Analyses

Stan Wawrinka et Magnus Norman : le duo magique reformé

Auteur de sa plus belle victoire depuis l’US Open en 2019, ce mardi au premier tour du tournoi ATP 500 de Bâle, le Suisse Stan Wawrinka (n°194) a expliqué pourquoi Magnus Norman était de retour dans sa box. Il a également annoncé que l’entraîneur suédois serait à ses côtés pour préparer la saison 2023.


Mardi soir, Stan Wawrinka (n°194) a obtenu sa plus belle victoire depuis ce jour de 2019 où il avait éliminé Novak Djokovic (n°7) en huitièmes de finale de l’US Open. Ainsi, au premier tour du tournoi ATP 500 de Bâle, chez lui, il a éliminé le Norvégien Casper Ruud (n°3), finaliste à Roland-Garros et à l’US Open cette année. Durant cette rencontre, nous avons pu voir un homme, Magnus Norman, présent dans le box du Suisse. À notre plus grande surprise. L’entraîneur suédois a été l’artisan des plus beaux succès de Stan Wawrinka – notamment ses trois titres en Grand Chelem – mais les deux hommes ne travaillaient plus ensemble depuis plusieurs mois. Cependant, en conférence de presse, l’Helvète a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’une apparition éclair de celui qu’il considère comme un ami. « Il y a eu du changement après l’US Open », a ainsi confié le joueur de 37 ans en conférence de presse à Bâle. « J’ai décidé d’arrêter avec Dani Vallverdu et, avec Magnus, nous cherchons le meilleur équilibre possible pour écrire un dernier chapitre. Il est celui qui connaît le mieux mon jeu, celui qui m’a le plus aidé dans ma carrière. Il s’occupera de l’intersaison et des plus gros tournois dont ceux du Grand Chelem. Pour le reste, on doit discuter. » Ainsi, après une très longue absence due à une sérieuse blessure au pied ayant nécessité plusieurs interventions chirurgicales l’année dernière, Stan Wawrinka a fermement l’intention de réussir sa fin de carrière.

Et si le joueur suisse a décidé de réembaucher Magnus Norman, qui l’a accompagné durant ses meilleures années (de 2013 à 2017, avant une première réunification en 2019-2020), qui l’a conduit au 3ème rang mondial et avec qui il a remporté ses trois titres en Grand Chelem (Open d’Australie en 2014, Roland-Garros en 2015 et US Open en 2016), c’est qu’il veut tout mettre en oeuvre pour atteindre son ultime objectif : remporter un dernier trophée sur le circuit ATP. Et, au-delà de ça, briller dans les derniers grands événements qu’il lui reste à vivre en tant que joueur professionnel. Parce que Stan Wawrinka le sait : ses jours sur le circuit sont comptés. Et sa belle victoire en deux sets 6-4, 6-4 contre Casper Ruud lui a fait du bien au moral. « C’est l’une des principales raisons pour lesquelles je continue de jouer », a ajouté le Suisse, qui est entré directement dans le tableau à Bâle grâce à un classement protégé. « Je vieillis, c’est sûr. J’ai dû me battre les deux dernières années avec la blessure, la chirurgie. Le retour n’a pas été facile. J’avais vraiment du mal à me remettre en forme physiquement et au niveau du tennis. Donc, pouvoir produire ça ce soir (mardi soir, ndlr) ici en Suisse est bien sûr quelque chose de vraiment spécial et j’espère pouvoir continuer à bien jouer. »

La suite, ce sera ce jeudi au deuxième tour face à l’Américain Brandon Nakashima (n°44). Au passage, notez que si Stan Wawrinka compte 16 titres sur le circuit ATP, il ne s’est jamais imposé au tournoi ATP 500 de Bâle. Et s’il venait à s’incliner dès le deuxième tour, il aurait au moins la garantie de poursuivre sa remontée au classement. Redescendu à la 322ème place mondiale après ses opérations au pied, le joueur de 37 ans retrouvera au moins le 170ème rang mondial lundi prochain, si ce n’est mieux. Soit déjà 150 places de prises depuis le mois d’août. Cependant, avec Magnus Norman à ses côtés, il visera évidemment beaucoup plus haut dans les prochains mois et lors de la saison 2023. Ses futurs adversaires sont prévenus, il faudra compter sur lui.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @WeAreTennis, @UniversTennis, @swiss_tennis

À LIRE AUSSI :

Novak Djokovic autorisé à disputer l’Open d’Australie en 2023 ?

Provisoirement suspendue, Simona Halep veut faire la vérité sur cette histoire de dopage

3 réflexions au sujet de “Stan Wawrinka et Magnus Norman : le duo magique reformé”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s