Analyses

Indian Wells et Miami en ligne de mire, en mars Roger Federer brillera par son absence

Après un mois de février très dense, avec une multitude de tournois pas toujours évidents à suivre (décalage horaire, beaucoup de matches), les choses vont se calmer au mois de mars. Pour autant, s’il n’y a que deux tournois chez les hommes et quatre chez les femmes, ils n’en seront pas moins intense puisqu’il s’agit du Sunshine Double, autrement dit Indian Wells et Mimai, deux très gros tournoi. Qui sortira vainqueur de ce mois de mars ? Quels seront les joueuses et joueurs qui prendront leur envol dans ce premier trimestre de 2020 ?


ATP : Premiers Masters 1000 de la saison, à Indian Wells et Miami

Comme chaque année, le mois de mars est réservé aux deux premiers Masters 1000 de la saison, disputés sur dur extérieur aux États-Unis. Les débats seront lancés en Californie, à Indian Wells, à partir du 12 mars et jusqu’au 22 mars. Tenant du titre, l’Autrichien Dominic Thiem (n°3) tentera d’y conserver sa couronne, après un bon début de saison où il a disputé la finale de l’Australian Open, la première levée du Grand Chelem. Tous les membres du Top 10 seront présents, à l’exception du Suisse Roger Federer (n°4), qui est au repos à cause d’un genou récalcitrant, ayant forcé l’Helvète à subir une légère intervention chirurgicale. Parmi les membres du Top 20, l’Argentin Diego Schwartzman (n°13) sera peut-être également absent, lui qui s’est blessé lors de la tournée sud-américaine sur terre battue. Novak Djokovic (n°1) sera le grand favori de la compétition, lui qui reste sur dix-huit victoires de rang sans aucune défaite et trois titres en autant de tournois joués depuis le début de 2020. Il a remporté le titre à cinq reprises en Californie et n’a plus soulevé ce trophée depuis 2016. Rafael Nadal (n°2), Daniil Medvedev (n°5) et Stefanos Tsitsipas (n°6) pourraient être ses principaux outsiders, même si le Français Gaël Monfils (n°8), qui a remporté deux titres et disputé une demi-finale au mois de février, sera à suivre de très près. Dans les rangs tricolores, on pourra également compter sur la présence de Benoît Paire (n°22), qui effectue un début de saison en dent de scie, mais aussi Adrian Mannarino (n°41), Ugo Humbert (n°42), Gilles Simon (n°53), Richard Gasquet (n°50), Lucas Pouille (n°58), Jérémy Chardy (n°59), Corentin Moutet (n°74) et Pierre-Hugues Herbert (n°70).

EGxt-RqWkAAu_8A

En suivant, du 25 mars au 5 avril, aura lieu le Masters 1000 de Miami. Roger Federer (n°4) est le tenant du titre mais il sera cette année le grand absent de ce tournoi. Comme à Indian Wells, la plupart des meilleurs joueurs du monde devraient être présents, même si certains pourront décider de ne pas se rendre en Floride selon leur parcours en Californie. Une fois de plus, Novak Djokovic (n°1), qui a remporté six fois le titre mais plus depuis 2016, sera le grand favori de l’épreuve. Il pourrait d’ailleurs réalisé le doublé, comme il y a quatre ans, communément appelé le Sunshine Double. S’il est en forme et s’il joue en Floride, l’Espagnol Rafael Nadal (n°2) sera son plus grand adversaire mais il ne faut pas oublier la jeune génération avec Dominic Thiem (n°3), Daniil Medveev (n°5), Stefanos Tsitsipas (n°6) et pourquoi pas Alexander Zverev (n°7). Comme à Indian Wells, Gaël Monfils (n°8) tentera de surfer sur sa confiance pour se faire une place parmi les meilleurs à Miami. Parmi les joueurs français, on devrait retrouver les mêmes qu’en Californie, même si un joueur comme Grégoire Barrere (n°90), qui aura à passer par les qualifications, pourrait tirer son épingle du jeu pour rentrer dans le tableau principal.

D3DJja0WwAA3b6e

WTA : Indian Wells et Miami, sans oublier Lyon et Monterrey

Du côté des dames, les deux gros tournois seront bien entendu les WTA Premier d’Indian Wells et de Miami. Cependant, dès cette semaine, deux tournois WTA International ont lieu. Tout d’abord, le tournoi de Lyon, créé de toute pièce par la Française Caroline Garcia (n°46), qui y participe bien entendu, tout comme ses compatriotes Kristina Mladenovic (n°42), tête de série n°2, Alizé Cornet (n°58), Océane Dodin (n°130), Pauline Parmentier (n°147) et Chloé Paquet (n°166). Par ailleurs, la championne de l’Australian Open, l’Américaine Sofia Kenin (n°5) sera la principale tête d’affiche de cette première édition ! Dans un même temps a lieu le tournoi de Monterrey, sur dur au Mexique. La Belge Kim Clijsters y poursuivra son retour à la compétition et la Biélorusse Victoria Azarenka (n°56) y jouera de son côté son premier tournoi en 2020. L’Ukrainienne Elina Svitolina (n°7) et la Britannique Johanna Konta (n°16) sont les principales têtes d’affiche d’un tournoi qui ne compte aucune tricolore dans son tableau. Notez qu’avant le grand tournoi d’Indian Wells, un WTA 125 s’y dispute cette semaine, avec des joueuses classées entre la 55ème et la 100ème place mondiale, voire au-delà.

