Reportages

Coronavirus – Jo-Wilfried Tsonga soutient le projet de circuit estival, alors que l’Espagne et l’Allemagne se mobilisent

Il y a deux semaines, nous vous parlions de cette tournée estivale sur terre battue, initiée par Thierry Ascione. Soutenu par Jo-Wilfried Tsonga (n°49) et la FFT, ce projet n’est pas le seul à être à l’étude, d’autres pays européens souhaitant également créer des circuits nationaux pour que les joueurs puissent reprendre le chemin des courts.


Nous vous l’avions présenté il y a deux semaines : le projet de Thierry Ascione se déroulerait dans le sud de la France, sur quatre sites de la Côte d’Azur encore à déterminer, durant quatre semaines avec principalement des joueurs français. Mais ce n’est pas tout, puisque des wild cards pourraient être décernées pour faire venir des joueurs qui s’entraînent à proximité (comme le Russe Daniil Medvedev, par exemple). Pour le format, il s’agirait de jouer en simple et double messieurs, simple et double dames et même en double mixte. En ce qui concerne les dates, la période entre mi-juillet et fin août est pour l’instant retenue, dans l’hypothèse où les circuits internationaux ne pourrait pas reprendre à la date prévue du 13 juillet. Ce qui semble de plus en plus inéluctable vu l’évolution de la crise sanitaire, notamment aux États-Unis.

EHlFPJsX4AA-JrT

Le décor étant à nouveau planté, il faut savoir que ce projet  a obtenu le soutien de la Fédération Française de Tennis (FFT) mais aussi du joueur entraîné par Thierry Ascione : Jo-Wilfried Tsonga (n°49). Interrogé par nos confrères d’Eurosport, le joueur tricolore s’est exprimé sur ce circuit estival : « Le projet avance, même s’il reste évidemment hypothétique, selon l’évolution de la crise sanitaire. Cela faisait un moment que nous réfléchissions à ce que nous pouvions faire pour aider les joueurs qui sont dans la difficulté. On en a beaucoup au sein de la All In Academy, et cela me touche d’autant plus près que je suis désormais associé à 50% à l’académie. Personnellement, bien sûr, le confinement ne va pas me mettre dans le rouge financièrement. Mais il faut avoir conscience à quel point pour certains, notamment les plus jeunes, c’est très difficile. C’est comme cela qu’a émergé l’idée d’une compétition qui permettrait d’aider ces joueurs là et, plus globalement, tout l’écosystème du tennis, les arbitres, les journalistes, les dirigeants, les coaches, etc. » Le Manceau a par ailleurs révélé quelques noms de joueurs qui se seraient déjà engagés à participer à ce projet : « Beaucoup de joueurs ont déjà donné un accord de principe, comme Richard Gasquet, Gilles Simon, Benoît Paire, Lucas Pouille, Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert ou Grégoire Barrère. Certaines des meilleures joueuses françaises ont également montré leur intérêt. » Enfin, à part l’aspect solidaire dont le projet veut être un fer de lance, l’ancien n°1 français a concédé qu’il s’agit également de reprendre le rythme de la compétition, avant de voir les circuits internationaux redémarrer une fois que la situation se sera améliorée : « Ce projet, ce pourrait être une belle façon pour nous, joueurs et joueuses, d’aider l’ensemble de cet écosystème, et aussi un beau moyen de lier l’utile à l’agréable. Car ne le cachons pas, nous avons aussi tous besoin et envie de jouer. Personnellement, je suis un joueur qui a besoin d’avoir du rythme pour être performant. Alors si on veut être prêt quand le Tour repartira, cela pourrait être une excellente chose. »

D8nrgN6XsAA7MKj

Par ailleurs, d’autres projets similaires naissent dans d’autres pays européens, pour permettre aux joueurs de reprendre doucement la voie de la compétition. En Espagne, par exemple, un tournoi estival est également prévu. Avec un format proche de l’idée de Thierry Ascione, ce projet espagnol devrait attirer des joueuses et des joueurs faisant partie du Top 100 aux classements ATP et WTA, dont un certain Rafael Nadal (n°2) selon la rumeur. Le but étant de collecter des fonds pour aider les clubs et tout l’écosystème espagnol. Enfin, l’Allemagne prévoit également de créer une compétition : le Tennis Point Exhibition Series. Il s’agirait d’un tournoi qui se déroulerait à partir du 1er mai, composé de 32 joueurs et joué dans un lieu situé en Rhénanie et qui durera quatre jours. Dustin Brown (n°239) ou encore Yannick Hanfmann (n°143) font partis des joueurs déjà confirmés pour ce tournoi, au cours duquel les fans de tennis pourront parier en ligne et qui sera télévisé, mais joué à huis clos.

Crédit photos : @CNEWS, @lequipe, @Nadal_Fr

À LIRE AUSSI :

Qu’est-ce que l’Ultimate Tennis Showdown, l’idée de Patrick Mouratoglou pour relancer le tennis ?

Coronavirus – À l’initiative de Novak Djokovic, le Big 3 veut créer un fonds de soutien pour les joueurs en difficulté

3 réflexions au sujet de “Coronavirus – Jo-Wilfried Tsonga soutient le projet de circuit estival, alors que l’Espagne et l’Allemagne se mobilisent”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s