Analyses

Gaël Monfils, reprise mi-février et impasse sur l’Open d’Australie : explications

Ce samedi, nous avons appris que le Français Gaël Monfils (n°52) renonçait déjà à participer à l’Open d’Australie ! Il devrait même repousser son retour à la compétition à la mi-février 2023… Nouvelle rechute après cette maudite blessure au pied qui l’a longuement privé de compétition cette année ? Non, la raison était toute autre et on vous explique tout dans cet article !


Après avoir manqué une grande partie de l’année 2022, nous savons déjà que Gaël Monfils (n°52) ne reprendra pas au début de la saison 2023. Est-ce dû à une rechute de cette blessure au pied qui l’a privé de compétition depuis le Masters 1000 de Madrid en mai, si ce n’est une reprise rapidement avortée l’été dernier lors du Masters 1000 de Montréal ? Que nenni ! La stratégie est toute autre… L’objectif du joueur de 36 ans aurait pu être de reprendre lors du tournoi ATP 250 d’Adelaïde, qu’il avait remporté la saison dernière, pour y défendre ses points et se préparer en vue du premier Grand Chelem de l’année. Cependant, il a confié à nos confrères de Canal+ Sport, ce samedi, qu’il ne disputerait pas l’Open d’Australie, du 16 au 29 janvier 2023. Pour quelle raison et quand sera sa reprise effective ? Voici quelques éléments de réponse.

En fait, Gaël Monfils pense déjà à l’avenir. Redescendu au-delà de la 50ème place mondiale, il désire bénéficier d’un classement protégé pour pouvoir disputer les plus grands tournois en 2023. Or, un joueur ne peut bénéficier sun classement protéger que s’il a été absent du circuit pendant une période d’au moins six mois. Ce qui n’est pas encore le cas du Parisien, qui a joué en août dernier à Montréal. « Il y a ce classement protégé, quand on ne joue pas depuis un certain nombre de mois », a-t-il ainsi expliqué sur Canal+ Sport. « Je sais que si je le prends, je serai obligé de manquer l’Open d’Australie pour pouvoir accomplir mes six mois pile. Ça va être ma décision. » Gaël Monfils devra donc attendre le 11 février 2023 pour pouvoir reprendre le chemin des courts. En effet, son abandon au troisième tour du Masters 1000 de Montréal face au Britannique Jack Draper (n°42) remonte au 11 août dernier. En attendant, comme on a pu le voir sur le vlog qu’il a lancé il y a peu sur YouTube, le joueur tricolore s’entraîne dur physiquement pour revenir au top de sa forme. Quand au tennis, il reprend petit à petit, lui qui ressentait encore des petites douleurs au pied fin octobre – il avait envisagé de reprendre lors du Masters 1000 de Paris-Bercy mais son coach, Gunter Bresnik, lui avait conseillé de ne pas se précipiter pour éviter une nouvelle rechute.

Par ailleurs, Gaël Monfils voit plus loin. En 2024, les Jeux Olympiques de Paris auront lieu – certainement ses derniers – avec, surtout, une épreuve de tennis sur les courts en terre battue de Roland-Garros. Voilà un rendez-vous que le Parisien ne voudrait manquer pour rien au monde ! « 2023 est une année importante pour moi, une année de transition, entre la blessure et de gros objectifs pour être vraiment compétitif et être dans la compétition pour aller chercher cette qualification pour les J.O. de Paris 2024 », a-t-il affirmé au micro du Canal Sports Club. « Je n’aimerais pas les louper, les J.O., ça serait mes derniers en plus. Ce serait, je n’espère pas ma dernière année, peut-être l’année d’après. J’ai dit que j’aimerais bien jouer jusqu’à 40 ans, mais plus je reste avec ma fille, plus je me dis un peu moins. » Nous verrons bien jusqu’où ira Gaël Monfils. Ce qui est sûr, c’est qu’il est trop tôt pour parler de retraite même si l’arrivée de sa fille, qu’il a eue avec la joueuse ukrainienne Elina Svitolina (n°239), a peut-être un peu changé la donne. Quoiqu’il en soit, Gaël Monfils devrait donc reprendre la compétition la semaine du 13 février 2023 avec un tournoi qu’il apprécie particulièrement pour s’y être déjà imposé : le tournoi ATP 500 de Rotterdam.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @TennisMagazine1, @TennisChannel

À LIRE AUSSI :

De Melbourne à New York en passant par Wimbledon : l’uniformisation des surfaces va-t-elle tuer l’intérêt du tennis ?

Flashback sur 2022 : Stan Wawrinka, un retour inespéré

3 réflexions au sujet de “Gaël Monfils, reprise mi-février et impasse sur l’Open d’Australie : explications”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s