Analyses

Ons Jabeur, vainqueur à Madrid, dans la peau d’une pionnière

Samedi, la Tunisienne Ons Jabeur (n°7) a remporté le titre le plus prestigieux de sa carrière au tournoi WTA 1000 de Madrid. Première joueuse arabe à s’imposer dans un tournoi d’une telle importance, elle fait figure de pionnière et ne cesse d’impressionner les observateurs du circuit féminin. De là à en faire une favorite pour Roland-Garros ?


Comme souvent depuis qu’elle est arrivée au plus haut niveau du circuit féminin, Ons Jabeur (n°7) ouvre la voie. Ce samedi, la Tunisienne s’est imposée lors du tournoi WTA 1000 de Madrid, en battant l’américaine Jessica Pegula (n°14) en trois sets 7-5, 0-6, 6-2 en finale. Ainsi, elle est devenue la première joueuse arabe titrée dans un WTA 1000, catégorie de tournois la plus prestigieuse après les tournois du Grand Chelem. Il faut dire que chaque saison, l’une après l’autre, la joueuse de 27 ans fait tomber les barrières. Il y a deux ans, elle était devenue la première joueuse arabe à se hisser en quarts de finale d’un tournoi du Grand Chelem. C’était à l’Open d’Australie, en 2020, une performance qui lui avait permis de faire son entrée dans le Top 50 au classement WTA. La saison dernière, elle était également devenue la première joueuse titrée sur le circuit WTA, en s’imposant sur le gazon de Birmingham. Désormais, elle est la première joueuse d’Afrique du Nord et du monde arabe à inscrire son nom au palmarès d’un tournoi WTA 1000.

Favorite de la finale à Madrid, Ons Jabeur a tenu son rang malgré. Pourtant, elle a moins bien démarré que son adversaire, Jessica Pegula, qui a mené 4 jeux à 1 dans le premier set. Malgré tout, la jlueuse tunisienne l’a emporté, avant d’avoir une panne sèche dans la deuxième manche, où elle a encaissé un severe 6-0. La joueuse tunisienne, au toucher remarquable, est tout de même parvenue à retrouver ses esprits pour s’imposer en un peu moins de deux heures, sur un service gagnant. « Je n’arrive toujours pas à y croire », a-t-elle déclaré après avoir soulevé le trophée dans la capitale espagnole. « Je suis passée par toutes les émotions ces derniers jours, depuis ma demi-finale. Aujourd’hui (samedi), j’avais l’impression que mon cœur allait sortir de ma poitrine. J’étais vraiment stressée, j’essayais de respirer comme une femme enceinte. »

Au cours des dix jours passés à Madrid, la Tunisienne a notamment mis fin avec autorité au parcours de la Roumaine Simona Halep (n°21), double lauréate en Grand Chelem, en quarts de finale (6-3, 6-2 en 1h07). Ce lundi, Ons Jabeur est classée 7ème joueuse mondiale à la WTA. Elle égale ainsi son meilleur classement, atteint en novembre dernier. Dans moins de deux semaines débutera Roland-Garros (du 22 mai au 5 juin), et la Tunisienne mène la danse au nombre de matches gagnés sur terre battue. En effet, elle compte douze victoires sur ocre cette saison. Elle a notamment atteint la finale du tournoi WTA 500 de Charleston, puis les quarts de finale du tournoi WTA 500 de Stuttgart. De quoi en faire une favorite pour le Grand Chelem parisien ? Pourquoi pas, même si la concurrence sera rude.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @JJlovesTennis, Ons_Jabeur

À LIRE AUSSI :

Gilles Simon prendra, lui aussi, sa retraite à la fin de la saison !

Carlos Alcaraz, victorieux face à Rafael Nadal : la première ligne d’un palmarès légendaire ?

2 réflexions au sujet de “Ons Jabeur, vainqueur à Madrid, dans la peau d’une pionnière”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s