US Open

Iga Swiatek critique les balles utilisées pour l’US Open, différentes et plus légères pour les femmes

Ce jeudi, Iga Swiatek (n°1) a été éliminée en huitièmes de finale du tournoi WTA 1000 de Cincinnati par l’Américaine Madison Keys (n°24). En conférence de presse, après sa victoire au second tour, la Polonaise avait affiché son mécontentement quant aux balles utilisées dans l’Ohio, qui sont exactement les mêmes qui seront utilisées dans quelques jours lors de l’US Open. Il semblerait qu’on propose des balles différentes aux femmes par rapport aux hommes, plus légères et moins faciles à contrôler…


Iga Swiatek (n°1) a de nouveau connu la défaite. Après un début de saison où elle enchaînait les victoires, la joueuse polonaise semble marquer le pas. Par ailleurs, elle risque de se retrouver au coeur d’une polémique qu’elle a, en quelque sorte, elle-même lancée. En effet, avant de perdre en deux sets 6-3, 6-4 face à Madison Keys (n°24°, la n°1 mondiale avait remporté son premier match lors du tournoi WTA 1000 de Cincinnati. C’était mardi, contre Sloane Stephens (n°57), éliminée en deux sets 6-4, 7-5. Après cette première rencontre dans l’Ohio, la joueuse polonaise ne s’est pas gênée pour critiquer les balles de la marque Wilson utilisée à Cincinnati, qui seront exactement les mêmes que celles avec lesquelles les joueuses et les joueurs joueront lors du prochain US Open. Cela n’est pas sans rappeler la polémique qui avait fait du bruit dans les vestiaires, il y a environ deux ans (en octobre 2020), à Roland-Garros, quand le tournoi avait abandonné les fameuses balles Babolat pour des balles… Wilson ! Cependant, il faut s’intéresser aux arguments d’Iga Swiatek pour comprendre pourquoi elle n’était pas contente des balles avec lesquelles elle a évolué à Cincinnati.

Des balles plus légères pour les femmes

Le premier argument d’Iga Swiatek dans sa critique des balles utilisées aux Etats-Unis réside en une explication : lors de cette tournée nord-américaine sur dur et lors de l’US Open, il y a des balles différentes pour les hommes et pour les femmes. « Nous faisons plus d’erreurs avec ces balles, c’est sûr », a déclaré Iga Swiatek en conférence de presse après sa victoire sur Sloane Stephens. « Donc, je ne pense pas que ce soit vraiment agréable à regarder visuellement. Je ne sais pas pourquoi elles sont différentes de celles des hommes. Il y a quinze ans, les femmes avaient probablement des blessures au coude parce que les balles étaient plus lourdes et les balles pour femmes ont été changées. Mais en ce moment, nous sommes si bien préparés physiquement que je ne pense pas que ce soit utile. J’ai l’impression que c’est vraiment difficile de les contrôler, mais tout le monde a les mêmes conditions, alors nous essayons de gérer cela. Honnêtement, je ne comprends pas pourquoi elles sont différentes. » Les joueuses sont ainsi sommées d’utiliser des balles plus légères que leurs homologues masculins. Le Grand Chelem new-yorkais est donc l’unique tournoi Majeur à faire une telle différence. « Je pense que ces balles sont horribles, surtout après trois matches de jeu très dur, elles deviennent de plus en plus légères », a ajouté la joueuse de 21 ans. « A la fin, tu ne peux même pas servir à 170km/h parce que ça va voler partout. Je pense qu’elles sont plutôt mauvaises. »

Une discussion avec la WTA au sujet de ces balles

L’ancien entraîneur d’Ashleigh Barty, aujourd’hui à la retraite, avait déjà critiqué ces balles. En effet, Craig Tyzzer avait affirmé que l’Australienne ne gagnerait jamais à New York à cause de celles-ci. Et elle n’y a jamais dépassé les huitièmes de finale. De son côté, Iga Swiatek a révélé qu’elle et d’autres joueuses avaient discuté de la situation avec le patron de la WTA, Steve Simon. « Je sais que de nombreuses joueuses se plaignent, et beaucoup d’entre elles sont parmi les dix meilleures », a expliqué la n°1 mondiale. « Paula Badosa et moi, l’année dernière, avons discuté avec Steve du passage aux mêmes balles que les hommes. Je ne pense pas que ce serait un problème car c’est toujours la même entreprise. On devrait peut-être pousser un peu plus. J’ai arrêté de pousser et d’essayer de convaincre la WTA parce que la guerre en Ukraine s’est produite et je me suis recentrée sur autre chose. » En attendant, la société Wilson ne s’est pas prononcée sur le sujet. Mais elle aurait tout intérêt à prendre en considération les remarques de la nouvelle n°1 mondiale, quio ne mâche pas ses mots. Elle ne demande pas à changer de marque, Wilson restant celle utilisée lors de la tournée nord-américaine, comme la tradition le veut depuis de nombreuses années. Elle voudrait juste une forme d’équité, et utiliser les mêmes balles que les hommes, comme durant le reste de la saison.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @CincyTennis, @TennisMagazine1

À LIRE AUSSI :

À la découverte de Ben Shelton, le nouvel espoir du tennis américain

Gaël Monfils renonce à l’US Open !

5 réflexions au sujet de “Iga Swiatek critique les balles utilisées pour l’US Open, différentes et plus légères pour les femmes”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s