Roland-Garros

Roland-Garros – Les cinq matches du premier tour à ne manquer sous aucun prétexte

Au lendemain du tirage au sort de l’édition 2022 de Roland-Garros, nous avons relevés quelques rencontres du premier tour qui s’annoncent déjà passionnantes. Car, dès les premiers jours du tournoi, il y aura une bele effervescence et des matches à ne manquer sous aucun prétexte… Pour le plus grand bonheur de tous les passionnés de tennis et de terre battue. Prêts ? Suivez le guide !


Jo-Wilfried Tsonga contre Casper Ruud

Ce n’est pas par hasard que nous mettons ce choix en premier. En effet, il s’agira du dernier Roland-Garros du Français Jo-Wilfried Tsonga (n°267), qui prendra sa retraite à la fin du tournoi. Et ce premier tour pourrait même être le dernier match de sa carrière, puisque le tirage au sort lui a offert un (très) gros poisson : le Norvégien Casper Ruud (n°8), dont la terre battue est de loin la meilleur surface. Cette rencontre pourrait ainsi avoir lieu lors d’une night session, sur le Court Philippe-Chatrier, avec un hommage rendu au Manceau si jamais il ne franchit pas ce premier tour. Notez que le joueur norvégien monte en puissance ces dernières semaines, après avoir atteint les demi-finales au Masters 1000 de Rome, et qu’il fera au moins aussi bien au tournoi ATP 250 de Genève, où il est encore en lice ce vendredi pour une place en finale. Même si Casper Ruud peut avoir une baisse physique, celui de Jo-Wilfried Tsonga n’est plus vraiment au rendez-vous et une victoire reste peu probable. Le Tricolore pourra-t-il tout de même sortir quelques coups de génie pour faire vibrer son public ? Telle est la question, à laquelle nous aurons rapidement une réponse.

Stefanos Tsitsipas face à Lorenzo Musetti

Voilà une belle affiche du premier tour offerte par le tirage au sort ! Ce dernier a peut-être épargné Stefanos Tsitsipas (n°4), qui a évité quatre joueurs du Top 10 qui se retrouvent en haut du tableau (Novak Djokovic, Alexander Zverev, Rafael Nadal et Carlos Alcaraz), mais il lui a offert un adversaire pas évident à dompter pour son entrée en lice. En effet, il devra faire attention à l’Italien Lorenzo Musetti (n°57), celui-là même qui avait mené deux sets à rien l’année dernière contre un certain Novak Djokovic (n°1) en huitièmes de finale du côté de la Porte d’Auteuil. Cependant, le joueur grec pourra s’appuyer sur la confiance acquise tout au long de la tournée sur terre battue : un titre au Masters 1000 de Monte-Carlo, quart de finaliste au tournoi ATP 500 de Barcelone, demi-finaliste au Masters 1000 de Madrid et finaliste au Masters 1000 de Rome. Il est d’ailleurs un des joueurs comptant le plus de victoires en 2022. De son côté, le jeune joueur italien n’a pas dépassé les huitièmes de finale aux Masters 1000 de Monte-Carlo et de Madrid, ainsi qu’au tournoi ATP 500 de Barcelone. Absent à Rome, il revient d’une blessure à la cuisse et a perdu ses deux duels précédents contre Stefanos Tsitsipas. Cependant, ce duel annonce un beau festival de revers à une main et de jeu offensif.

