Reportages

Emeline Dartron, le conte de fées du mois de décembre

Cette semaine, la Française Emeline Dartron (n°591) vit un véritable conte de fées lors du tournoi WTA 125 d’Angers. Alors qu’elle a failli mettre un terme à sa saison il y a quelques semaines, elle y disputera ce vendredi les quarts de finale.


Il y a deux mois, en octobre, un jeune joueur tricolore vivait une semaine de rêve au Challenger de Mouilleron-le-Captif. Il s’agissait de Jurgen Briand (n°416), qui atteignait les demi-finales grâce notamment à une victoire contre son compatriote Richard Gasquet (n°68). Ainsi, il faut croire que les tournoi disputés dans la région des Pays de la Loire porte chance aux joueurs français. Cette semaine, c’est au tournoi WTA 125 d’Angers qu’une de nos représentantes vit ce que l’on peut qualifier de conte de fées (ce qui tombe bien, à quelques jours des fêtes de fin d’année !). Il y a moins d’un mois, Emeline Dartron (n°591) perdait dès le deuxième tour d’un petit tournoi ITF, un 15 000 $ disputé à Monastir (Tunisie). Elle terminait même sur un 6-0 encaissé face à une joueuse évoluant au-delà de la millième place mondiale. L’idée de mettre un terme à sa saison faisait alors son petit bout de chemin…

Cependant, la joueuse de 22 ans a décidé de persévérer et depuis, ses efforts paient. Classée 816ème joueuse mondiale il y a encore trois semaines, elle s’est notamment extirpée des qualifications au 25 000 $ de Saint-Étienne, où elle a atteint la finale. Montée au 591ème rang, cette semaine Emeline Dartron a franchi les qualifications à Angers, avant de passer deux tours dans le tableau principal. Ce jeudi, elle a même éliminé l’Allemande Tamara Korpatsch (n°74) en deux sets 6-4, 6-4, alors qu’elle n’avait encore jamais affronté une joueuse classée dans le Top 100 ! Qu’est-ce qui a changé ppur que la Tricolore enchaîne les victoires de la sorte ? « Sur le terrain, je me bats vraiment sur tous les points, je me sens bien dans ma tête, plutôt en confiance, je fais ce que j’ai à faire, en me disant que chaque match est jouable, et j’arrive à rester dans le présent », a-t-elle confié dans des propos relayés par nos confrères du quotidien L’Equipe. Par ailleurs, la 591ème joueuse mondiale semble puiser toute son énergie dans le public, qui sait mettre l’ambiance à l’Arena Loire où se dispute le tournoi.

Mais il faut aller chercher plus loin. Cet été, Emeline Dartron a vécu un véritable calvaire. L’inverse du conte de fées de cette fin d’année. En effet, incapable de gagner un match et même un set, elle a failli raccrocher vers le mois de septembre. « C’était vraiment compliqué et je me demandais si tout ça en valait la peine », a expliqué la joueuse de 22 ans. « J’ai pris beaucoup de recul et je me suis rendu compte que je ne prenais plus de plaisir sur le court. Je me suis posé la question d’arrêter. C’est revenu petit à petit, en lâchant un peu prise. » Une introspection a donc dû être faite et elle semble aujourd’hui porter ses fruits. « J’ai entamé un travail sur moi-même avec quelqu’un, en dehors du terrain », a ajouté Emeline Dartron. « Ça m’aide énormément au quotidien, et ça se ressent sur le court, avec un état d’esprit différent, du calme et de la persévérance. J’avais un côté un peu autodestructeur, je ne me soutenais pas, alors que là, je me soutiens vraiment. Je trouve que cela m’apporte plus d’intelligence de jeu, plus de lucidité. » Nous verrons bien si l’aventure se poursuit pour la joueuse française, qui jouera sa demi-finale ce vendredi à partir de 11 heures contre une autre Allemande, Anna-Lena Friedsam (n°146). Une joueuse qu’elle a battu, il y a une dizaine de jours, en Interclubs.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @LoireOpen, @EtienneGoursaud

À LIRE AUSSI :

Arthur Rinderknech, une saison 2022 honorable malgré un manque de réussite en Grand Chelem

La Hopman Cup fera son retour à Nice en juillet 2023

2 réflexions au sujet de “Emeline Dartron, le conte de fées du mois de décembre”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s