Reportages

Nikoloz Basilashvili et Aslan Karatsev cités dans une affaire de paris truqués

Nous avons appris que le Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°25) et le Russe Aslan Karatsev (n°40) ont été cités par le média allemand ZDF, qui a enquêté sur une affaire de paris truqués. L’Agence internationale pour l’intégrité du tennis pourrait prochainement s’intéresser à leur cas.


Le média allemand ZDF a dirigé une enquête qui pourrait faire du bruit dans le monde du tennis. D’après les résultats de cette enquête, le Russe Aslan Karatsev (n°40) et le Géorgien Nikoloz Basilashvili (n°25) seraient impliqués, via leur ancien entraîneur Yahor Yatysk, dans un soupçon de matches truqués. Ainsi, leur coach leur aurait proposé de l’argent en échange du report de matchs, au moins à deux reprises mais aussi de défaites, notamment sur un premier tour en double lors du tournoi ATP 250 de Stuttgart. Le média allemand cite un autre entraîneur, qui se serait entretenu avec le radio diffuseur en échange de l’anonymat : « Il (Yahor Yatsek) est impliqué dans la fraude aux paris depuis des années », a t-il témoigné. C’est la mise de sommes anormalement importantes sur plusieurs rencontres de double qui aurait attiré l’attention. Aslan Karatsev avait déjà été entendu par la police française à l’occasion de Roland-Garros, en septembre 2020. Tout comme son entraîneur, Yahor Yatsek. Aucune charge n’avait alors été retenue contre les deux hommes.

Un autre site internet, Ubitennis, a de son côté recueilli sur différents sites internet les explications et témoignages d’Aslan Karatsev et de Nikoloz Basilashvili, témoignages dans lesquels les deux joueurs défendent leur innocence. C’est d’abord le joueur russe qui a répondu avec insistance aux enquêtes. « Je n’ai rien entendu à ce sujet », a-t-il notamment déclaré. « Je ne sais pas de quoi vous parlez. » Cependant, l’affaire ne s’arrête pas là : son père, Kazbek, a confirmé qu’ils étaient au courant des matches truqués par leur ancien entraîneur, mais qu’ils n’y étaient pour rien. « C’est la première fois que j’entends parler de cela et ce n’est tout simplement pas possible », a ainsi expliqué le pere du 40ème joueur mondial. « Je sais que Yatsyk était déjà soupçonné d’avoir truqué des matchs en 2020. Mais Aslan ? Ils n’ont pas travaillé ensemble depuis plus d’un an. Je ne sais pas. Je ne sais même pas d’où viennent ces informations, je trouve ça curieux. C’est peut-être une sorte de provocation, mais Aslan est un gars très calme, il ne dérange personne. »

Quant à Nikoloz Basilashvili, après avoir perdu contre Hugo Gaston (n°58) lors de son premier match au tournoi ATP 250 de Bastad, il n’a pas non plus voulu accorder d’importance aux récentes enquêtes. « Devrais-je parler de ces bêtises », a-t-il demandé avec ironie. « Combien de fois ces choses ont-elles été écrites sur moi ? Combien de fois ai-je été condamné ? » Cependant, les fluctuations des marchés et les grosses transactions monétaires dans le match sous enquête à Wimbledon laissent planer le doute sur le Géorgien. Enfin, la Fédération biélorusse de tennis a voulu prendre complètement ses distances avec Yahor Yatsyk. Un énorme gâchis dont on ne voit pas encore les conséquences et dont on ne sait pas jusqu’où il s’étendra dans un futur proche.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @RelevantTennis

À LIRE AUSSI :

En quête de records, quel programme pour Novak Djokovic après sa victoire à Wimbledon ?

Le sacre d’Elena Rybakina à Wimbledon, est-ce vraiment une surprise ?

2 réflexions au sujet de “Nikoloz Basilashvili et Aslan Karatsev cités dans une affaire de paris truqués”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s