Analyses

La déception Osaka, un insolite signé Tsitsipas et les hot shots de Wawrinka et Monfils : Roland-Garros vu sous un autre angle #7

Un tournoi du Grand Chelem, ça dure deux semaines. C’est à la fois long et dense, surtout quand on se rend compte du nombre de matches qui se disputent chaque jour. Pour cette édition 2019 de Roland-Garros, nous avons fait le choix de faire un récapitulatif différent pour chacune des journées. Pas question de faire un simple récapitulatif des résultats, que vous retrouvez par ailleurs tout au long de la journée sur nos réseaux sociaux (notamment Twitter et Instagram). Non, au lieu de faire cela, nous essayons de vous proposer un autre angle de vue, avec des images fortes, des vidéos insolites mais aussi les plus beaux points du tournois, des déclarations fortes et enfin quelques statistiques. Découvrez donc, ci-dessous, notre point en décalé sur cette journée de samedi à Roland-Garros !

D7_SyqcX4AAZ6Hf.jpg


Les surprises du jour :

Il y en a eu une chez les dames et une autre chez les messieurs. Dans le tableau féminin, la Tchèque Katerina Siniakova (n°42) a réalisé une excellente performance en sortant la n°1 mondiale Naomi Osaka au troisième tour de Roland-Garros. Ce samedi, elle n’a pas perdu le fil de la rencontre devant une Japonaise en difficultés depuis le début du tournoi, mais qui était parvenue à s’en sortir lors de ces deux premières rencontres. Cette fois-ci, Osaka a perdu en deux sets 6-4, 6-2 face à Siniakova, qui atteint donc la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem et affrontera l’Américaine Madison Keys (n°14) en huitièmes de finale.

Dans le tableau masculin, la surprise a été créée par l’Allemand Jan-Lennard Struff (n°45). Opposé au Croate Borna Coric (n°15) au troisième tour, il atteint lui aussi les huitièmes de finale d’un Grand Chelem pour la toute première fois. Sur le Court n°14, il s’est imposé au bout de l’effort après 4h22 de match, en cinq manches 4-6, 6-1, 4-6, 7-6 (1), 11-9. Il s’offre ainsi un match de gala face au n°1 mondial Novak Djokovic.

Les insolites du jour :

Parmi les images insolites, il y a parfois de belles images, que l’on aimerait voir plus souvent. Comme cette belle accolade entre Grigor Dimitrov (n°46) et Stan Wawrinka (n°28) après leur troisième tour, étalé sur deux jours. C’est le Suisse qui s’est qualifié en trois jeux décisifs après plus de trois heures de jeu, ce qui n’a pas empêché les deux hommes, qui s’apprécient visiblement beaucoup, d’avoir un bel échange au filet après la rencontre.

Parfois, quand un joueur se retrouve sans solution, il doit trouver des alternatives pour rester dans le match et reprendre le contrôle. Ce samedi, le Serbe Filip Krajinovic (n°60) nous a offert une image insolite à laquelle on ne s’attendait pas… Manger sa raquette semble être, pour lui, une façon d’exorciser la frustration et de rester dans la partie. Ce qui n’a pas suffi face au Grec Stefanos Tsitsipas (n°6) !

Le relâchement, au tennis, est un paramètre de la plus haute importance. Il ne faut pas tenir sa raquette en étant trop crispé, ce que parviennent à faire les meilleurs joueurs du monde. Parfois à leur insu, car il leur arrive de lâcher la raquette lorsqu’ils servent. Et si vous n’avez jamais vu cela arriver, voici une image du Grec Stefanos Tsitsipas (n°6), qui a vécu ce malencontreux contretemps…

Serena Williams (n°10) fait toujours parler d’elle Porte d’Auteuil, que ce soit grâce à ses résultats ou… ses tenues. Et il faut dire que celle-ci, notamment ce qui lui sert de veste pour l’échauffement, est plutôt originale. Et nous avons même envie de dire gênante quand on voit ce qu’il arrive à la queen du tennis américain quand elle s’échauffe au service !

Enfin, que serait une journée de tennis à Roland-Garros sans une petite chute ? On vous voit déjà vous demander qui a pu glisser ce samedi sur l’ocre de la Porte d’Auteuil. Il s’agit du Croate Borna Coric (n°15), qui jouait sur le Court n°14 sa rencontre du troisième tour face à l’Allemand Jan-Lennard Struff (n°45)…

Les plus beaux points du jour :

Voici, rien que pour vous, les plus beaux points de ce samedi Porte d’Auteuil ! Pour commencer, voici un passing de revers somptueux, offert par le Suisse Stan Wawrinka (n°28) lors de son match du troisième tour qui l’opposait à Grigor Dimitrov (n°46). Dans un jeu décisif très tendu lors du troisième set, le Suisse a offert au public du Court n°1 un coup magique, qui lui offrait une balle de match et une belle opportunité de rallier les huitièmes de finale !

Sur le Court Suzanne-Lenglen, le public a pu assister à une belle bataille de revers à une main entre Dominic Thiem (n°4) et Pablo Cuevas (n°47). Ce qui a pu donner des points de haute voltige comme celui que l’on vous propose de découvrir ci-dessous, finalement remporté par l’Autrichien au terme de ce superbe rallye.

