Analyses

Pour bien démarrer 2023, Nick Kyrgios n’en est pas à une polémique près…

Moins de vingt-quatre heures avant le début de la United Cup, l’Australien Nick Kyrgios (n°22) a déclaré forfait. La cause ? Une blessure à une cheville, qu’il préfère soigner en vue de l’Open d’Australie, qui doit démarrer le 16 janvier prochain. Oui, mais voilà : la polémique était lancée, après que le bad boy Aussie a disputé quelques exhibitions durant l’inter-saison. Ceci dit, il n’en est plus à une polémique près…


Nick Kyrgios (n°22) est un habitué des polémiques. Et ce n’est pas son forfait, moins de vingt-quatre heures avant le début de la United Cup, en Australie, qui va arranger les choses ! Après ce qui s’est passé avec la Coupe Davis, où Nick Kyrgios a refusé de faire partie de l’équipe australienne, nombre de ses fans ont été déçus de le voir renoncer à disputer la nouvelle compétition mixte par équipes de l’ATP et la WTA. Ce qui a été reproché au joueur australien, c’est notamment d’avoir passé tout le mois de décembre à jouer diverses exhibitions au lieu de se consacrer à son pays. Même Craig Tiley, le patron de Tennis Australia, a dû défendre Nick Kyrgios et son choix de préserver son corps plutôt que de disputer la United Cup. En attendant, le finaliste du dernier Wimbledon s’est lui-même expliqué quant à son forfait. Ainsi, il a donné une interview au Sydney Morning Herald, où il a donc donné son point de vue sur ce qui l’a amené à se retirer de la compétition mixte par équipes si peu de temps avant son début. Et surtout, après s’être entraîné pendant plusieurs jours pour essayer d’être compétitif malgré sa blessure à la cheville. « Ce sont des choses qui arrivent dans le tennis, surtout quand on est à deux semaines d’un Grand Chelem », a ainsi déclaré le joueur australien. « C’est un grand événement en soi. Il y a une cagnotte de 15 millions de dollars et 500 points au classement. Mais en tant que joueur, vous devez garder un œil sur les tournois du Grand Chelem. Le fait que je me sois entraîné ici, ça montre que j’avais bien l’intention de jouer. Malheureusement, ce ne sera pas. »

Le 22ème joueur mondial a également évoqué la difficulté de gagner des matchs dans un tournoi du Grand Chelem. Tout en parlant de la préparation pour ces tournois, qui sont clairement aujourd’hui son principal objectif. « Quiconque joue professionnellement le sait à coup sûr », a ajouté Nick Kyrgios. « Quiconque en dehors de cela n’aurait pas beaucoup de compréhension. En profondeur ou non, gagner un match dans un tournoi du Grand Chelem n’est pas une mince affaire. Les gens sous-estiment la pression et les nerfs de participer à l’un des plus grands tournois de l’année. De plus, avoir rencontré cette blessure et savoir que la meilleure opportunité n’a pas été donnée ne fait qu’ajouter à la montagne de pression que je subis. Donc se sentir bien physiquement est important. » Concernant son forfait pour la United Cup, Nick Kyrgios a en tout cas démenti avoir agi dans son coin sans se soucier de personne. Selon lui, il a tenu au courant Craig Tiley et Stephen Farrow, le patron de cette United Cup. « J’étais régulièrement en contact avec Craig et Stephen au sujet de la situation », a expliqué le joueur de 27 ans. « Nous travaillons tous ensemble pour essayer d’obtenir le meilleur résultat. Tout le monde ne va pas comprendre ou le voir de mon côté et ce n’est pas grave. Ce que mon équipe et moi pouvons contrôler, c’est la façon dont nous menons nos activités et nous nous assurons que quiconque a besoin de savoir le sait, et nous en restons là. Evidemment c’est très difficile. Ce n’est pas idéal d’avoir une blessure à ce moment de la saison, mais c’est le risque que je prends à chaque fois que j’entre sur le terrain. J’ai travaillé en étroite collaboration avec mon équipe au quotidien sur ma progression et j’ai échangé avec William, mon kiné, après chaque séance. J’ai essayé d’être prêt mais à un moment donné, vous devez écouter les conseils que vous recevez et faire de votre mieux. »

Les deux hommes ont confirmé, prenant d’ailleurs la défense de Nick Kyrgios, à l’image de Stephen Farrow. « Nick était là, il s’entraînait, il avait donc l’intention de jouer », a déclaré le patron de la United Cup. « Malheureusement, ce ne sera pas le cas. Il a attendu le dernier moment en espérant qu’il pourrait être compétitif. Ce genre de choses arrive dans le tennis, surtout quand vous êtes à seulement deux semaines d’un tournoi du Grand Chelem. Nous avons 15 millions de dollars de prix, et l’équivalent d’un 500 en nombre de points donnés. Mais en tant que joueur, vous ne pouvez pas ne pas tenir compte des Grands Chelems. » Peu importe, au final, ce qu’a pu dire Samantha Stosur, capitaine de l’équipe d’Australie prise de cours par ce forfait de dernière minute. Ou encore la reaction de Lleyton Hewitt, capitaine de Coupe Davis fâché avec un des meilleurs joueurs de son pays. Les faits sont là : Nick Kyrgios s’est blessé à la cheville et il n’a pas voulu prendre de risques avec un Open d’Australie qui va arriver bien vite. Il n’a pas agi seul dans son coin mais il veut tout faire pour préserver son physique car il l’a affirmé : en 2023, son grand objectif sera de remporter un titre en Grand Chelem. Et il aimerait bien que ce soit à Melbourne, lui qui se souvient encore de l’émotion suscitée par son titre en double, avec son pote Thanasi Kokkinakis, en 2022.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @lessportsplus, @WeAreTennis

À LIRE AUSSI :

De retour à Perth pour la United Cup, Caroline Garcia et Alizé Cornet veulent profiter des ondes positives

La Suisse de Stan Wawrinka, un outsider sérieux pour la United Cup

2 réflexions au sujet de “Pour bien démarrer 2023, Nick Kyrgios n’en est pas à une polémique près…”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s