En Bref

Bernabe Zapata Miralles, la belle histoire de la première semaine de Roland-Garros

Bernabe Zapata Miralles (n°131) réalise le rêve d’une vie à Roland-Garros. Avec le courage qui le caractérise, le joueur espagnol continue de faire tomber les têtes, tour après tour, dans un tournoi qui pourrait être un véritable changement dans sa vie. Ce vendredi, sur le Court 7, il a fait tomber l’Américain John Isner (n°26) au terme d’un match dramatique et passionnant, avec une fin heureuse pour lui. Car le joueur américain a sauvé cinq balles de match dans un quatrième set à couper le souffle, mais Bernabe Zapata Miralles a bien tenu le break réalisé dans le cinquième set pour finalement l’emporter 6-4, 3-6, 6-4, 6-7 (5), 6-3. « Je ne l’ai pas assimilé, j’essaie de ne pas penser que je suis en huitièmes de finale, je suis sous le choc et très épuisé », a déclaré le 131ème joueur mondial en conférence de presse. « J’ai essayé de me concentrer uniquement sur le match en oubliant où j’étais. Je suis très excité, j’adore ce tournoi. Je ne pense qu’à m’améliorer, à travailler dur. J’essayais de beaucoup crier pour relâcher la tension. Inconsciemment, j’ai des crises mentales. Il m’est plus difficile de supporter l’effort dans les longs matchs. Je veux garder cette ligne de travail, c’est le jour le plus important de ma vie. Je rentrerai chez moi en paix si j’ai tout donné. » Cette victoire lui permettra d’ailleurs d’entrer dans le Top 100 du classement ATP et de se disputer pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale d’un Grand Chelem, où il affrontera l’Allemand Alexander Zverev (n°3).

1 réflexion au sujet de “Bernabe Zapata Miralles, la belle histoire de la première semaine de Roland-Garros”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s