En Bref

Benoît Paire : « Je sors un peu moins et je bois un peu moins »

Benoît Paire (n°6) verrait-il enfin le bout du tunnel ? Après huit défaites de rang au premier tour, voilà qu’il vient d’enchaîner deux victoires. Certes, ce n’était « que » durant les qualifications du Masters 1000 de Madrid. Mais c’est déjà mieux que rien. Ce lundi, il doit affronter l’Argentin Diego Schwartzman (n°15) au premier tour du tournoi madrilène. Pour nos confrères du quotidien L’Equipe, l’Avignonnais est revenu sur cette forme peut-être retrouvée, notamment grâce à un nouvel entraîneur à ses côtés : Antoine Hamard. « J’avais besoin d’avoir quelqu’un à regarder pendant mes matches, pour me sentir épaulé », a ainsi expliqué le joueur tricolore. « Avoir un coach me force aussi à m’entraîner plus. J’essaie de faire les efforts pour retrouver la forme. Je passe plus de temps sur le court, je sors un peu moins et je bois un peu moins. Ces deux ans de Covid m’ont usé. En fait là, je me sens comme un joueur qui revient de blessure. Gagner des matches me fait du bien à la tête. » Vainqueur donc de deux rencontres d’affilée à Madrid ce week-end, Benoît Paire n’a pas hésité à parler de sa traversée du désert. « Une si longue série négative, ça ne m’était jamais arrivé », a-t-il ajouté. « Forcément, tu y penses. Dans les moments importants, je ne suis plus le même joueur, je me crispe et je n’arrive plus à jouer. J’avais l’impression que gagner un match était devenu impossible. » La preuve que non. Espérons désormais pour lui que la série pourra se plursuivre, même si c’est un match difficile qui l’attend.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s