Infos

Coronavirus : des mesures sont prises à Indian Wells, mais on ne jouera pas à huis clos…

À l’heure où le monde entier ne parle que du Coronavirus, le monde du sport semble aussi touché par les conséquences de cette épidémie. En effet, quelques Challengers ont déjà été annulés, surtout en Asie, depuis l’apparition du COVID-19. Avec les premiers Masters 1000 qui arrivent à grands pas aux États-Unis, où à l’heure où nous écrivons ces lignes 14 personnes sont mortes et 220 cas ont été déclarés, on a choisi la normalité. Du côté d’Indian Wells, premier Masters 1000 du mois de mars, contrairement à d’autres événements sportifs qui se joueront à huis clos, les spectateurs ne seront donc pas cantonnés chez eux. Cependant, des mesures seront prises pour endiguer la propagation du virus.


Comme nous l’avons déjà évoqués dans le programme du mois de mars (que vous pouvez retrouvez ICI), le tennis professionnel, au mois de mars, se joue aux États-Unis. En effet, le premier Masters 1000 de la saison aura lieu à Indian Wells à partir du 12 mars, suivi par celui de Miami à partir du 25 mars. De l’autre côté de l’Atlantique, on a fait le choix de prendre des mesures seulement là où de nouveaux cas pourraient survenir. Ainsi, le tournoi californien se prépare déjà à démarrer, dans l’espoir de battre de nouveaux records de fréquentation, un objectif qui devra être couplé à une série de mesures concrètes pour éviter de prendre plus de risques en rapport avec l’épidémie de Coronavirus. Ici, on ne parle pas de huis clos, hors de question.

Cependant, les organisateurs du tournoi d’Indian Wells ont confirmé qu’ils prendraient des mesures pour lutter contre le virus avant le début du tournoi le 12 mars, soit jeudi prochain. L’un des tournois les plus importants du calendrier après les Grands Chelems va ainsi commencer au milieu d’une crise sanitaire internationale. Aux États-Unis, le nombre de morts dus au COVID-19 a atteint les 11 personnes après la mort d’un patient en Californie, tandis que le gouverneur Gavin Newsom a déclaré une urgence dans tout l’État, comme c’était déjà le cas dans l’État de Washington et de la Floride. Pourtant, contrairement à d’autres parties du monde, comme les pays asiatiques ou l’Italie, les organisateurs de grands événements aux États-Unis ne semblent pas – pour le moment – se diriger vers le huis clos, ne souhaitant pas affecter les fans de tennis qui ont déjà ou vont acheter des billets pour le tournoi d’Indian Wells.

En Californie, les meilleurs joueurs du monde ont déjà commencé à se rendre au sein du complexe, situé à Palm Springs, où se déroule d’ailleurs un tournoi Challenger masculin et un 125k Series féminin cette semaine. En ce sens, l’ATP et la WTA insistent pour surveiller la situation, tandis que dans une déclaration recueillie par le New York Times, les organisateurs du tournoi d’Indian Wells admettent suivre les conseils médicaux, offrant des désinfectants et du savon pour les mains aux joueurs, aux fans et au personnel qui travaille sur le site. « Nous suivons de près l’évolution du Coronavirus », a ainsi indiqué un des organisateurs du tournoi. « Nous restons positifs sur la tenue du tournoi cette année et espérons accueillir tout le monde à Indian Wells très bientôt. Nous sommes en communication constante avec la WTA et l’ATP, nous suivons les directives du centre médical d’Eisenhower, le département de santé du comté de Riverside et nous continuons à surveiller la situation. Nous avons plus de 250 désinfectants pour les mains dispersés dans toutes les installations et nous travaillons de manière active avec notre personnel, nos bénévoles et nos fournisseurs pour examiner les meilleurs protocoles de santé. Comme toujours, notre priorité absolue est la santé et la sécurité des joueurs de tennis, des fans et de toutes les personnes impliquées dans le tournoi. » Espérons que la situation ne s’envenime pas d’ici une semaine, pour que le tournoi californien soit une véritable fête du tennis et permette d’oublier, pendant quelques jeux, le marasme ambiant.

Crédit photo : @BNPPARIBASOPEN

À LIRE AUSSI :

Maria Sharapova, une retraite définitive et aucun retour à espérer

Et si nous partions à la découverte d’Arthur Rinderknech ?

4 réflexions au sujet de “Coronavirus : des mesures sont prises à Indian Wells, mais on ne jouera pas à huis clos…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s