Analyses

Quels joueurs pourraient atteindre la première place mondiale pour la première fois en 2023 ?

En 2022, trois joueurs ont occupé la place de n°1 mondial. Qui pourrait atteindre le sommet du classement ATP en 2023 ? Ils sont plusieurs à pouvoir y prétendre, même s’il ne sera pas forcément facile de déloger Carlos Alcaraz (n°1) de son trône. Petit focus, avant le début de la nouvelle saison, sur les trois joueurs qui pourraient prétendre y arriver pour la toute première fois de leur carrière.


En 2022, trois joueurs différents ont occupé la tête du classement ATP. Novak Djokovic (n°5), Daniil Medvedev (n°7) et Carlos Alcaraz (n°1) ont passé du temps sur le trône du tennis mondial au cours de la saison écoulée. Ainsi, Carlos Alcaraz a pris le relais du Serbe et du Russe après sa superbe victoire à l’US Open, devenant le plus jeune n°1 mondial de l’histoire de l’ATP. Il y a déjà beaucoup d’anticipation à propos de la bataille à venir alors que Novak Djokovic tentera de reprendre la première place à l’Espagnol et que Rafael Nadal (n°2) pourrait revenir au rang de n°1 mondial pour la première fois en près de trois ans, si son corps le laisse tranquille. Mais après avoir vu plus de n°1 différents en 2022 qu’au cours des trois saisons précédentes, y aura-t-il de nouveaux noms en tête du classement en 2023 ? Qui sont les prétendants les plus probables ?

Stefanos Tsitsipas

En 2022, Stefanos Tsitsipas (n°4) a eu quelques opportunités de s’approcher du Graal. A l’US Open, il aurait pu prétendre à occuper le sommet du classement mondial, mais il a déçu en se faisant sortir dès le premier tour. Même chose lors des ATP Finals de Turin, où il aurait pu détrôner un Carlos Alcaraz absent en remportant le tournoi, mais il n’a même pas pu s’extirper de la phase de poules. Dans les moments les plus importants, on a toujours l’impression que le joueur grec n’est pas au niveau de ses pairs, qui eux parviennent à donner le meilleur. Cependant, il reste un candidat à la place de n°1 mondial pour la saison 2023. Il démarrera l’année au 4ème rang mondial, à seulement 1 300 points du jeune Espagnol. S’il devra défendre les points d’une demi-finale lors de l’Open d’Australie, Stefanos Tsitsipas en aura moins à défendre que Carlos Alcaraz ensuite lors des Masters 1000 d’Indian Wells et de Miami. Si le Grec atteignait la place de n°1 mondial sans remporter un trophée en Grand Chelem, il serait le deuxième joueur de l’ère Open, après Marcelo Rios, à le faire. « Je crois profondément que je peux atteindre cet endroit un jour », avait-il déclaré lors des ATP Finals. « Je ne suis pas vraiment pressé, pour être honnête… Je vois la situation dans son ensemble, à plus long terme. J’ai beaucoup d’opportunités l’année prochaine de jouer du bon tennis. Si la place de n°1 vient, je serai très heureux, mon pays sera très heureux et ma famille sera heureuse. Je ne devrais pas être trop obsédé par ça. Je peux être heureux sans ça mais bien sûr, je serai un peu plus épanoui si cela se produit dans ma carrière. » Si Stefanos Tsitsipas parvient à améliorer quelques petites choses dans son jeu et s’il gagne davantage contre les meilleurs du monde, il pourrait avoir plus de chances de grimper jusqu’au sommet du classement ATP.

