AusOpen

Open d’Australie – Caroline Garcia se fait peur, fin pour Ugo Humbert et Benjamin Bonzi

La première semaine de l’Open d’Australie a pris fin ce samedi à Melbourne, avec un résultat inquiétant dans le clan tricolore : chez les hommes, nous n’aurons aucun représentant en huitièmes de finale. Ce n’est guère mieux dans le tableau féminin, avec une Caroline Garcia (n°4) qui doit se sentir bien seule… après s’être d’ailleurs offert une petite frayer au troisième tour !


Caroline Garcia a dû s’employer au troisième tour

Caroline Garcia (n°4) s’est fait peur. Notamment dans le premier set, qu’elle a perdu 6 jeux à 1 après seulement 34 minutes de jeu. Opposée à Laura Siegemund (n°158), la Lyonnaise a eu toutes les peines à se libérer de son adversaire pour rallier les huitièmes de finale. Visiblement nerveuse, elle n’a jamais semblé totalement à son aise sur la Kia Arena, avec un service qui n’a pas répondu présent. Mais la joueuse française, forte de son nouveau statut, s’est battue. Elle a refusé la défaite et s’est accrochée tout au long de la partie, breakant d’entrée dans le troisième set, pour enfin jouer plus agressif et se libérer. Au courage, Caroline Garcia s’en est fi alimentaire sortie en trois sets 1-6, 6-3, 6-3 pour se qualifier pour la deuxième semaine de l’Open d’Australie. « Je n’ai pas joué mon meilleur tennis, mais je suis contente de la manière dont je me suis battue aujourd’hui, d’avoir été capable de revenir et d’être en deuxième semaine », a-t-elle déclaré en conférence de presse. « J’ai essayé de ne pas paniquer. Je n’ai pas réussi à trouver mon rythme, Laura jouait vraiment bien et elle est parvenue à lire dans mon jeu, mais je n’ai pas paniqué. Les sensations n’étaient pas vraiment bonnes aujourd’hui, mais c’est un Grand Chelem et c’est le troisième tour. Même quand tu joues mal, tu dois essayer jusqu’au bout, tu dois te battre jusqu’au bout et essayer de trouver une solution pour renvoyer la balle dans le court, peu importe la manière, il faut juste essayer. » Au prochain match, la Tricolore affrontera la Russe Ekaterina Alexandrova (n°18) ou la Polonaise Magda Linette (n°45).

Fin de parcours pour Benjamin Bonzi et Ugo Humbert

S’il a perdu en trois sets face à un joueur qui monte, Ugo Humbert (n°106) peur avoir quelques regrets. En effet, il a tout de même gêné Holger Rune (n°10), qui nourrit beaucoup d’ambitions pour son futur. Mené 5 jeux à 2 dans le premier set, le joueur français est parvenu à remonter, trop tard certes pour revenir à hauteur. Et si le Danois a aisément remporté la deuxième manche, il s’est tout de même fait peur en se tordant la cheville, ce qui a nécessité une interruption du jeu de huit minutes pour le strapper. Et dans le troisième set, Ugo Humbert a fait jeu égal avec le 10ème joueur mondial, jusqu’à craquer à la fin du jeu décisif. Il a laissé filer le match sur un dernier coup droit dans le filet, sa 35ème faute directe (pour 28 coups gagnants). Score final : 6-4, 6-2, 7-6 (5). « Je suis frustré parce que Ugo n’a pas joué du tout du début jusqu’à la fin », a déclaré l’entraîneur du joueur francais, Jérémy Chardy, dans des propos relayés par nos confrères du quotidien L’Equipe. « Il ne s’est pas engagé, il n’a pas frappé alors que l’autre n’était pas bien depuis le début, et encore moins après sa chute. Il y avait de la place et au lieu de surfer sur la confiance qu’il avait prise sur ses deux premiers matches, de se libérer et de prendre sa chance à fond, Ugo s’est retenu. »

Malgré un premier set très accroché, Benjamin Bonzi (n°48) n’a quant à lui pas réussi à pousser Alex De Minaur (n°24) dans ses retranchements. Il s’incline ainsi au troisième tour de l’Open d’Australie en trois sets 7-6 (0), 6-2, 6-1. Il est vrai aussi que le joueur tricolore découvrait la Rod Laver Arena, ce qui peut expliquer qu’il se soit écroulé après la perte de la première manche. Un set qui a duré environ une heure, durant lequel les deux joueurs se sont rendus coup pour coup. Cependant, c’est le Français qui a cédé le premier, ne marquant aucun point dans ce tie break. Il ne marquera plus que trois petits jeux dans les deux sets suivants, échouant dans son entreprise d’atteindre les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois de sa carrière. Benjamin Bonzi, qui grimpera au 42ème rang mondial à l’issue du tournoi, pourra se satisfaire de devenir le nouveau numéro un français.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @WTA, @FFTennis

À LIRE AUSSI :

Open d’Australie : L’éternel débat des night sessions tardives relancé avec Andy Murray

La nuit des Bleus à l’Open d’Australie : la remontada de Benjamin Bonzi, Caroline Garcia solide

3 réflexions au sujet de “Open d’Australie – Caroline Garcia se fait peur, fin pour Ugo Humbert et Benjamin Bonzi”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s