoyer sur le court pour affronter les roumaines. Et comme il l’a dit lui-même : « Si ça se trouve, les quatre vont jouer, peut-être qu’il n’y en aura que trois, peut-être qu’il n’y en aura que deux, on n’en sait rien mais tout ce que je souhaite, c’est que si on a trois victoires, toutes les quatre et tout le staff, on soit les plus heureux du monde. » C’est également tout ce que l’on peut leur souhaiter.

Crédit photos : @FFTennis

À LIRE AUSSI :

WTA – Eugenie Bouchard prend une pause d’une durée indéterminée

Zverev invité à Marrakech, Svitolina défendra son titre à Rome, Federer inscrit à Bâle, Osaka rejoint Nike : les 10 infos à retenir cette semaine

Publicités

4 réflexions au sujet de “Fed Cup – Caroline Garcia sera bien présente pour la demi-finale, aux côtés de Cornet et Mladenovic”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s