Analyses

En quête de records, quel programme pour Novak Djokovic après sa victoire à Wimbledon ?

Quel sera le programme de Novak Djokovic (n°7) pour la deuxième partie de la saison ? Prudent après ce qu’il s’est passé en janvier dernier en Australie, le joueur serbe se garde bien de faire une programmation, dès maintenant. Car, en l’état des choses – il refuse toujours la vaccination contre le Coronavirus -, l’homme aux 21 titres du Grand Chelem ne pourrait pas entrer aux Etats-Unis et serait ainsi absent à l’US Open. Sauf s’il obtient une « bonne nouvelle », comme il l’a annoncé dimanche…


Les six premiers mois de la saison 2022 auront été éprouvants pour Novak Djokovic (n°7). En janvier dernier, il n’avait pas pu entrer sur le territoire australien, alors qu’il était convaincu qu’il recevrait une exemption. Non vacciné contre le Coronavirus, il n’avait ainsi pas pu prendre part à l’Open d’Australie, laissant Rafael Nadal (n°3) prendre de l’avance au nombre de titres du Grand Chelem. Le Majorquin allait même creuser l’écart en éliminant le joueur serbe en quarts de finale à Roland-Garros. Et puis, ce dimanche, Novak Djokovic a remporté son 21ème titre du Grand Chelem, à Wimbledon, en battant l’Australien Nick Kyrgios (n°45) en quatre sets 4-6, 6-3, 6-4, 7-6 (3). Après cette magnifique victoire, on peut se demander quel sera le programme du Serbe pour les six mois à venir. En effet, si les choses n’évoluent pas de l’autre côté de l’Atlantique, il ne sera pas autorisé à entrer aux Etats-Unis et, par conséquent, il ne pourra pas disputer l’US Open, qui doit débuter le 29 août prochain. Cependant, Novak Djokovic ne pense qu’à une chose pour l’instant : les vacances. « Je vais quoi qu’il arrive me reposer deux semaines parce que ces derniers mois ont été éprouvants », a-t-il déclaré dimanche après avoir remporté Wimbledon pour la septième fois de sa carrière. « Ensuite, je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des Etats-Unis parce que j’aimerais vraiment y aller, jouer un tournoi ou deux avant l’US Open. »

Mais pour entrer sur le territoir américain, Novak Djokovic sait qu’il n’a que deux solutions : une levée des restrictions (qui reste peu probable) ou l’obtention d’une exemption médicale (celle-là même qu’il n’a jamais obtenue en Australie). « Je ne suis pas vacciné et je n’ai pas l’intention de me faire vacciner », a encore une fois expliqué le joueur de 35 ans. « Donc la seule bonne nouvelle possible serait une levée de l’obligation vaccinale pour entrer sur le territoire des Etats-Unis, ou une exemption. Mais je ne pense pas que l’obtention d’une exemption soit réaliste. » Du coup, quel programme si le Serbe ne se rend pas aux Etats-Unis ? S’il vient de descendre à la 7ème place au classement ATP, une chose est sûre : il ne fera pas la course aux points et ne jouera probablement aucun tournoi en dehors de la tournée américaine sur dur. « Si je ne peux pas aller aux États-Unis, il faudra voir à quoi va ressembler ma programmation », a prévenu Novak Djokovic. « Nous n’en avons pas encore parlé avec Goran (Ivanisevic, son coach, ndlr). Mais, pour être honnête, je doute que je vais aller chasser les points ici ou là. Il n’y aura aucune pression ou nécessité. Plein de choses ont changé pour moi depuis dix-huit mois, avec notamment le record de semaines comme n°1 mondial. »

En effet, Novak Djokovic détient le record du nombre de semaines passées à la tête du tennis mondial (373 semaines), loin devant ses deux poursuivants, Roger Federer (310 semaines) et Pete Sampras (286 semaines). Il ne chassera donc plus ce record. En revanche, il y en a un qu’il aimerait bien « piquer » à son grand rival, Rafael Nadal. Il s’agit du nombre de titres en Grand Chelem. Ce dimanche, à Wimbledon, le joueur serbe est revenu à une unité du Majorquin, et on sait depuis quelques années maintenant que les tournois Majeurs restent sa priorité. « Je place ma priorité sur les tournois du Grand Chelem et les grands tournois où je me sens bien », a ajouté le 7ème joueur mondial. « La suite pourrait donc être la Laver Cup ou la Coupe Davis. J’adore jouer pour mon pays. » D’après les déclarations de Novak Djokovic, il ne serait donc pas étonnant de ne le voir disputer que quelques tournois d’ici la fin de la saison : la Laver Cup (et rien avant, si ce n’est du repose et de l’entraînement), le Masters 1000 de Paris-Bercy (auquel il reste tout de même attaché), les ATP Finals (auxquels il devrait pouvoir participer grâce à un aménagement du règlement avec l’absence de points au All England Club) et donc, la Coupe Davis à la fin du mois de novembre. Mais tout cela devrait se préciser dans les semaines à venir…

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @TennisChannel, @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Le sacre d’Elena Rybakina à Wimbledon, est-ce vraiment une surprise ?

Quand le corps de Rafael Nadal le force à déclarer forfait à Wimbledon…

4 réflexions au sujet de “En quête de records, quel programme pour Novak Djokovic après sa victoire à Wimbledon ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s