Analyses

Disparue des radars, Barbora Krejcikova pourra-t-elle défendre son titre à Roland-Garros ?

Barbora Krejcikova (n°3) n’a plus rejoué sur le circuit WTA depuis maintenant plus de deux mois ! La Tchèque n’a même pas encore lancé sa saison sur terre battue, la faute à une blessure au coude dont elle a du mal à se défaire. Tenante du titre en simple et en double du côté de la Porte d’Auteuil, on peut déjà se demander si elle sera en mesure de défendre pleinement ses chances dans environ trois semaines. Même si son statut de Top 3 devrait la préserver lors des premiers tours du tournoi de Roland-Garros…


Où en est Barbora Krejcikova (n°3) ? A environ trois semaines du début de Roland-Garros, nous sommes en droit de nous poser la question. Un an après son sacre surprise sur la terre battue de la Porte d’Auteuil, la joueuse tchèque semble en difficultés. Et le problème n’est pas d’ordre mental, mais plutôt physique. En effet, elle se bat depuis plusieurs semaines contre un problème au coude, dont elle a du mal à se défaire. Ce qui l’empêche de jouer comme elle le voudrait en ce début de saison 2022. Par conséquent, Barbora Krejcikova n’a disputé que quatre tournois cette année : le tournoi WTA 500 de Sydney (où elle avait perdu en finale contre Paula Badosa), l’Open d’Australie (défaite en quarts de finale face à Madison Keys), le tournoi WTA 500 de Dubaï (éliminée au deuxième tour contre Dayana Yastremska) et le tournoi WTA 1000 de Doha (défaite au troisième tour contre Jelena Ostapenko). En treize rencontres disputées en 2022, son bilan reste tout de même positif : neuf victoires pour quatre défaites. Oui, mais voilà, la Tchèque n’a plus disputé une seule rencontre sur le circuit WTA depuis le 23 février dernier. Cela fait donc plus de deux mois.

Cette semaine, pas encore assez remise de cette blessure, Barbora Krejcikova a renoncé à disputer le tournoi WTA 1000 de Madrid. Elle est toujours inscrite au tournoi WTA 1000 de Rome, qui se jouera la semaine prochaine. Si elle reprend en Italie, elle n’aura que deux tournois de préparation avant d’aller défendre son titre du côté de la Porte d’Auteuil. En effet, la n°3 mondiale a été annoncée au tournoi WTA 250 de Strasbourg, la semaine précédant Roland-Garros. Là aussi, elle est tenante du titre. La joueuse de 26 ans devra être capable d’enchaîner les rencontres si elle veut retrouver des sensations et se sentir prête pour le Grand Chelem parisien, qui approche à grands pas. Sachant qu’elle aura à faire à une concurrence accrue, avec la Polonaise Iga Swiatek (n°1) qui semble prendre durablement le contrôle du tennis féminin, et l’Espagnole Paula Badosa (n°2), qui essaiera de se montrer solide dans un Majeur après avoir grimpé au classement dernièrement. Notez que Barbora Krejcikova sera tout de même un peu protégée par son statut de tête de série n°3, qui devrait la laisser tranquille au moins jusqu’en huitièmes de finale. Cependant, nous ne serons pas à l’abri d’une surprise, d’autant plus qu’on n’en sait pas beaucoup sur cette blessure au coude.

En effet, d’après les informations des médias tchèques, il s’agirait d’une blessure de fatigue résultant d’une surcharge de travail engrangée la saison dernière. Au début du mois d’avril, Barbora Krejcikova a déclaré aller mieux, sans toutefois annoncer de date de retour. Elle a posté plusieurs photos et vidéos de ses séances d’entraînement sur les réseaux sociaux, ce qui montre qu’elle travaille dur pour effectuer son retour au plus haut niveau. Qui devrait donc avoir lieu à Rome, puisqu’elle n’a pas encore annoncé son forfait. Ce qui est sûr, c’est que la joueuse tchèque préfère effectuer son retour sur terre battue que sur dur, avec Roland-Garros comme gros objectif. « La terre battue est exigeante au niveau physique, mais Barbora a de bonnes chances sur cette surface », a déclaré son entraîneur, Aleš Kartus, pour le site iDNES.cz. « Le dur, c’est une surface rapide et vous pouvez jouer des coups avec une préparation tardive, mais le coude peut en souffrir. » Quoiqu’il en soit, il serait étonnant de voir Barbora Krejcikova défendre son titre à Roland-Garros cette année. Si elle avait créé la surprise en 2021, le circuit féminin bouge constamment et ne pas jouer pendant plusieurs semaines, avec une reprise tardive sur terre battue, n’offre pas les meilleures conditions pour réaliser un doublé. Nous en parlerons à l’approche du tournoi, mais nous miserions plus sur une joueuse comme Iga Swiatek, qui est en pleine bourre et pourrait renouveler l’exploit qu’elle avait déjà réalisé en 2020 du côté de la Porte d’Auteuil.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @JJlovesTennis, @BKrejcikova

À LIRE AUSSI :

Marian Vajda explique les raisons pour lesquelles il n’entraîne plus Novak Djokovic

Holger Rune, deuxième de la génération 2003 derrière… qui vous savez !

3 réflexions au sujet de “Disparue des radars, Barbora Krejcikova pourra-t-elle défendre son titre à Roland-Garros ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s