Reportages

Marian Vajda explique les raisons pour lesquelles il n’entraîne plus Novak Djokovic

Quelques mois après la rupture officielle entre Marian Vajda et le Serbe Novak Djokovic (n°1), qui n’est désormais plus entraîné que par Goran Ivanisevic, l’entraîneur slovaque a expliqué les raisons qui l’ont poussé à partir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’explication officielle de celui qui entraîne désormais le Slovaque Alex Molcan (n°47) n’est pas celle que l’on avait pu entendre…


Il y a quelques semaines, Novak Djokovic (n°1) avait surpris tout le monde en annonçant qu’il se séparait de Marian Vajda, l’entraîneur historique qui l’a accompagné pendant pratiquement toute sa carrière professionnelle et avec qui il avait tissé un lien très particulier. Au moment de leur séparation, il se disait que l’entraîneur slovaque ne voulait pas voyager autant de semaines par an et être éloigné de sa famille. Une raison qui n’a rien à voir avec ce qui a été rendu public ce mardi, lorsque Marian Vajda a été présenté comme le nouvel entraîneur du Slovaque Alex Molcan (n°47). En effet, Marian Vajda a donné plus de détails à la presse slovaque concernant son union avec l’actuel 47ème joueur mondial, ainsi que sa rupture avec Novak Djokovic. « Novak et moi sommes toujours amis », a-t-il tenu à préciser. « C’était une séparation à l’amiable. Je n’ai pas dit à Novak que j’allais entraîner Alex, mais je l’ai dit à Goran, donc j’imagine que Djokovic le savait aussi. » L’entraîneur slovaque a ensuite révélé la raison pour laquelle le joueur serbe et lui ont arrêté travailler ensemble à la fin de la saison dernière, après les ATP Finals (même si la décision n’a été rendue publique qu’au mois de mars dernier). « C’était une combinaison de plusieurs raisons », a expliqué Marian Vajda. « Nous étions ensemble depuis de nombreuses années et ses décisions m’ont fait voir qu’il voulait se concentrer, avant tout, sur les Grands Chelems. Pour cette raison, il pouvait penser que ce n’était pas idéal d’avoir autant de personnes au sein de son équipe. Il voulait réduire le nombre de personnes dans l’équipe et n’avoir qu’un seul entraîneur. Ce n’est pas quelque chose que je sais à 100%, car je ne lui ai jamais demandé, mais je l’ai supposé en regardant son calendrier de tournois et qu’il avait choisi Goran (Ivanisevic, ndlr). Cela n’a pas de sens qu’un entraîneur ne l’entraîne qu’en Grand Chelem, car un entraîneur a besoin d’un plan à long terme. »

Malgré cette rupture, les deux hommes sont restés des amis très proches. Il y a deux semaines, lors du tournoi ATP 250 de Belgrade, Marian Vajda a reçu un hommage pour avoir fait partie de l’équipe de Novak Djokovic et les bonnes vibrations entre les deux étaient visibles. En fait, Novak Djokovic a lui-même souhaité bonne chance dans sa nouvelle carrière professionnelle à son ancien entraîneur, sauf lorsqu’il affrontera Alex Molcan, comme il a pu le dire avec humour. Marian Vajda a ensuite évoqué le début de saison tumultueux de son ancien joueur, qui reste malgré tout n°1 mondial et devra bientôt défendre son titre à Roland-Garros. « A cause des problèmes du début d’année, il n’est pas au mieux de sa forme physique », a précisé Marian Vajda. « Il n’a pas beaucoup de matches derrière lui et c’est pourquoi il essaie de jouer partout où il le peut. Il redevient qui il était. Cela lui coûtera peut-être encore un peu à Madrid et à Rome, mais je pense qu’il sera prêt pour Roland-Garros. »

Enfin, Marian Vajda – qui vient d’avoir 57 ans – a révélé un fait un peu curieux le concernant. En effet, après l’annonce de sa rupture avec Novak Djokovic, plusieurs membres du Top 10 au classement ATP l’auraient approché pour savoir s’il était disponible pour les entraîner. Sans dévoiler les noms de ces joueurs, l’entraîneur slovaque a tout de même évoqué les prises de contact dont il a fait l’objet. « Je suis ravi de pouvoir entraîner le meilleur joueur slovaque », a-t-il notamment déclaré concernant sa collaboration avec Alex Molcan, qui connaît une belle progression en ce début de saison 2022. « J’ai reçu beaucoup d’offres à la fin de ma coopération avec Nole, mais je voulais entraîner un Slovaque, cela m’a donné une nouvelle énergie. » Par ailleurs, il a été demandé à Marian Vajda s’il avait déjà pu voir des similarités entre Alex Molcan et Novak Djokovic. « Alex a le même classement que Novak avait lorsque nous avons commencé à travailler ensemble », a-t-il simplement répondu. L’aide de l’entraîneur slovaque est peut-être déjà en train de porter ses fruits, puisque le joueur dont il s’occupe ne cesse de grimper au classement ATP et compte déjà une dizaine de victoires cette saison pour sept défaites.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @marianvajda

À LIRE AUSSI :

Holger Rune, deuxième de la génération 2003 derrière… qui vous savez !

A 38 ans, Fernando Verdasco se bat toujours

2 réflexions au sujet de “Marian Vajda explique les raisons pour lesquelles il n’entraîne plus Novak Djokovic”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s