Analyses

Holger Rune, deuxième de la génération 2003 derrière… qui vous savez !

Ce dimanche, le Danois Holger Rune (n°45) a remporté son tout premier titre sur le circuit ATP, au tournoi ATP 250 de Munich. Âgé de 19 ans, il est le deuxième de la generation 2003 au classement, derriere un certain Carlos Alcaraz (n°9), et a pour ambition d’être un jour n°1 mondial. Absent du Masters 1000 de Madrid cette semaine, il devrait être l’une des attractions du prochain Roland-Garros (22 mai-5 juin).


Dans le sillage de l’Espagnol Carlos Alcaraz (n°9), né comme lui en 2003, Holger Rune (n°45), 19 ans et vainqueur de son premier titre sur le circuit principal au tournoi ATP 250 de Munich dimanche, est déjà très prometteur. Il n’y a que 6 jours d’écart entre les deux joueurs, et déjà ils sont les fers de lance de leur génération. Alors que le joueur espagnol s’est imposé en Masters 1000 à Miami et qu’il est depuis entré dans le Top 10, le Danois avance moins vite mais il progresse tout de même à grands pas. Lors du tournoi ATP 250 de Metz, en septembre dernier, il avait même parlé à nos confrères du quotidien L’Equipe de l’émulation qui existe au sein de cette génération. « On se connaît, on a beaucoup joué ensemble chez les Juniors », avait-il notamment déclaré. « Certains ont percé plus tôt que d’autres. C’est super de se retrouver entre jeunes sur le grand circuit. C’est bon pour nous, on peut comparer nos niveaux, se motiver. » À Munich, Holger Rune n’a pas perdu un seul set de la semaine, et il s’est même payé le luxe d’éliminer la tête de série n°1, Alexander Zverev (n°3), en deux sets 6-3, 6-2 au deuxième tour. Sa première victoire contre un Top 5. Grâce à ce titre, le petit prodige fait déjà son entrée dans le Top 50 du classement ATP.

En un peu plus d’un an, Holger Rune a ainsi effectué une enorme progression en terme de ranking. Il a gagné près de 400 places et a ainsi confirmé tout son talent, après avoir déjà remporté quatre titres en Challenger la saison dernière (Biella, San Marin, Vérone et Bergame). En 2022, il a montré à plusieurs reprises qu’il en voulait plus et qu’il était prêt à s’en donner les moyens. Au mois d’avril, un dimanche, il a remporté le Challenger de San Remo, le matin, avant de voyager jusqu’à Monte-Carlo pour disputer le soir son premier tour des qualifications lors du Masters 1000 monégasque. En Grand Chelem, il s’était extirpé des qualifications à l’US Open en 2021, avant d’affronter le Serbe Novak Djokovic (n°1) au premier tour, parvenant même à lui prendre un set avant de craquer physiquement. D’ailleurs, Roland-Garros pourrait mieux convenir à son jeu, qui s’exprime mieux pour l’instant sur ocre. On se souvient qu’en 2019, Holger Rune s’était imposé chez les Juniors, quelques mois avant de devenir n°1 mondial.

Joueur au caractère bien trempé, le Danois voudrait marcher sur les pas de sa compatriote Caroline Wozniacki, aujourd’hui retraitée des courts, qui a passé 67 semaines au sommet du tennis féminin et a remporté un tournoi du Grand Chelem. « Mon but ultime est de devenir n°1 mondial, donc il faut bien commencer quelque part. Ce sera donc ici à Munich », a-t-il confié après sa victoire dimanche. Entre arrogance et ambition, Holger Rune est doté d’un sacré tempérament. Il semble être du genre à savoir ce qu’il veut. En octobre dernier, sur ses réseaux sociaux, il avait poussé un gros coup de gueule contre l’ATP, à cause du gel du classement suite au Coronavirus. « Normalement, je devrais être aujourd’hui classé 62ème mondial et non 124ème », expliquait-il à l’époque. « Est-ce important ? Oui, lorsque vous êtes ambitieux et que vous travaillez dur, il est important d’obtenir votre récompense. Avec ce classement, je serais en mesure de participer à de meilleurs tournois et je sentirais que mon travail acharné a payé. Je me sens fatigué et en colère maintenant parce que je pense que le système de classement est injuste. » Plus problématique pour lui, Holger Rune a été accusé de proférer des insultes homophobes lors d’une demi-finale disputée au Challenger de Biella, en Italie, en juin 2021. L’ATP a ouvert une enquête et le joueur s’est excusé dans un message posté sur Instagram

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @BMWOpen2022

À LIRE AUSSI :

A 38 ans, Fernando Verdasco se bat toujours

Miomir Kecmanovic, un diamant brut en pleine progression…

2 réflexions au sujet de “Holger Rune, deuxième de la génération 2003 derrière… qui vous savez !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s