Analyses

Open 13 – Ugo Humbert ne cesse de nous surprendre !

Ce vendredi après-midi, en troisième match sur le Court Central de l’Open 13 de Marseille, Ugo Humbert tentera de se qualifier pour les demi-finales. Il va vivre une première dans sa jeune carrière, puisqu’il jouera les quarts de finale d’un tournoi du circuit principal pour la première fois. Avant le début de ce match, retour sur l’exploit réalisé ce jeudi face à Borna Coric, sa première victoire face à un membre du Top 20, et sur les progrès que le Messin ne cesse d’accomplir depuis plus d’un an et demi.

Dz9m5BtVYAEPR3G.jpg


Si vous nous suivez régulièrement, vous savez tout le bien que l’on pense du jeune français Ugo Humbert (n°75). Cette semaine à l’Open 13 de Marseille, le Tricolore confirme qu’il a vraiment du talent. L’année dernière, nous évoquions déjà sur notre blog les progrès réalisés par le Messin, qui avait enchaîné les titres sur le circuit ITF et remporté ses premiers trophées en Challenger. Ce jeudi, à Marseille, il a franchi un nouveau cap en enregistrant la plus belle victoire de sa jeune carrière. En effet, au deuxième tour du tournoi ATP 250 joué dans la cité phocéenne, il a dominé le 13ème joueur mondial, le Croate Borna Coric, tête de série n°2. Et en deux sets s’il vous plaît (6-3, 6-3) ! Bénéficiaire d’une invitation, Humbert a largement honoré ce petit coup de pouce donné par la direction du tournoi. Mais comment a-t-il fait pour enfin faire plier un top player ? Explications.

Dz8aHXvXgAADAn9.jpg

Lors de l’Australian Open au mois de janvier, il avait perdu de peu au premier tour contre son compatriote Jérémy Chardy (défaite au super tie break du cinquième set). À Montpellier, il y a quelques jours seulement, c’était face à Jo-Wilfried Tsonga (n°112) qu’il s’approchait de sa première grosse victoire sur le circuit ATP. Humbert avait perdu en trois sets 3-6, 7-6 (5), 6-4 au premier tour. « J‘ai perdu certains matches à haut niveau sur quelques points et ça, je commence à le comprendre », expliquait-il à la veille de son rendez-vous avec Borna Coric. « C’est sur ces quelques points qu’il faut arriver à mettre plus d’énergie, être plus concentré. » Ce jeudi soir, voilà ce qu’il est parvenu à faire, maîtrisant son sujet pour breaker tôt dans chaque set et tenant ensuite son avance. Et la performance du Français ne s’est pas limitée à la solidité de son engagement. À la relance, il a mis une pression de tous les instants sur son adversaire. Offensif, notamment grâce à son coup droit de gaucher très performant, il a su aussi admirablement bien tenir la bataille du fond du court, faisant craquer le Croate à de nombreuses reprises. Heureux d’atteindre pour la première fois un quart de finale sur le circuit ATP, le Messin pouvait l’être après avoir serré la main de son adversaire au filet. « Je suis très content de moi, de ce que j’ai pu produire comme niveau de jeu », a-t-il réagi au micro sur le court. « C’était la première fois que je jouais un joueur aussi bien classé. Il faut essayer de rester calme, de rester solide, c’est ce que j’ai réussi à faire. »

dz8e7qzwwaikemv.jpg

 

Cette victoire est donc sa septième d’affilée, après sa victoire au Challenger de Cherbourg la semaine dernière. Et si on se mettait à rêver à une première victoire sur le grand circuit ? Quatre joueurs ont déjà réalisé cet exploit depuis le début de saison, mais quand la question a été posée au Tricolore en conférence de presse, il a préféré rester prudent. « Dans ma tête, je ne me mets aucune limite donc oui je sais que c’est possible », a-t-il répondu. « Après c’est encore loin. Il y a encore trois matches et déjà un bon match à faire demain (ce vendredi). Je n’ai pas envie de m’enflammer. Oui, dans le tennis, tout est possible. On peut battre de très bons joueurs, il y a aussi de très bons joueurs, qui sont derrière, qui ont envie de faire leur place, donc il faut préparer match par match. » Dans tous les cas Cédric Raynaud, son entraîneur, peut être satisfait des progrès qu’a encore réalisés son élève, qui conforte ainsi sa place dans le Top 100. D’autant plus que ce n’est peut-être pas fini, puisqu’il affrontera l’Allemand Matthias Bachinger (n°143), issu des qualifications, pour une place en demies. Un adversaire qui peut sembler à sa portée quand on voit le niveau de jeu affiché. « Je vais déjà bien récupérer, et préparer au mieux ce quart de finale », a ajouté Humbert. « Tous les matches sont bons à prendre, et je vais essayer de faire au mieux. » Sur ce point, on peut désormais lui faire entièrement confiance. Mais il se méfie quand même, comme il l’a déclaré en conférence de presse : « Il a aussi fait finale à Metz en sortant des qualifs donc c’est un joueur très dangereux, très agressif, il frappe très fort. Ça ne va pas être facile. Je ne joue pas un classement, je joue un joueur donc je vais devoir me concentrer sur la tactique et sur le jeu. Je vais regarder beaucoup de vidéos. »

Crédit photos : @ATPTour_ES, @TennisWorlden, @LaProvenceSport, @WeAreTennisITA

À LIRE AUSSI :

Open 13 – La deuxième chance de Grégoire Barrere, l’heureux perdant

 

Cori Gauff devient joueuse professionnelle… à seulement 14 ans !

3 réflexions au sujet de “Open 13 – Ugo Humbert ne cesse de nous surprendre !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s