Roland-Garros

Gilles Simon, incroyable, n’en a pas encore terminé avec Roland-Garros !

Pour son dernier Roland-Garros, le Français Gilles Simon (n°158) a offert un spectacle exceptionnel au premier tour. Pendant près de quatre heures, il a tout donné pour ne pas finir dans la froideur de la nuit parisienne, devant une poignéede spectateurs – pourtant survoltés. Aidé par ce public chauffé à blanc, il est allé chercher une victoire aussi belle qu’incroyable…


Si vous aviez décidé de vous coucher tôt, ce mardi soir, vous avez manqué l’issue de la dernière rencontre du premier tour de Roland-Garros qui se disputait sur le Court Simonne-Mathieu. Et quelle rencontre ! Ce match incroyable, au scénario hitchcockien, opposait le Français Gilles Simon (n°158) à l’Espagnol Pablo Carreño-Busta (n°18). Après 3h54 de jeu, alors qu’on le croyait au bout de ses forces après avoir encaissé le quatrième set 6 jeux à 1, le Niçois s’en est sorti à la force du courage. Et avec l’aide du public, resté en petit nombre mais à fond derrière lui. Grâce à 51 coups gagnants, avec des coups dignes de ses plus belles heures, Gilles Simon s’est ainsi imposé en cinq sets 6-4, 6-4, 4-6, 1-6, 6-4. « Je suis vraiment rentré sur le terrain en me disant : ‘vas-y, tu mets tout’, a-t-il déclaré juste après sa victoire au micro de Prime Video. « Ce soir, ç’a été incroyable, j’ai très bien joué dès le début du match. »

Il était donc 1h05 du matin ce mercredi quand Gilles Simon a levé les bras au ciel, sur une ultime faute directe de son adversaire du soir. Cela aurait pu être sa dernière rencontre du côté de la Porte d’Auteuil, devant quelques centaines de personnes, à une heure où les téléspectateurs sont moins nombreux devant leur télévision qu’en pleine journée. Mais peu lui importait. Il était écrit que le joueur de 37 ans n’irait pas tout de suite rejoindre son compatriote et ami Jo-Wilfried Tsonga (n°297), dont la carrière avait pris fin sur le Court Philippe-Chatrier quelques heures plus tôt. Gilles Simon s’était préparé à tout : la victoire, la défaite, un match marathon. La seule chose qu’il ne voulait pas, c’était perdre en trois sets secs. « C’est ma plus belle victoire à Roland-Garros, parce qu’elle est improbable », a ajouté le joueur tricolore. « Ça fait six semaines que je m’entraîne et je suis très heureux, parce que j’ai beaucoup travaillé. J’avais envie de bien faire et j’avais aussi la peur du ridicule. »

Alors qu’il menait deux manches à rien, on était loin de se dire qu’il était ridicule. Bien au contraire. On avait même l’impression de retrouver le Gilles Simon qui avait été membre du Top 10 au classement ATP, capable de battre les meilleurs. Et puis, son âge l’a rattrapé. On a eu peur qu’il flanche physiquement, notamment quand il s’est retrouvé breaké dans le cinquième set. Pourtant, au courage et avec l’aide des irréductibles gaulois encore présents en tribune, il a remonté son handicap et a conclu la rencontre à sa première balle de match. « Il reste que les vrais à la fin, je ne sais même pas quelle heure il est », a-t-il confié après avoir fait quelques photos avec ces fans restés jusqu’au bout. « Cette victoire, c’est en grande partie grâce à eux. » Ce public, il aura encore besoin de lui pour poursuivre sa route. Au second tour, Gilles Simon croisera le fer avec l’Américain Steve Johnson (n°92). Peut-on rêver à une 500ème victoire en carrière, sur les courts de Roland-Garros, pour le Niçois (qui a donc signé au premier tour sa 499ème victoire) ? L’histoire serait tellement belle…

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @FFTennis, @WeAreTennisFR

À LIRE AUSSI :

Diane Parry, la belle histoire de ce début de Roland-Garros

Geoffrey Blancaneaux, l’aboutissement d’une longue reconstruction à Roland-Garros

5 réflexions au sujet de “Gilles Simon, incroyable, n’en a pas encore terminé avec Roland-Garros !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s