En Bref

Insolite – En 2002, Emma Raducanu venait au monde et Serena Williams était déjà n°1 mondiale…

Ce vendredi a eu lieu le tirage au sort du tournoi WTA 1000 de Cincinnati. Bien entendu, après avoir annoncé sa prochaine retraite – probablement après l’US Open -, nous étions curieux de connaître le sort réservé à Serena Williams. Et on peut dire que nous allons être servis, puisque le hasard nous propose un choc dès le premier tour du tournoi ! En effet, l’Américaine de 40 ans sera opposée à une jeune joueuse de 19 ans, pourtant déjà lauréate en Grand Chelem : Emma Raducanu (n°10), la tenante du titre à l’US Open. Attention, cependant, car ce match tant attendu pourrait vite faire « pschit »… En effet, Serena Williams n’est plus au niveau qu’elle a été, notamment physiquement, car il lui est difficile parfois de se déplacer. Après avoir remporté son premier match depuis quatorze mois au tournoi WTA 1000 de Montréal, cette semaine, la joueuse américaine s’est ensuite montrée trop courte pour inquiéter la Suissesse Belinda Bencic (n°12). Quant à Emma Raducanu, elle vit des lendemains difficiles. Quoi de plus normal pour elle, qui a été une vraie surprise à New York l’an passé et qui doit désormais assumer un nouveau statut. Elle n’a pas encore 20 ans et elle va se retrouver face à une légende du jeu, qui a plus du double de son âge. « Il n’y a pas vraiment eu quelqu’un qui a dominé comme elle le tennis féminin aussi longtemps », a d’ailleurs déclaré la joueuse britannique après l’annonce de la retraire de Serena Williams. « Cette longévité dans une carrière est quelque chose que beaucoup de joueuses, moi en particulier, aspirent à atteindre. » Espérons que ce choc tienne toutes ces promesses !

En tout cas, faire le parallèle entre les deux joueuses peut être insolite. En effet, l’une a un titre dans son escarcelle – un Grand Chelem – alors que l’autre en compte 73, dont 23 en Grand Chelem. Par ailleurs, Serena Williams a remporté 855 rencontres durant sa carrière, là où Emma Raducanu n’en est encore qu’à… 87 ! Enfin, il faut savoir que la joueuse britannique est née en 2002. À cette époque, Serena Williams avait déjà entamé sa légende personnelle : cette année-là, l’Américaine comptait déjà 4 trophées en Grand Chelem, elle était n°1 mondiale et elle comptait déjà 210 victoires sur le circuit professionnel. Comme quoi, nous aurons vraiment un choc dès générations ! La passation de flambeau aura-t-elle lieu à Cincinnati ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s