D15cIiXU8AA4MLx

La semaine suivante, du 12 au 22 mars aura donc lieu le tournoi WTA Premier d’Indian Wells, réunissant la crème de la crème du tennis féminin mondial ! La Canadienne Bianca Andreescu (n°4) devrait y faire son grand retour pour lancer sa saison 2020 après avoir été gênée par des blessures, elle qui est la tenante du titre en Californie. Par ailleurs, toutes les membres du Top 10 se donneront rendez-vous, de la n°1 mondiale Ashleigh Barty à la n°10, la Japonaise Naomi Osaka. Difficile par ailleurs de dire qui sera réellement la favorite dans un milieu féminin où les surprises sont légion. Dans les rangs tricolores, Kristina Mladenovic (n°42) mènera tout ce beau monde, accompagnée de Caroline Garcia (n°46), Fiona Ferro (n°52) et Alizé Cornet (n°58). Pour terminer le mois de mars, du 25 mars au 5 avril, aura lieu le WTA Premier de Miami. L’Australienne Ashleigh Barty (n°1) est la tenante du titre et sera une des favorites à sa propre succession. Suivant leurs résultats à Indian Wells, la Roumaine Simona Halep (n°2) et la Tchèque Karolina Pliskova (n°3) auront un rôle à jouer. De son côté, l’Américaine Sofia Kenin (n°5) aura à cœur de briller à domicile après avoir remporté le premier Grand Chelem de la saison. Sans oublier Serena Williams (n°9), toujours présente, Petra Kvitova (n°12) qui a disputé la finale à Doha il y a quelques jours et Kiki Bertens (n°6), pas à l’abri de créer une surprise. Du côté des Tricolores, on prendra les mêmes et on recommencera : Kristina Mladenovic (n°42) devrait être présente en tant que n°1 française, avec à ses côtés Caroline Garcia (n°46), Fiona Ferro (n°52) et Alizé Cornet (n°58).

D2_xxRGX0AAJsrP

Challenger : Des tournois partout dans le monde, dont deux en France

En ce qui concerne le circuit Challenger, seulement deux tournois ont lieu cette semaine. Aux États-Unis, le tournoi d’Indian Wells (Challenger 125), sur dur extérieur, en préambule au Masters 1000 qui se déroulera à partir du 12 mars. Ce Challenger a du beau monde dans son tableau, puisque des joueurs comme Ugo Humbert (n°42), Lucas Pouille (n°58), Cameron Norrie (n°77) ou encore Jannik Sinner (n°71) y prendront part. Dans un même temps se déroule le tournoi de Monterrey (Challenger 100), sur dur extérieur au Mexique. La semaine suivante, du 9 au 15 mars, vous pourrez suivre deux tournois : Nur-Sultan (Challenger 80), sur dur extérieur au Kazakhstan et Potchefstroom (Challenger 50), sur dur extérieur en Afrique du Sud. Du 16 au 22 mars, le circuit Challenger se poursuivra sur le continent américain, avec le tournoi de Phoenix (Challenger 125), sur dur extérieur aux États-Unis, ainsi que le tournoi d’Olimpia (Challenger 50), sur terre battue au Brésil. Deux nouveaux tournois seront à suivre la semaine du 16 au 29 mars, avec un retour en Europe puisque se jouera le tournoi de Lille (Challenger 90), en indoor en France. Par ailleurs, il y aura un autre tournoi sur terre battue : il se déroulera à Machala (Challenger 80), en Équateur. Enfin, à cheval sur le mois de mars et le mois d’avril, du 30 mars au 5 avril, auront lieu quatre tournois : un en France, en indoor, à Saint-Brieuc (Challenger 80) ; un sur dur extérieur en Israël, à Jérusalem (Challenger 80) ; et deux sur terre battue, au Mexique à Mexico City (Challenger 125) et un en Espagne à Marbella (Challenger 80).

EQMPqnGU4AADVlP

Crédits photos : @BNPPARIBASOPEN, @MiamiOpen, @PlayinLille

À LIRE AUSSI :

Les Frenchies de la semaine : Arthur Rinderknech au sommet, Océane Dodin et Thomas Laurent titrés en ITF

La retraite de Maria Sharapova, Kim Clijsters invitée à Indian Wells, Roger Federer jouera la Laver Cup : les 7 infos de la semaine

9 réflexions au sujet de “Indian Wells et Miami en ligne de mire, en mars Roger Federer brillera par son absence”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s