Wimbledon

Nick Kyrgios, une demi-finale à Wimbledon sur fond d’accusations

Ce mercredi, l’Australien Nick Kyrgios (n°40) s’est qualifié pour les demi-finales de Wimbledon. Cependant, il doit toujours faire face à des accusations de violence conjugale. Ainsi, le joueur de 27 ans a confié avoir eu du mal à se concentrer sur son match alors qu’il fait face à ces accusations, de la part d’une ex-petite amie.


Il attendait cela depuis 2014 et sa victoire au deuxième tour face à Rafael Nadal (n°4). D’ailleurs, Nick Kyrgios (n°40) retrouvera bien le Majorquin en demi-finales de Wimbledon, ce vendredi. Pour se qualifier, il a éliminé le Chilien Cristian Garin (n°43) en trois sets 6-4, 6-3, 7-6 (5). Au cours de cette rencontre, le joueur australien a parfois eu du mal à se concentrer sur son tennis, notamment à cause des accusations de violences conjugales dont il fait l’objet. « J’ai beaucoup de choses à penser, beaucoup de choses que je veux dire, de mon côté, à ce sujet », a ainsi déclaré le joueur de 27 ans en conférence de presse après sa victoire en quarts de finale. « Mes avocats m’ont dit que je ne pouvais rien dire pour l’instant. Je comprends que tout le monde veuille poser des questions à ce sujet, mais je ne peux pas vous en dire trop pour l’instant. »

Cette histoire a même été jusqu’à entacher la conférence de presse de la joueuse Ajla Tomljanovic (n°44), qui fut un temps la petite amie de Nick Kyrgios et a été éliminée en quarts à Wimbledon. Questionnée sur son compatriote, elle a notamment regretté qu’on ne lui parle pas de son match perdu face à la Kazakhe Elena Rybakina (n°23). « Il est assez décevant qu’après avoir joué mes quarts de finale pendant près de deux heures, ce soit la première question que le journaliste ait choisi de me poser, sans jamais demander quoi que ce soit sur le match », a-t-elle déclaré. Quant à Nick Kyrgios, après avoir d’abord botté en touche, il a reconnu qu’il avait eu du mal garder tout son influx mental lors de son match face à Cristian Garin. « Je ne suis qu’un être humain », a ajouté le 40ème joueur mondial dans des propos relayés par le Daily Mail. « J’ai lu des choses sur ce sujet et tout le monde posait des questions. C’était difficile. C’était difficile de se concentrer sur la mission en cours. C’était les quarts de finale de Wimbledon ce mercredi. Je sais que c’est ce à quoi j’étais préparé. Mais cela n’a pas affecté ma préparation. Je savais que si je restais fidèle à ce que je suis, alors je donnerais le meilleur de moi-même lors de cette performance. »

Après sa demi-finale à Wimbledon contre Rafael Nadal, et une éventuelle finale contre le vainqueur du match entre Novak Djokovic (n°3) et Cameron Norrie (n°12), Nick Kyrgios aura encore quelques semaines pour essayer de garder une vie normale et se concentrer sur son tennis. Ensuite, le joueur australien devra comparaître devant le tribunal de Canberra, au début du mois d’août. En pleine tournée américaine sur dur. « La police de l’ACT peut confirmer qu’un homme de 27 ans de Watson doit comparaître devant le tribunal d’instance de l’ACT le 2 août pour une accusation d’agression commune suite à un incident survenu en décembre 2021 », indique un communiqué publié mercredi par la police australienne. Cependant, avant de penser à tout cela, le joueur de 27 ans doit préparer l’un des matches les plus importants de sa carrière : une demi-finale à Wimbledon.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @TTennis_, @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Le dernier joyau de la couronne : Cameron Norrie, demi-finaliste à Wimbledon !

Huit ans après, Nick Kyrgios de retour en quarts à Wimbledon : avec lui, c’est tout ou rien !

6 réflexions au sujet de “Nick Kyrgios, une demi-finale à Wimbledon sur fond d’accusations”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s