Analyses

Du haut de ses 20 ans, Clara Burel entre dans le Top 100 au classement WTA

La semaine dernière a été riche pour Clara Burel (n°98) : première finale sur le circuit principal, au tournoi WTA 250 de Lausanne, et entrée dans le Top 100 au classement WTA. Une récompense pour la jeune joueuse tricolore, qui travaille dur pour confirmer tous les espoirs placés en elle depuis l’accession à la première place mondiale chez les Juniors.


Clara Burel (n°98), tout juste âgée de 20 ans, a eu raison de faire le déplacement en Suisse pour disputer le tournoi WTA 250 de Lausanne, sur terre battue. Au prix de deux belles victoires sur ses compatriotes Fiona Ferro (n°64) et Caroline Garcia (n°73), elle a atteint sa première finale sur le circuit principal et, comme un accomplissement, elle a également fait son entrée dans le Top 100. Là aussi, une première pour elle. « J’ai du mal à y croire, je suis encore tremblante », déclarait la Tricolore après avoir battu Garcia en demi-finales, samedi. La veille, elle avait éliminé la tête de série n°2, Fiona Ferro, en deux sets 7-5, 6-2. Mais la fin de tournoi a été tout sauf facile pour la plus jeune française en lice en Suisse. Menée 7-5, 2-0 par Caroline Garcia, et contrainte de se faire poser un bandage sur la cheville après un mauvais appui en début de troisième set, la Bretonne a puisé dans ses réserves pour s’en sortir en trois sets 5-7, 6-2, 6-2 face à sa compatriote. Forte de son caractère, Clara Burel a ainsi pu se sortir d’une situation bien mal engagée, un exploit qu’elle n’a pu renouveler en finale, face à la Slovène Tamara Zidansek (n°37), tête de série n°1.

Ce dimanche, Clara Burel a pourtant remporté les huit premiers points de la finale pour rapidement mener 4-0. Elle a servi pour le set une première fois à 5-2, mais elle s’est laissé remonter avant de conclure 6 jeux à 4. La suite a été plus compliquée, la joueuse slovène s’en sortant de justesse au jeu décisif du deuxième set et prenant ensuite le large dans la troisième manche, profitant peut-être d’une fatigue physique et mentale du côté de la Française. Score finale : 4-6, 7-6 (5), 6-1 pour Tamara Zidansek. « Je commence très bien le match, même si je la laisse un peu revenir à la fin de la première manche », a analysé la joueuse de 20 ans après sa défaite dans des propos relayés par L’Equipe. « C’était très serré au début du deuxième set, avec quelques erreurs, mais ce n’était pas facile de jouer avec le vent, avec les nerfs qui jouent des tours. Ça s’est joué dans ce set à quelques points par-ci par-là. Et je suis passée à côté du troisième set. J’aurais pu mieux jouer deux-trois points dans le deuxième set, je fais une ou deux erreurs notamment dans le tie-break que je ne devrais pas faire. Je rate aussi un coup droit sur une balle de break à 5-5. Voilà les quelques points clef. Ça ne se joue pas à grand chose. » Si elle était déçue de ne pas avoir soulevé son premier trophée sur le circuit WTA, Clara Burel était tout de même satisfaite du bilan comptable de cette belle semaine à Lausanne. « Le bilan de la semaine est plutôt forcément positif, malgré la déception », a-t-elle ajouté. « J’ai fait une belle semaine, j’ai réussi à accrocher en finale Tamara qui est une bonne joueuse. Je suis quand même contente. À cause de ma cheville, je ne vais pas pouvoir jouer les prochains tournois que j’avais prévu de jouer, je me suis quand même fait une belle entorse… Je vais prendre le temps de la soigner correctement. Honnêtement, je n’ai pas eu énormément de douleur pendant la finale, mais j’étais quand même limitée dans les déplacements, surtout dans les glissades. Je ne pouvais pas glisser. C’est surtout ça qui était problématique. En rentrant dans le Top 100, ça va me permettre de rentrer directement dans le tableau de l’US Open. Ça, c’est un gros soulagement ! Ça va m’ouvrir des portes. »

Classée 238ème joueuse mondiale en début de saison, Clara Burel a passé la seconde dans sa progression. Et c’est sur terre battue qu’elle a obtenu ses meilleurs résultats : une finale, en avril, au 60 000 $ d’Oeiras, au Portugal ; suivi d’un second titre ITF au 60 000 $ de Saint-Gaudens, au mois de mai dernier. Si elle a perdu au premier tour à Roland-Garros, alors qu’elle bénéficiait d’une wild card, la Bretonne s’est rattrapée ensuite sur gazon, s’extirpant des qualifications à Wimbledon pour franchir le premier tour. Sa finale au tournoi WTA 250 de Lausanne ne vient que confirmer ses réels progrès, et le fait que ça avance vite en 2021 pour Clara Burel. « C’est vrai que ça va un peu vite », a confié la 98ème joueuse mondiale cette semaine en Suisse. « Je franchis les étapes. J’ai surtout bien joué sur le circuit secondaire en ce début d’année. C’est plutôt là que je me suis distinguée. Donc je suis contente de gagner des matches sur le circuit WTA. Il me manquait l’habitude de jouer contre des filles qui jouaient à ce niveau-là. Il y avait forcément de la nervosité car on a envie de bien faire sur ces tournois quand on a l’occasion de les jouer. Il me manque encore de l’expérience sur ce circuit, mais je commence à faire mes preuves, c’est rassurant. » Nous attendons désormais une confirmation et de la régularité sur le circuit principal pour Clara Burel. Comme elle l’a dit elle-même, le fait d’entrer dans le Top 100 lui ouvre pas mal de portes, comme une qualification directe pour les tournois du Grand Chelem et pour certains tournois du circuit WTA. À elle de poursuivre sa progression, sans brûler les étapes, pour exploiter à fond son potentiel.

Crédit photos : @informadortenis, @WeAreTennisFR, @TennisMagazine1

À LIRE AUSSI :

À 97 ans, Leonid Stanislavskyi est le plus vieux joueur de tennis au monde !

Entre des invitations sur le circuit ATP et le circuit Challenger, le dilemme d’Holger Rune

2 réflexions au sujet de “Du haut de ses 20 ans, Clara Burel entre dans le Top 100 au classement WTA”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s