Denis Shapovalov contre Holger Rune

En 2022, le Danois Holger Rune (n°40) est sur la pente ascendante. Il n’est donc pas un cadeau pour une tête de série comme le Canadien Denis Shapovalov (n°15). Vainqueur de son premier trophée sur le circuit ATP, il y a quelques semaines au tournoi ATP 250 de Munich, le joueur danois avait éliminé Alexander Zverev (n°3) lors de son incroyable parcours. Avec son jeu explosif, on devrait avoir un duel pop-corn face au Canadien, qui n’est pas avare de hot shots quand il est en forme. Tombeur de Rafael Nadal (n°5) lors du Masters 1000 de Rome, Denis Shapovalov arrive à Roland-Garros avec une confiance renouvelée et il voudra faire taire les velléités offensives d’Holger Rune, qui a déjà connu le triomphe Porte d’Auteuil chez les Juniors en 2019. Gros point d’interrogation, cependant : le Danois aura-t-il récupéré de sa semaine au tournoi ATP 250 de Lyon, où il est toujours en lice ce vendredi après avoir souffert de crampes ? Il est jeune et devrait récupérer rapidement, mais on ne sait jamais, ce duel prometteur pourrait vite partir en fumée…

Fiona Ferro face à Paula Badosa

Ce n’est pas vraiment un choc à proprement parler. Mais il ne s’agit pas non plus d’un cadeau, en ce qui concerne le tirage au sort, pour une joueuse française retombée au-delà du Top 100 suite à des déboires physiques. Fiona Ferro (n°139) n’aura ainsi pas le choix : elle devra jouer son meilleur tennis si elle veut franchir le premier tour de Roland-Garros. Face à elle, il y aura l’Espagnole Paula Badosa (n°3), auréolée de son nouveau statut de membre du Top 3 du classement WTA. On peut espérer voir la joueuse espagnole avoir du mal à gérer la pression que ce statut engendre, elle qui a semblé marquer le pas lors de la préparation sur terre battue. En effet, après une demi-finale au tournoi WTA 500 de Stuttgart (sur terre battue intérieure, il faut le préciser), elle a perdu dès le deuxième tour du tournoi WTA 1000 de Madrid et en huitièmes de finale du tournoi WTA 1000 de Rome. Elle n’est donc pas en pleine confiance et Fiona Ferro pourrait en profiter. Cependant, il est bon de noter que la joueuse tricolore a du mal à retrouver une place parmi l’élite : après une défaite au premier tour des qualifications du tournoi WTA 1000 de Madrid, elle a perdu au deuxième tour du tournoi WTA 125 de Saint-Malo et au premier tour du Trophée Lagardère à Paris, avant de renouer avec la victoire en passant un tour au tournoi WTA 250 de Strasbourg. Ce serait donc un peu miraculeux de la voir éliminer la tête de série n°3 du tournoi d’entrée de jeu.

Naomi Osaka contre Amanda Anisimova

Après avoir abandonné en plein coeur d’une tempête médiatique en 2021, Naomi Osaka (n°38) sera très attendue cette année à Roland-Garros. Et pour une joueuse qui n’a pas une grande histoire d’amour avec la terre battue, elle n’a pas hérité d’un tirage au sort favorable. En effet, la Japonaise devra se frotter à l’Américaine Amanda Anisimova (n°28), qui contrairement à elle sera tête de série. Par ailleurs, la joueuse américaine a déjà connu les demi-finales du côté de la Porte d’Auteuil, il y a trois ans en 2019. Sur le papier, ce choc pourrait donc s’annoncer explosif, avec un léger avantage pour Amanda Anisimova au vue de la préparation sur terre battue des deux joueuses. Ainsi, l’Américaine joue plutôt bien en ce moment et reste sur deux quarts de finale aux tournois WTA 1000 de Madrid et de Rome. De son côté, Naomi Osaka n’a gagné qu’un seul match sur ocre, au tournoi WTA 1000 de Madrid, malgré sa volonté affichée de progresser sur cette surface. Mais on ne sait jamais avec elle et, si elle connaît un jour avec, elle peut faire des merveilles !

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @rolandgarros

À LIRE AUSSI :

Roland-Garros – Rafael Nadal s’est entraîné, rassurant tout le monde !

Il était une fois… 2012, quand l’exploit était au bout de la raquette de Paul-Henri Mathieu

2 réflexions au sujet de “Roland-Garros – Les cinq matches du premier tour à ne manquer sous aucun prétexte”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s