Analyses

Coronavirus – La menace plane toujours sur Miami, Monte-Carlo et plusieurs autres tournois ATP et WTA…

Alors que les organisateurs du tournoi d’Indian Wells, qui devait débuter ce jeudi (ce lundi pour les qualifications) ont annoncé le report de l’événement, plusieurs questions restent en suspens. La première concerne la tenue du tournoi de Miami, à la fin du mois, ainsi que les autres événements de grande ampleur qui suive : Monte-Carlo, qui se trouve tout près de la frontière italienne, ainsi que les phases finales de la Fed Cup nouvelle formule, qui doivent avoir lieu courant avril à Budapest.


Les joueuses et les joueurs européens aimeraient rapidement connaître la suite des événements. En effet, ils aimeraient savoir s’ils doivent rester aux États-Unis, dans l’espoir de jouer à Miami, ou s’ils peuvent d’ores et déjà rentrer en Europe afin de se préparer pour la saison sur terre battue. Les informations arrivent au compte-goutte concernant la seconde partie de la tournée nord-américaine du mois de mars. « On essaie d’organiser notre retour, d’ici mardi ou mercredi, en se disant que Miami a de grandes chances d’être annulé… », a confié à nos confrères de L’Equipe le capitaine de l’équipe de France de Fed Cup, Julien Benneteau, loin d’être optimiste. Cependant, notons que les infrastructures du premier Masters 1000 de la saison restent à disposition des joueuses et des joueurs, qui peuvent continuer à s’entraîner dans l’Indian Wells Tennis Garden. La situation, avec cette pandémie mondiale, peut bien entendu évoluer dans les jours et les semaines à venir. Cependant, en ce qui concerne le Miami Open, décider trop vite d’une annulation ou d’un report pourrait sembler prématuré. Cependant, une nouvelle est tombée ce lundi soir, qui est loin d’être rassurante : le ministère de la Santé de l’État de Floride a conseillé à tous les gens qui atterriront en Floride de s’isoler pendant 14 jours, prenant des mesures extrêmes qui pourraient stopper l’infection par le Coronavirus. Avec 18 cas actifs ce lundi soir, le tournoi de Miami semble être de plus en plus menacé. Pourtant, dans un communiqué publié lundi soir, les organisateurs du tournoi ont tenu à rassurer sur la tenue de l’événement…

Autre question qui se pose pour le monde du tennis : que se passera-t-il après ce mois de mars tronqué ? Avec l’arrivée du printemps, la saison sur terre battue débutera au mois d’avril en Europe. Sur le circuit ATP, le Masters 1000 de Monte-Carlo, qui doit avoir lieu du 12 au 19 avril prochain, pourrait bien être le prochain sur la liste, à être annulé à cause du Coronavirus. Le club est très proche de la frontière italienne, le pays européen le plus touché par cette épidémie. En somme, l’avenir de la saison tennistique, à court terme, semble très incertain et nuageux. C’est sans parler du tournoi ATP 500 de Barcelone, qui semble bien loin (du 20 au 26 avril) mais qui pourrait également être menacé. Ce lundi, les organisateurs ont envoyé un communiqué, informant qu’ils annulaient la présentation du tournoi, qui devaient avoir lieu ce mardi. Ils ont tout de même tenu à rassurer sur leur souhait que le tournoi ait bien lieu, mais qu’ils devront prendre des mesures selon l’évolution de la situation. Se dirigerait-on vers un tournoi joué à huis clos ? D’autres événements pourraient également être menacés, comme le tournoi WTA de Stuttgart, qui doit se jouer en avril en Allemagne, ou même la phase finale de la Fed Cup nouvelle version, qui doit avoir lieu à Budapest, en Hongrie, le mois prochain. Dernier tournoi menacé, le tournoi de Rome, même si d’ici le mois de mai la situation peut évoluer. Dans une annonce de dernière minute, le Comité olympique italien a confirmé qu’il paralysait toutes les activités sportives jusqu’au 3 avril…

Quoiqu’il en soit, les conséquence de l’annulation du tournoi d’Indian Wells commencent déjà à se faire sentir, jusque dans la sphère du circuit Challenger. En effet, certains des meilleurs joueurs du monde réfléchissent déjà à participer à des tournois Challengers pour ne pas rester inactifs pendant le mois de mars. Ainsi, ce lundi après-midi, le directeur du Challenger de Lille (qui se déroulera du 23 au 29 mars prochain) a reconnu avoir reçu trois messages de joueurs figurant dans le Top 20, lui demandant une invitation pour intégrer le tableau principal.

Crédit photo : @MiamiOpen

À LIRE AUSSI :

Coronavirus – Indian Wells annulé, quelles conséquences pour le calendrier et pour les joueurs ?

Les Frenchies de la semaine : Adrian Mannarino titré en Challenger, Bonzi et Crepatte en forme

3 réflexions au sujet de “Coronavirus – La menace plane toujours sur Miami, Monte-Carlo et plusieurs autres tournois ATP et WTA…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s