Reportages

Corentin Moutet, le coup dur : la FFT le prive des aides fédérales !

Ce mardi, nous avons appris que Corentin Moutet (n°64) avait été évincé des structures fédérales ! Alors qu’il a franchi le premier tour du Masters 1000 de Paris-Bercy avec brio, le comportement du Français est mis en cause. Il va devoir trouver une solution dans le privé et se débrouiller seul…


Ce mardi, Corentin Moutet (n°64) s’est qualifié pour le deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy en battant le Croate Borna Coric (n°26) en trois sets 3-6, 6-3, 6-4. Si son comportement est parfois très limite sur un court, cette fois-ci il n’a fait souffrir que sa raquette, en de rares moments. Ce qui n’a pas empêché le joueur issu des qualification d’être évincé des structures fédérales, en raison de son mauvais comportement sur les courts. C’est ce qu’a indiqué la FFT à l’AFP, ce qui implique notamment qu’il perdra des aides financières et son coach fédéral, Laurent Raymond. Sauf si les deux hommes se mettent d’accord pour travailler de manière privée. « Le comportement de Corentin Moutet sur le court ne correspond pas aux valeurs que la FFT veut transmettre », a expliqué la Fédération française de tennis. Depuis le début de l’année, le joueur de 23 ans s’est tout de même fait remarquer à plusieurs reprises par des gestes de colère. En début de saison, il a été disqualifié du tournoi ATP 250 d’Adelaïde, en Australie, pour avoir mal parlé à l’arbitre. En septembre, le joueur tricolore a failli en venir aux mains avec son adversaire, Adrian Andreev (n°219), lors du Challenger d’Orléans, après l’avoir allumé à la volée dès l’échauffement. Au tournoi ATP 250 de Naples, il y a quelques jours, Corentin Moutet a violemment jeté sa raquette avant d’abandonner en pleine rencontre, estimant que le court était trop glissant.

Et nous ne parlons pas de son attitude limite durant son troisième tour à l’US Open, où l’arbitre doit encore se demander pourquoi le Français s’en est pris à lui… On pourrait multiplier les exemples mais ce n’est pas le but. « Nous ne pouvons pas cautionner ce type de comportement. Nous demandons à nos joueurs et à nos entraîneurs une attitude exemplaire », a relevé la FFT en assurant « respecter » le joueur et « lui souhaiter le meilleur pour la suite de sa carrière ». En fait, Corentin Moutet est une véritable énigme. Respectueux et discret en dehors du court, il laisse trop souvent ses démons s’exprimer une fois qu’il a la raquette en main. Même ceux qui semblent le connaître le mieux ne le comprennent plus. « Il a toujours été à fleur de peau », a expliqué l’ancien DTN, Arnaud Di Pasquale, à nos confrères du quotidien L’Equipe. « Mais il fait des efforts, il fait ce qu’il faut pour trouver des routines. Il est lucide, objectif. C’est une putain de lutte intérieure. Mais quand tu essaies et que tu n’y arrives pas… » Malgré son jeu parfois exceptionnel, le joueur français semble devenir le mal-aimé de ceux qui suivent et regardent le tennis en France. Et c’est dommage vu son potentiel, qui s’est par exemple exprimé lors du premier tour du Rolex Paris Masters.

En prenant cette décision, la FFT veut peut-être déclencher un électrochoc. En attendant, Corentin Moutet est suivi à Bercy par son préparateur physique, qui ne vient pas de la structure fédérale. Notons d’ailleurs que ce mardi, Corentin Moutet a enflammé le petit hangar du Court 1 dans sa bataille contre Borna Coric. Le public était derrière lui, ce qui lui a permis de revenir dans la partie après avoir perdu la première manche et de s’offrir un deuxième match face à un membre du Top 20 : le Britannique Cameron Norrie (n°13). En espérant que cette histoire ne l’empêche pas d’exprimer tout son talent sur le court, lui qui est capable de se maintenir durablement dans le Top 100 et même de viser plus haut.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @WeAreTennisFR, @FFTennis, @lequipe

À LIRE AUSSI :

Gilles Simon ne pouvait pas partir sans un dernier baroud d’honneur !

Félix Auger-Aliassime est-il en train de prendre une nouvelle dimension ?

3 réflexions au sujet de “Corentin Moutet, le coup dur : la FFT le prive des aides fédérales !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s