Analyses

Maria Camila Osorio Serrano sera-t-elle la révélation de l’année 2022 ?

En 2021, la jeune joueuse colombienne Maria Camila Osorio Serrano (n°55) a fait une entrée fracassante dans le Top 100 du classement WTA. Poursuivra-t-elle sa progression en 2022, au point de grimper encore plus dans la hiérarchie mondiale et de devenir la révélation de 2022 ?


Elle représente l’espoir de tout un pays, voire même de tout un continent. Maria Camila Osorio Serrano (n°55) incarne l’une de ces histoires d’amélioration personnelle, en raison de sa capacité à atteindre l’élite dès son plus jeune âge et sans profiter des opportunités logistiques et économiques d’autres pays. L’Amérique du Sud, et la Colombie en particulier, ne s’est pas imposée ces derniers temps comme le berceau de grands joueurs, mais le talent de cette jeune femme au caractère enjoué et insouciant, qui a conquis le public tant pour son caractère que pour sa ténacité et son tennis polyvalent, est incommensurable. Elle a commencé l’année 2021 à la 186ème place du classement WTA et a terminé la saison au 55ème rang. Le plus flatteur pour elle est qu’elle semble avoir une bonne marge de progression, ainsi que la capacité et l’attitude nécessaires pour continuer à évoluer.

La Colombienne a remporté l’US Open chez les Juniors en 2019, ce qui n’est en rien une garantie de succès. Cependant, cela donne une indication claire du potentiel d’une joueuse extrêmement disciplinée sur et en dehors du court. Elle s’efforce de s’améliorer physiquement afin de faire face aux nombreuses cogneuses qui cherchent à se faire une place parmi l’élite. Sa capacité d’analyse innée sur le court et sa clairvoyance tactique font d’elle un danger pour ses adversaires, et le fait d’avoir pu ajouter son premier titre en tant que joueuse professionnelle, dans sa ville natale de Bogota, montre sa maturité et sa capacité à gérer la pression.

Maria Camila Osorio Serrano est l’une des neuf meilleures joueuses de 20 ans ou moins

C’est formidable de penser qu’une joueuse de tennis qui termine l’année à la limite du Top 50 a fait ses débuts dans un tournoi du Grand Chelem à Roland-Garros en 2021, passant même pas les qualifications. Elle a ensuite confirmé ses bonnes performances à Wimbledon, où elle a réussi à gagner deux matchs dans le tableau principal. La meilleure victoire de l’année pour elle est survenue au tournoi WTA 250 de Tenerife, où elle a captivé toutes les personnes présentes en tribune avec une excellente semaine au cours de laquelle elle a pu vaincre la joueuse ukrainienne Elina Svitolina (n°15), et n’a pu être arrêtée en finale que par l’Américaine Ann Li (n°47). Ce qui est clair, c’est que Maria Camila Osorio Serrano est l’une des joueuses les plus jeunes et les plus prometteuses du Top 100, qu’elle a un jeu complet et polyvalent et qu’elle est une candidate ferme pour obtenir des résultats remarquables en 2022.

Crédit photos : @JJlovesTennis

À LIRE AUSSI :

Toshihide Matsui, joueur le plus âgé du circuit ATP

Quel joueur français prendra la relève en 2022 ?

2 réflexions au sujet de “Maria Camila Osorio Serrano sera-t-elle la révélation de l’année 2022 ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s