Reportages

De retour en double, Hyeon Chung est heureux de pouvoir enfin rejouer

Après quasiment deux ans d’absence et une grave blessure au dos, le Coréen Hyeon Chung (N/A) va de nouveau jouer dans un tournoi professionnel. Ce sera à domicile, au tournoi ATP 250 de Séoul. Et ce sera en double, aux côtés de son compatriote Soowoo Kwon (n°121).


Il n’y a pas si longtemps, le nom de Hyeon Chung (N/A) évoquait un joueur au potentiel illimité. Vous ne vous en souvenez peut-être pas, mais le joueur sud-coréen avait été le tout premier vainqueur, en 2017, des Next Gen ATP Finals. Il avait battu, à l’occasion, des joueurs comme Daniil Medvedev (n°4), Andrey Rublev (n°9) ou encore Karen Khachanov (n°18). Qui aujourd’hui sont membres du Top 20, voire du Top 10 et qui, pour l’un d’entre-eux, a remporté un titre en Grand Chelem et atteint la première place mondiale. En 2018, le Sud-Coréen avait même atteint les demi-finales à l’Open d’Australie, confirmant les espoirs placés en lui. Cependant, son ascension a été stoppée par une série de blessures, dont une au dos très importante qui lui a coûté beaucoup de temps. Il a ainsi été privé de compétition pendant quasiment deux ans, autant dire une éternité pour un joueur professionnel. Cette semaine, Hyeon Chung peut à nouveau dire qu’il est un joueur de tennis, même s’il ne s’alignera qu’en double. Et quel meilleur endroit que son pays pour le faire, puisqu’il participe au tournoi ATP 250 de Séoul, aux côtés de son compatriote Soonwoo Kwon (n°121).

Ainsi, le joueur sud-coréen évoluera avec un ami, ce qui lui donnera l’opportunité de tester son niveau de jeu et son physique sans avoir à fournir les mêmes efforts que pour le simple. Au-delà du résultat, le seul but pour Hyeon Chung est de se sentir à nouveau joueur de tennis professionnel. Chaque coup droit, chaque service et chaque rituel sur le terrain seront un privilège pour un gars qui a passé des mois sans pouvoir toucher une raquette, quelque chose qu’il apprécie et dont il a parlé dans des déclarations recueillies par la Yonhap News Agency. « J’attends ça depuis longtemps », a ainsi déclaré le joueur aujourd’hui âgé de 26 ans. « Honnêtement, je ne sais pas comment je vais jouer, mais je ferai de mon mieux. » Quant au processus de retour du Sud-Coréen, il été très compliqué, avec deux défis tout aussi exigeants. D’une part, il y a le défi physique, qui consiste à remettre le corps en mouvement et à endurer de longs efforts sur le court. Et puis, il y a le défi mental, qui consiste à faire face à une absence prolongée et à la incertitude de l’avenir. En toute humilité, Hyeon Chung a évoqué ces deux défis qui s’offrent à lui. « Je n’ai encore joué aucun match en compétition, donc c’est difficile de dire comment je vais être physiquement et il est trop tôt pour me comparer à 2018 », a-t-il assuré. « Bien sûr, je pense que sur le plan mental, je suis dans une bien meilleure disposition qu’à l’époque. Je n’appréciais pas le tennis auparavant, mais maintenant je suis reconnaissant de revenir sur le court. Je me suis entraîné très dur ces deux derniers mois, mais j’ai passé un si bon moment que j’avais envie de manger et de dormir sur le court. »

Très heureux, donc, et impatient de reprendre la compétition, il n’y avait pas de meilleur endroit que son pays pour revenir sur un court de tennis. En 2022, si la tournée asiatique ne passera pas par la Chine – comme avant la pandémie de Coronavirus -, le tournoi ATP 250 de Séoul revient bien au calendrier. Une occasion en or pour Hyeon Chung de se rappeler à notre bon souvenir. Ensuite, il devrait également disputer quelques Challengers en Asie au cours du mois d’octobre, même s’il n’est pas pressé de se fixer des objectifs. « Je voulais revenir dans le tournoi en Corée car il se joue à domicile et je sentais que je pouvais l’aborder de manière détendue, à la fois mentalement et physiquement », a précisé le joueur sud-coréen. « Je dois encore travailler sur ma forme physique. Ce n’est qu’une partie de mon chemin vers de meilleurs jours. Je ne voulais pas repousser mes limites cette semaine. Je suis normalement une personne calme, et j’ai l’impression que la rééducation peut être quelque chose qui relève du domaine d’un athlète professionnel. J’espérais juste que je pourrais en ressortir plus fort. » En tout cas, nous suivrons la trajectoire et le retour de ce joueur en qui nous avions placé beaucoup d’espoir, il y a quelques années, au moment de son éclosion aux yeux du monde entier.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : wta_atp_koreaopentennid IG

À LIRE AUSSI :

Une fin de saison en mode reconquête pour Novak Djokovic ?

Retraite de Roger Federer : un dernier match rempli de symboles

2 réflexions au sujet de “De retour en double, Hyeon Chung est heureux de pouvoir enfin rejouer”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s