Analyses

Sur la voie du retour, Dominic Thiem est convaincu de pouvoir gagner un autre Grand Chelem

Blessé au poignet droit en juin 2021, Dominic Thiem (n°182) est sur la voie du retour. Présent cette semaine au tournoi ATP 250 de Metz, il est revenu sur ses quinze derniers mois, entre galères et l’espoir de retrouver les sommets. Il a même affirmé être convaincu de pouvoir de nouveau gagner un titre du Grand Chelem…


En juin 2021, alors qu’il disputait le tournoi ATP 250 de Majorque, Dominic Thiem (n°182) se blessait au poignet droit. Aujourd’hui âgé de 29 ans, il est revenu sur le circuit depuis le mois de mars dernier. Et s’il a engrangé quelques victoires, il est encore loin d’avoir retrouvé son meilleur niveau. Retombé au 352ème rang mondial en juin, l’Autrichien est depuis remonté dans le Top 200, grâce notamment à sa demi-finale, la semaine dernière, au Challenger 90 de Rennes. Mais il est encore loin de la 3ème place mondiale, rang qu’il avait atteint en 2020 après son seul et unique sacre en Grand Chelem, à l’US Open. Comme souvent quand un joueur se blesse sérieusement, le processus de retour est très long. Dominic Thiem doit ainsi prendre son mal en patience. « Quand je me suis blessé, je ne m’attendais pas à ce que ça prenne autant de temps et à ce que ce soit aussi dur de revenir », avait-il confié, durant l’US Open, à nos confrères du quotidien L’Equipe. « Quand on a retiré mon plâtre en octobre, après dix semaines d’immobilisation, mon poignet droit était deux fois plus fin que mon poignet gauche. Il était ultra-rigide, je ne pouvais pas du tout le bouger. C’est là que j’ai réalisé que le chemin allait être très long. Le plus difficile, c’est quand j’ai recommencé à jouer au tennis. Avant, j’avais un programme précis à suivre, chaque journée était planifiée. Et je voyais des améliorations au quotidien, ce qui aide beaucoup mentalement. Mais quand j’ai repris le tennis, un jour ça allait, le suivant pas du tout. Ça n’a jamais été une progression linéaire ou sur une longue période, c’était des hauts et des bas en permanence, ce qui était très difficile à accepter. Ce n’est que depuis mars ou avril que j’observe des progrès réguliers sur le court et en dehors. Avant, il y a eu six mois de doutes profonds. »

Ces progrès dont parle Dominic Thiem, on a pu les voir lors du premier tour du tournoi ATP 250 de Metz, ce mercredi. Le joueur autrichien a ainsi éliminé le Français Richard Gasquet (n°85) en deux sets 6-3, 7-6 (3). Cependant, tout ne s’est pas reconstruit en un jour… « L’oeil, c’était compliqué », avait-il ajouté. « Se réhabituer à la vitesse du jeu, aussi. Mais ça, c’est revenu assez vite, au bout de quatre, cinq tournois. Ce qui a été le plus difficile, de loin, c’est mon coup droit. Avant de me blesser, je le frappais à pleine puissance et j’utilisais énormément mon poignet sans y réfléchir à deux fois. Après la blessure, j’avais peur sur chaque coup droit. Peur que ça lâche. J’avais un peu mal quand j’ai repris et, surtout, j’entendais des bruits bizarres dans mon poignet, c’était assez flippant ! J’allais tout le temps voir mon médecin. Il me rassurait sur le fait que tout allait bien, mais quand tu entends des bruits dès que tu frappes… » On a donc pu se rendre compte que le joueur de 29 ans a apporté quelques modifications dans la gestuelle de son coup droit, après les craintes qu’il a évoquées. « Inconsciemment, j’ai transformé mon geste », a ainsi confié Dominic Thiem. « Je voulais rejouer comme avant, mais mon corps et mon cerveau en ont décidé autrement pour échapper à cette peur qui m’envahissait à chaque frappe. Retrouver mon geste naturel a été très difficile et très long. J’ai vraiment eu peur que ça ne revienne jamais, en particulier à Roland-Garros et lors des tournois de préparation sur terre les semaines précédentes. Je ne savais plus comment mettre un coup droit dans le court ! Ça ne m’était jamais arrivé dans ma carrière. J’avais toujours construit mon jeu autour de mon coup droit, alors forcément, j’ai beaucoup douté. »

Ceci dit, il y a un joueur longuement blessé qui a réussi un retour au plus haut niveau cet été en s’imposant au Masters 1000 de Cincinnati : Borna Coric (n°26). Et Dominic Thiem aimerait suivre son exemple. « J’ai pas mal discuté avec Borna pendant la saison de terre battue estivale. Il revenait d’une très grosse blessure à l’épaule et il m’a expliqué que, lui aussi, avait connu beaucoup de hauts et de bas, que c’était encore loin d’être parfait. Quand il a gagné à Cincinnati, j’étais vraiment très heureux pour lui. Déjà parce qu’il le mérite, évidemment, mais aussi parce que ça m’a montré que c’était possible. Sa trajectoire m’inspire beaucoup. » Et s’il a dû redescendre de plusieurs étages en retournant sur le circuit Challenger, puis en disputant des tournois ATP 250, Dominic Thiem reste convaincu d’une chose. « Au fond de moi, je suis convaincu de pouvoir gagner un autre Grand Chelem et de réintégrer le Top 5 mondial », avait-il affirmé depuis New York. « En tout cas, c’est ce que je veux de nouveau accomplir. C’est pour ça que je travaille aussi dur et que je continue à jouer. Si je savais que ce n’était pas possible, sans doute que j’arrêterais le tennis. » La suite immédiate, en tout cas, c’est une rencontre pour tenter d’aller chercher un quart de finale à Metz, face au Polonais Hubert Hurkacz (n°10), tête de série n°2 et tenant du titre dans l’est de la France.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @MoselleOpen

À LIRE AUSSI :

Moselle Open – Stan Wawrinka croit encore en un retour au premier plan

Titrée à 17 ans, Linda Fruhvirtova n’est pas pressée de devenir une star du tennis

2 réflexions au sujet de “Sur la voie du retour, Dominic Thiem est convaincu de pouvoir gagner un autre Grand Chelem”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s