En Bref

Félix Auger-Aliassime, seul rescapé de la malédiction Netflix !

Depuis le début de l’Open d’Australie, une malédiction semble frapper les joueurs protagonistes des premiers épisodes de la série Break Point, lancée par Netflix le 13 janvier dernier. Après cinq jours de tournoi, un seul d’entre eux a d’ailleurs échappé à cela : Félix Auger-Aliassime (n°7), qui s’est qualifié vendredi pour les huitièmes de finale. Hormis le Canadien, cette malédiction avait débuté avant même le début de l’Open d’Australie, quand Nick Kyrgios (n°21) s’était vu obligé de déclarer forfait sur blessure. Il y a ensuite eu la défaite de Matteo Berrettini (n°14) dès le premier tour face à Andy Murray (n°66), puis l’enchaînement de déconvenues au deuxième tour, avec Casper Ruud (n°3) et Thanasi Kokkinakis (n°159). Enfin, ce vendredi, l’Américain Taylor Fritz (n°9) a également subi une sortie prématurée, puisqu’il a perdu au troisième tour. Même constat dans le tableau féminin, avec les forfaits de l’Espagnole Paula Badosa (n°16) et de l’Australienne Ajla Tomljanovic (n°35). Il y a ensuite eu la défaite surprise de la Tunisienne Ons Jabeur (n°2) dès le deuxième tour et enfin, vendredi, Maria Sakkari (n°6) a été éliminée au troisième tour. Dans ces conditions, on se demande jusqu’où pourra aller l’unique rescapé, Félix Auger-Aliassime.

2 réflexions au sujet de “Félix Auger-Aliassime, seul rescapé de la malédiction Netflix !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s