En Bref

Et si Juan Martin Del Potro tentait un énième retour sur le circuit ?

Au mois de février dernier, lors du tournoi ATP 250 de Buenos Aires, Juan Martin Del Potro semblait faire ses adieux au tennis professionnel. Âgé de 33 ans, il souffrait encore de ce genou droit opéré à quatre reprises et qui l’empêchait même de vivre normalement. Cependant, au cours d’un entretien accordé jeudi à ESPN depuis l’US Open, l’Argentin a laissé la porte ouverte à un énième retour. « Si je m’améliore, je veux essayer de revenir sur le circuit », a-t-il déclaré lors de cette interview. « C’est ma place, je sens que c’est ma place. Lorsque j’ai pris la décision de venir ici, mille choses m’ont traversé l’esprit. Je me sens toujours joueur de tennis. Je ne me sens pas ancien joueur, je ne fais pas de choses comme les ex-joueurs. Je suis venu ici en imaginant passer un bon moment mais quand je vois les autres jouer, je me dis : ‘Ma place est là’. » Le 5 février dernier, après sa défaite au premier tour du tournoi à Buenos Aires, face à son compatriote Federico Delbonis (n°134), il avait pourtant dit au public argentin : « Nous ne nous reverrons peut-être jamais. » Cependant, la tour de Tandil a confié que les organisateurs de l’US Open lui avaient proposé de faire ses adieux, en 2023, à Flushing Meadows. « Je vis au jour le jour, avec de nombreux hauts et bas émotionnels », a-t-il reconnu. « Je ne sais pas si c’était le dernier match de ma carrière, mais c’est clair qu’aujourd’hui je cherche le bien-être au quotidien et la qualité de vie. » Ce qui est sûr, c’est que si Juan Martin Del Potro revient sur le circuit ATP, il fera de nouveau parler de lui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s