Pour finir, voici un superbe coup réalisé ce samedi par le Français Gaël Monfils (n°17). Opposé à son compatriote Antoine Hoang (n°146), une des révélations de ce Roland-Garros, sur le Court Philippe-Chatrier, le Parisien a maîtrisé son sujet pour s’imposer ne trois manches, comme il a pu le démontrer sur ce point.

Déclarations :

Tout au long du tournoi, nous vous partagerons également quelques déclarations des principaux favoris du tournoi, au fil des matches joués… Retrouvez ainsi quelque-unes des phrases prononcées ce dimanche en conférence de presse.

D7-m2wzWkAELAULLe niveau de notre circuit est extrêmement élevé et il faut souffrir énormément pour arriver à 500 matches gagnés, croyez-moi ! Il est donc très important d’atteindre cet objectif, mais je n’en ai pas encore fini. Je vais continuer à travailler dur pour essayer d’atteindre les 600. J’ai vraiment l’impression de faire une deuxième carrière, car je n’étais pas sûr de pouvoir revenir. Il y avait beaucoup de doutes mais je suis heureux d’avoir traversé cette épreuve et d’avoir eu la chance de faire ce que j’aime. Stan Wawrinka, qualifié pour les huitièmes de finale

D79_Md5X4AAmPBAJe m’attendais à un match plus difficile, pour être honnête. J’étais nerveuse avant le match, mais c’est normal. Je me suis libérée ensuite. Je me trouve très bien, avec de nombreuses attentes concernant mon jeu. Simona Halp, qualifiée pour les huitièmes de finale

D7-TUAUWkAUph6BLe début du match a été horrible. Gagner le premier set était miraculeux parce qu’il semblait partout. Ensuite, j’ai repris mes esprits. Pour être honnête, depuis le début du tournoi, j’aurais pu me faciliter un peu plus la tâche. Stefanos Tsitsipas, qualifié pour les huitièmes de finale.

D7-2YYZXYAIEoJLJe n’ai pas pu me détendre depuis mon arrivée ici. Ce tournoi m’a donné un sentiment différent de tous les autres tournois du Grand Chelem auxquels j’ai participé – parce que d’habitude, je le trouve très libérateur et amusant, et cette fois-ci, j’étais plutôt tendu tout le temps…Naomi Osaka, éliminée au 3ème tour

D7_U_NkX4AAb28iJe suis heureux de la façon dont j’ai joué aujourd’hui. J’étais très solide. Je retrouve ma confiance. Je me sens bien. Le prochain match va être dur. De toute évidence, Dominic (Thiem) est en grande forme. Il est l’un des trois meilleurs joueurs du monde qui a le potentiel de remporter le tournoi. Je suis à la maison, tout est possible. Gaël Monfils, qualifié pour les huitièmes de finale.

La journée en quelques chiffres…

Grâce au compte Twitter « Jeu, Set et Maths » et aux statistiques tenues par l’ATP et la WTA, nous pouvons vous livrer quelques statistiques sur cette septième journée de compétition Porte d’Auteuil. Voici, en vrac, les statistiques les plus intéressantes de la journée ! 

  • 500. En remportant sa rencontre du troisième tour face au Bulgare Grigor Dimitrov (n°46) ce samedi, le Suisse Stan Wawrinka (n°28) a remporté sa 500ème victoire sur le circuit professionnel. Il est ainsi le 49ème joueur dans l’ère Open (depuis 1968) à atteindre ce record.
  • 35%. Depuis ses débuts en Grand Chelem, Alexander Zverev (n°5) a joué 35% de ses rencontres en cinq sets. Soit 15 matches sur les 43 qu’il a disputés, ce qui est un ratio élevé quand on connaît son talent. Cette année à Roland-Garros, deux de ses trois rencontres sont allées au cinquième set, alors qu’il avait à chaque fois le match en main en menant deux manches à rien.
  • 10. Pour la deuxième fois seulement à Roland-Garros (en 1969) et la troisième fois seulement en Grand Chelem dans l’ère Open (avec l’Australian Open 1970), les dix premiers joueurs mondiaux seront au rendez-vous des huitièmes de finale chez les messieurs ! Il s’agira de Djokovic, Nadal, Federer, Thiem, Zverev, Tsitsipas, Nishikori, Del Potro, Fognini et Khachanov.
  • 8. C’est la huitième fois que Gaël Monfils (n°17) atteint la deuxième semaine à Roland-Garros. Une belle performance puisqu’un seul joueur a fait mieux que lui en atteignant neuf fois la deuxième semaine Porte d’Auteuil : Yannick Noah.
  • 3. C’est le nombre de joueuses du Top 10 qu’il reste dans le tableau féminin au soir du troisième tour. Simona Halep (n°3), la tenante du titre, Sloane Stephens (n°7), finaliste sortante et Ashleigh Barty (n°8) doivent se sentir bien seules…
Crédit photos : @rolandgarros, @FFTennis, @ATP_Tour

À LIRE AUSSI :

Les larmes de Mahut, le hot shot de Federer, le coup de gueule de Pouille et l’insolite de Paire : Roland-Garros vu sous un autre angle #6

 

Entretien avec Manuel Guinard… après son parcours à Roland-Garros

Publicités

1 réflexion au sujet de “La déception Osaka, un insolite signé Tsitsipas et les hot shots de Wawrinka et Monfils : Roland-Garros vu sous un autre angle #7”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s