Analyses

Félix Auger-Aliassime est-il en train de prendre une nouvelle dimension ?

Ce dimanche, Félix Auger-Aliassime (n°8) a remporté son troisième titre en trois semaines. Déjà vainqueur des tournois ATP 250 de Florence et Anvers, il a soulevé le trophée au tournoi ATP 500 de Bâle, au terme d’une nouvelle semaine quasi parfaite. En effet, il n’a pas perdu une seule fois sa mise en jeu. Ce qui nous amène à nous poser la question suivante : le Canadien est-il en train de prendre une nouvelle dimension ?


On va finir par croire qu’il fait bon être né un 8 août pour remporter le tournoi ATP 500 de Bâle. Comme son idole Roger Federer, qui a soulevé le trophée dix fois aux Swiss Indoors Basel, Félix Auger-Aliassime (n°8) s’est imposé en finale ce dimanche. Il partage désormais autre chose qu’une simple date de naissance avec la légende, qui vient tout juste de prendre sa retraite. En battant le Danois Holger Rune (n°18), le joueur canadien a enchaîné une treizième victoire de rang, remportant son troisième titre d’affilée en trois petites semaines. Avant de s’aligner à Bâle, Félix Auger-Aliassime avait déjà enchaîné par des victoires aux tournois ATP 250 de Florence, puis d’Anvers. Et il n’a plus perdu depuis le 3 octobre dernier, ne concédant par ailleurs que trois sets lors de ces treize succès. De quoi asseoir sa place dans le Top 10 et faire de lui le joueur en forme de cette fin de saison. « Ça a été une semaine incroyable », a déclaré le joueur de 22 ans après le match. « J’étais une fois de plus en finale, je n’ai pas été breaké de toute la semaine… Ça a été une longue année, une longue série de victoires, et ce n’est pas fini. J’espère donc pouvoir continuer, mais en ce moment, je ressens toutes les bonnes émotions qui accompagnent la victoire d’un tournoi. C’est incroyable. »

Qu’est-ce qui a changé chez Félix Auger-Aliassime pour le voir ainsi enchaîner les succès ? Tout d’abord, il faut savoir que le Canadien est un bourreau de travail. Il s’entraîne dur depuis qu’il est tout jeune et à un moment donné, le travail finit toujours par payer. Il faut juste s’armer de patience et attendre son heure. Par ailleurs, Félix Auger-Aliassime semble plus solide dans le jeu et quand il est en confiance, il parvient à laisser toute sa puissance s’exprimer. Enfin, son service semble être totalement en place. Une statistique parle pour le huitième joueur mondial : depuis le 13 octobre et le début de sa série de 13 victoires, il n’a concédé que cinq fois sa mise en jeu. Il a ainsi remporté 136 de ses 141 mises en jeu, remportant les 86 derniers jeux de service qu’il a eu à jouer. À Bâle, il n’a pas été breaké une seule fois de la semaine. À croire que son service s’exprime à merveille en indoor, même si les surfaces ont été ralenties depuis quelques années. Voilà pourquoi il semblerait que Félix Auger-Aliassime a pris une nouvelle dimension.

Après avoir vécu trois semaines de rêve, on peut dire aujourd’hui que Félix Auger-Aliassime est candidat au titre au Masters 1000 de Paris-Bercy, qui débute ce lundi. S’il continue d’évoluer au niveau qui est le sien depuis la fin de l’US Open, avec un service ultra performant, il a de quoi inquiéter tous les autres favoris, même qu’ils se nomment Carlos Alcaraz (n°1), Rafael Nadal (n°2) ou encore Novak Djokovic (n°7). D’ailleurs, le joueur de 22 ans s’est ôté un poids en validant sa qualification pour les ATP Finals de Turin. À Bercy, il jouera l’esprit libéré et avec le plein de confiance. Il n’en sera que plus dangereux pour ses adversaires. À commencer par Alexander Bublik (n°36) ou Mikael Ymer (n°74), son futur adversaire pour son entrée en lice lors du dernier Masters 1000 de la saison.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @tvanouvelles, @WeAreTennis

À LIRE AUSSI :

Le saviez-vous ? Quentin Halys est un des meilleurs serveurs du circuit…

Stan Wawrinka et Magnus Norman : le duo magique reformé

3 réflexions au sujet de “Félix Auger-Aliassime est-il en train de prendre une nouvelle dimension ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s