Analyses

Pourquoi Borna Gojo est plus performant que jamais quand il joue pour son pays ?

Auteur de deux belles victoires lors de la United Cup, le Croate Borna Gojo (n°144) aime l’ambiance des compétitions d’équipes. En effet, il n’est jamais aussi performant que quand il évolue sous le maillot de la Croatie. Pourquoi une telle différence pour un joueur qui n’a jamais battu un membre du Top 100 sur le circuit individuel ?


Quand il joue pour son pays, la Croatie, Borna Gojo (n°144) délivre régulièrement son meilleur tennis. Il l’avait déjà montré en 2021, lors de la Coupe Davis ; en ce début de saison 2023, il sort encore le grand jeu pour la United Cup, en Australie. Ainsi, il a mis ses tripes sur le court pour éliminer la France de la compétition, ce mardi, en battant le Français Adrian Mannarino (n°46) en trois sets 7-6 (5), 3-6, 7-6 (5) après 2h52 minutes de jeu. Après avoir vécu un scénario un peu dingue – le Croate avait un break de retard dans la troisième manche -, il a expliqué qu’il devait cette victoire au soutien de son équipe. « Je suis revenu en prenant le support de mon équipe, leur énergie », a expliqué le joueur de 24 ans après sa victoire. « J’étais pas bien dans le troisième set et grâce à eux j’ai gagné, sans eux, j’aurais perdu. J’en suis heureux, maintenant les gars m’aimeront un petit peu plus. » Auparavant, le joueur Croate avait également réalisé une petite performance en s’imposant contre un autre joueur du Top 100 : l’Argentin Federico Coria (n°75), battu en deux sets 7-6 (5), 6-4. On vous l’a dit : Borna Gojo parvient à jouer son meilleur tennis quand il n’est pas seul et qu’on le soutient depuis le box réservé aux équipes.

En effet, l’atmosphère des compétitions par équipe semble le tirer vers le haut, avec une ambiance qui lui manque le reste de l’année, comme il l’a lui-même reconnu, ce mardi, en conférence de presse depuis Perth. « J’aime ça, l’ambiance des compétitions d’équipe, je déteste être seul tout le temps sur le circuit », a-t-il raconté. « C’est nul. » Voilà qui permet d’expliquer la différence entre ses résultats sous le maillot de la Croatie et ceux qu’il obtient habituellement sur le circuit masculin. Ainsi, Borna Gojo compte sept victoires en douze rencontres avec la Croatie, dont ses six seuls succès contre des membres du Top 100 au classement ATP. Et ses défaites n’ont pas été enregistrées contre n’importe qui : Mikael Ymer (n°69), Lorenzo Musetti (n°23), Rafael Nadal (n°2) et Andrey Rublev (n°8), par deux fois, sans jamais être ridicule. En revanche, en individuel sur le circuit ATP, le Croate n’a jamais remporté un seul match face à l’un des 100 meilleurs joueurs mondiaux. Par ailleurs, son meilleur résultat reste un deuxième tour, atteint seulement deux fois : à Roland-Garros et au tournoi ATP 500 de Washington, en 2022.

Mais alors, comment expliquer que Borna Gojo soit un autre joueur lorsqu’il évolue en équipe. Son amour pour les compétitions par équipe s’explique par le fait qu’il a joué en NCAA, le championnat universitaire américain. Ainsi, Borna Gojo a connu une expérience de deux années à l’université de Wake Forest, à Winston-Salem, en Caroline du Nord. Avec l’ancienne faculté de Chris Paul et de Tim Duncan, il a notamment atteint la finale du championnat universitaire en 2018. Une expérience outre-Atlantique dont il juge l’ambiance « très similaire » à celle de ces compétitions dans lesquelles il représente la Croatie. On comprend mieux sa combativité et cette métamorphose que l’on a pu voir durant la United Cup. Et ce n’est pas fini. En effet, la Croatie va disputer ce mercredi, à Perth, la finale de ville. Et Borna Gojo sera favori, pour une fois, puisqu’il jouera contre le Grec Stefanos Sakellaridis (n°803) pour tenter d’aider son équipe à rejoindre les demi-finales de la United Cup, qui auront lieu à Sydney.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @RelevantTennis

À LIRE AUSSI :

Faut-il déjà s’inquiéter pour Rafael Nadal après seulement deux défaites en 2023 ?

United Cup : à l’image de Grigor Dimitrov et Kirsten Flipkens, quand les joueurs deviennent capitaines

2 réflexions au sujet de “Pourquoi Borna Gojo est plus performant que jamais quand il joue pour son pays ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s