Casper Ruud

Il y a encore un an, Casper Ruud (n°3) était loin de prétendre à la première place mondiale. Certes, il faisait déjà partie du Top 10 mais il y avait des doutes quant à savoir s’il pouvait être une menace sérieuse loin de ses courts en terre battue favoris. En 2022, il a dissipé ces doutes en atteignant deux finales en Grand Chelem, à Roland-Garros et à l’US Open, sur deux surfaces différentes. Par ailleurs, il a également disputé la finale des ATP Finals de Turin, en indoor. Mais il lui reste un dernier échelon à gravir, même s’il aurait pu atteindre la première place mondiale, début septembre, en cas de victoire à l’US Open. En effet, il compte un bilan de zéro victoires our huit défaites face aux autres membres du Top 4, dont il fait partie. Après ce qu’il a montré en 2022, on peut penser qu’il mettra tout en oeuvre pour faire encore mieux en 2023. « Chaque année, il s’est un peu amélioré », avait déclaré Toni Nadal à nos confrères d‘Eurosport à propos de Casper Ruud lors des ATP Finals. « Je me souviens, quand il est venu à l’académie (la Rafa Nadal Academy où il s’entraîne, ndlr), il n’a jamais pensé qu’il pourrait être n°2 mondial. Maintenant, j’ai vu beaucoup de ses matchs et c’est un très bon joueur de tennis. Il peut être n°1. » Casper Ruud pourrait même atteindre le Graal dès le début de la saison, à l’Open d’Australie. En effet, il n’aura aucun point à défendre à Melbourne, puisqu’il n’y avait pas joué en 2022 en raison d’une blessure. Notez qu’il compte actuellement 1 000 points de retard sur Carlos Alcaraz, tout en sachant qu’une victoire en Grand Chelem vaut 2 000 points et une place de finaliste la moitié…

Holger Rune

Et pourquoi pas Holger Rune (n°11), âgé de 19 ans, qui n’a jamais caché son ambition de devenir un jour n°1 mondial ? Le joueur danois a terminé la saison 2022 de manière impressionnante, remportant 19 de ses 21 derniers matches et battant Novak Djokovic en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy. Sa victoire sur le Serbe l’a d’ailleurs vu devenir le premier joueur à battre cinq membres du Top 10 lors d’un tournoi en dehors des ATP Finals. Holger Rune avait démarré l’exercice 2022 au 103ème rang mondial, pour le finir à la 11ème place mondiale. « Mon objectif pour la saison prochaine est d’être n°1 », a-t-il déclaré lors des ATP Finals de Turin, où il était présent en qualité de remplaçant. « J’ai battu presque tous les joueurs du Top 10, y compris le n°1 mondial. Je sais ce qui me manque et c’est pourquoi je vais travailler dur lors de la pré-saison. Mon objectif n’est pas d’être meilleur que Carlos mais d’être le meilleur. » Holger Rune ne manque clairement pas de confiance ni d’ambition, et s’il peut poursuivre sur sa lancée en 2023, il devra ajouter plus de points à son classement. Il a cependant beaucoup de retard à rattraper sur Carlos Alcaraz : près de 4 000 points. Il aura besoin de réussir de bons parcours lors des Masters 1000 et des tournois du Grand Chelem pour se rapprocher du sommet, ce qui n’est pas impossible s’il continue sur la même trajectoire ascendante. Mats Wilander, sept fois vainqueur en Grand Chelem, a pourtant des sentiments mitigés à propos du joueur danois. « Ma première réaction serait de dire que c’est faux et qu’il est dangereux de dire que vous serez n°1 », a-t-il déclaré à Eurosport. « Mais si cela vous motive en tant que joueur, alors allez-y, et si c’est aussi simple pour vous en tant que joueur. » Si Holger Rune atteignait la première place mondiale en 2023, il rejoindrait Carlos Alcaraz en tant que l’un des plus jeunes à atteindre ce sommet dans l’histoire de l’ATP.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos :

À LIRE AUSSI :

Shelton, Draper, Lestienne : ils seront à suivre en 2023 !

Venus Williams a-t-elle eu raison d’accepter la wild card pour l’Open d’Australie ?

2 réflexions au sujet de “Quels joueurs pourraient atteindre la première place mondiale pour la première fois en 2023 ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s