US Open

Iga Swiatek, une saison exceptionnelle et une n°1 mondiale solide

Ce samedi, la Polonaise Iga Swiatek (n°1) a confirmé son statut de n°1 mondiale en remportant son troisième trophée en Grand Chelem. Ainsi, elle a remporté l’US Open en battant la Tunisienne Ons Jabeur (n°5) en deux sets 6-2, 7-6 (5). Le point d’orgue d’une saison exceptionnelle, comme on n’en avait plus vu depuis bien longtemps…


En remportant son premier titre du Grand Chelem sur dur, Iga Swiatek (n°1) s’est prouvé une chose : même si elle joue moins bien que sur terre battue, parce qu’elle a moins de temps pour s’organiser, elle est assez solide dans son jeu et aussi mentalement pour remporter de grands trophées. Ce samedi, elle n’a jamais douté pour l’emporter en deux sets 6-2, 7-6 (5) face à Ons Jabeur (n°5). Même dans le deuxième set, quand la Tunisienne a mieux joué, elle a suivi son plan à la lettre. Le plus surprenant, peut-être, aura été de la voir dans sa bulle et extrêmement concentrée du début à la fin. Cette troisième victoire en Grand Chelem, après ses deux succès à Roland-Garros (2020 et 2022), vient ponctuer une saison exceptionnelle et surtout nous montre que le tennis féminin a certainement trouvé là une joueuse qui restera aux sommets sur la durée. Et elle n’a que 21 ans. Ça promet !

Aucune joueuse n’avait remporté autant de titres sur une saison depuis… Serena Williams en 2014 ! Cette saison, Iga Swiatek aura donc remporté sept trophées, et l’exercice 2022 n’est pas encore totalement terminé. Si on rentre dans le détail, on s’aperçoit que la Polonais a notamment remporté deux titres en Grand Chelem (Roland-Garros et US Open), ce qui n’était plus arrivé depuis Angelique Kerber en 2016. Par ailleurs, elle a triomphé quatre fois dans des tournois WTA 1000, sur dur et sur terre battue : Doha, Indian Wells, Miami et Rome. Enfin, Iga Swiatek a également remporté un tournoi WTA 500, à Stuttgart. Ainsi, la jeune joueuse polonaise, dont la meilleure surface reste l’ocre, est parvenue à adapter son jeu au dur extérieur. L’unique surface qui se refuse encore à elle reste le gazon, où elle n’a pas eu de gros résultats encore cette saison. Battue par la Française Alizé Cornet (n°40) au troisième tour à Wimbledon, elle mettra peut-être plus de temps à dompter cette surface si particulière. Si elle y parvient, elle pourrait entrer dans la légende et asseoir encore plus sa domination.

Car oui, Iga Swiatek se retrouve seule au sommet du tennis féminin mondial. N°1 un peu par accident, quand en début de saison Ashleigh Barty a annoncé sa retraite après sa victoire à l’Open d’Australie, la Polonaise a été propulsée par son nouveau statut. Désormais, elle compte le double de point sur sa dauphine, qui ce lundi sera Ons Jabeur, sa victime en finale à New York. Personne n’a oublié qu’en première partie de saison, entre Doha et sa défaite à Wimbledon, la joueuse polonaise a enchaîné 37 victoires de rang. À ce jour, elle compte 57 victoires en 64 matches. Exceptionnel, une fois encore. Depuis le déclin de Serena Williams, le tennis féminin n’avait plus connu une telle stabilité. Et ce n’est certainement qu’un début, compte tenu du jeune âge d’Iga Swiatek. Qui, semble-t-il, n’a pas fini de nous surprendre.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @JJloveTennis

À LIRE AUSSI :

Carlos Alcaraz ou Casper Ruud ? Le vainqueur de l’US Open sera le nouveau n°1 mondial !

Quel avenir pour Caroline Garcia, éliminée en demi-finales de l’US Open ?

2 réflexions au sujet de “Iga Swiatek, une saison exceptionnelle et une n°1 mondiale solide”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s