AusOpen

Un jour en Bleu à l’Open d’Australie : Corentin Moutet en guerrier, Arthur Rinderknech décevant

Ce lundi, l’Open d’Australie a démarré du côté de Melbourne. Ainsi, c’est pas moins de neuf joueurs tricolores qui sont entrés en lice pour le premier tournoi du Grand Chelem de la saison. Petit tour d’horizon des résultats et des réactions de nos représentants, avec un Corentin Moutet (n°62) en mode guerrier, une Clara Burel (n°130) qui fait olaisir mais un Arthur Rinderknech (n°59) très décevant…


Corentin Moutet, guerrier des temps modernes

Pour son entrée en lice sur le Court 14, Corentin Moutet (n°62) nous a offert un thriller de 3h14, qu’il est parvenu à remporter en cinq sets 6-4, 5-7, 6-2, 4-6, 7-5. Opposé au Chinois Yibing Wu (n°114), le joueur français a souffert tout au long de la partie, mais aussi pour conclure. Il a notamment dû sauver une balle de débreak dans la cinquième manche et avoir recours à trois balles de match avant de l’emporter. « C’était compliqué, avec plein de retournements de situation », a analysé le Tricolore en conférence de presse. « J’ai eu plein de soucis physiques pendant le match ; c’était compliqué à gérer, j’ai essayé de faire avec les quelques qualités qui me restaient à la fin. Ça devait être dur pour lui aussi. J’ai fait comme je pouvais quoi. » Corentin Moutet n’aura pas la tâche facile au tour suivant, contre l’Argentin Francisco Cerundolo (n°29), d’autant plus qu’il semble s’être blessé au poignet droit. « En revers, je me suis fait mal au poignet droit sur un passing ; en fait, j’avais un peu mal depuis une semaine ou deux, et là j’ai senti que ça s’est déplacé, j’ai entendu un crac », a-t-il expliqué. « J’ai essayé de serrer les dents en me disant que ça ne pouvait pas trop empirer. J’étais super bien strappé ; à chaud ça va plutôt mais j’ai hâte de voir ce que ça donnera demain. » Espérons que ca aille mieux.

Clara Burel fait le job

De son côté, Clara Burel (n°1310), issue des qualifications, a fait le job contre l’Australienne Talia Gibson (n°344), âgée de 18 ans. La Bretonne s’est ainsi imposée en deux sets 6-3, 6-4 pour rejoindre la Tchèque Barbora Krejcikova (n°23) au deuxième tour. Menée 3-1 dans le premier set puis 2-0 dans le deuxième, la joueuse tricolore remporte là le premier match de sa carrière dans le tableau principal de l’Open d’Australie. Et pourtant, elle est arrivée à Melbourne sans entraîneur, souhaitant « prendre [son] temps pour choisir la bonne personne. » Ce qui lui réussit plutôt bien, même si elle a encore une belle marge de progression au service. En effet, la Française n’a passé que 42% de premières balles sur l’ensemble de son match, frappant 3 aces mais réalisant également 9 doubles fautes ; avec une vitesse moyenne de 114 km/h en deuxième balle. Peut mieux faire !

Arthur Rinderknech, la désillusion ; Léolia Jeanjean ne prend pas sa chance

Arthur Rinderknech (n°45) a été le premier joueur tricolore à décevoir ce lundi. Opposé au Japonais Yosuke Watanuki (n°138), en trois sets 6-3, 6-3, 6-2. Issu des qualifications, ce derniet s’est montré extrêmement solide en fond de court et au service pour atomiser le Français, qui n’a jamais existé durant cette rencontre. « Ce n’était pas compliqué de me battre aujourd’hui », a réagi Arthur Rinderknech en conférence de presse. « Il a fait son match, il avait son plan de jeu contre moi, mais il ne faut pas se leurrer : je n’ai pas joué de match, je n’ai pas fait grand-chose… » De son côté, Grégoire Barrere (n°83) s’est également incliné d’entrée de jeu, face à l’Argentin Tomas Martin Etcheverry (n°79), en quatre sets 3-6, 6-3, 6-4, 6-4. Quant à Léolia Jeanjean (n°109), repêchée après sa defaite au derier tour des qualifications, elle affrontait l’Argentine Nadia Podoroska (n°191). Avec 30 fautes directes au compteur, la joueuse française n’a rien pu faire et s’est logiquement inclinée en deux sets 6-0, 6-3. Également issue des qualifications, Selena Janicijevic (n°185) n’a pas su saisir l’occasion de remporter une première victoire en Grand Chelem. Ainsi, elle a perdu contre la Slovène Kaja Juvan (n°104) en deux sets 7-5, 6-1. Mais on devrait la revoir dans le tableau principal d’un Majeur, surtout si elle poursuit sa belle progression engagée en 2022. Enfin, Quentin Halys (n°61) avait certainement hérité du tirage au sort le plus difficile. Opposé au Grec Stefanos Tsitsipas (n°4), tête de série n°3, il a fait tout ce qu’il a pu pour resister à l’un des favoris du tournoi. Le joueur français aurait pu remporter la troisième manche, puisqu’il menait dans le jeu décisif mais le joueur grec a su se remobiliser pour terminer en trois sets. Score final : 6-3, 6-4, 7-6 (6).

Luca Van Assche pas ridicule, Constant Lestienne mène

S’il s’est incliné dès le premier tour de l’Open d’Australie, le jeune Luca Van Assche (n°143), invité par les organisateurs du tournoi, n’a pas été ridicule. Opposé au Britannique Cameron Norrie (n°12), il a bien tenu dans la première manche, emmenant la tête de série n°11 jusqu’au tie break. Et s’il a ensuite marqué le pas dans la deuxième set (6-0), le Nordiste de 18 ans a bien faillir remonter dans le troisième. Mais le joueur britannique a alors serré le jeu pour finalement l’emporter en trois sets 7-6 (3), 6-0, 6-3. Enfin, Constant Lestienne (n°55) a remporté sa toute première victoire, à plus de 30 ans, en Grand Chelem ! Opposé au Brésilien Thiago Monteiro (n°69), il s’est imposé ce lundi en trois sets 6-3, 7-6 (2), 6-3. Il se donne ainsi le droit d’affronter la tête de série n°11 au prochain match : Cameron Norrie ! Le joueur français ne doit d’ailleurs sa rédemption qu’à un seul facteur : son calme olympien, qui lui a permis de garder la tête froide tout au long de la rencontre.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @CGTNSportsScene, @FFTennis, @lequipe

À LIRE AUSSI :

La semaine des Tricolores : premier titre en quatre ans pour Richard Gasquet !

Découvrez les matchs du premier tour de l’Open d’Australie à ne manquer sous aucun prétexte !

1 réflexion au sujet de “Un jour en Bleu à l’Open d’Australie : Corentin Moutet en guerrier, Arthur Rinderknech décevant”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s