En Bref

Madrid, encore une wild card pour Andy Murray : le mécontentement des joueurs espagnols

Nouvelle polémique dans les hautes sphères du tennis, après la décision des organisateurs de Wimbledon d’interdire le Grand Chelem londonien aux joueurs russes et biélorusses. Ce mercredi, les organisateurs du Masters 1000 de Madrid ont révélé les noms des joueuses et des joueurs invités pour la prochaine édition du tournoi, qui approche à grands pas. Parmi ces noms, on retrouve notamment le Britannique Andy Murray (n°83), le Français Lucas Pouille (n°157), la Japonaise Naomi Osaka (n°35) ou encore la jeune tchèque Linda Fruhvirtova (n°204). En somme, pour le tableau principal, un seul joueur espagnol s’est vu attribuer le précieux sésame : Carlos Gimeno (n°363), 20 ans et inconnu du grand public. D’où une grnade colère qui s’élève de la part de certains joueurs qui ont oeuvré pour le tennis ibère, comme Fernando Verdasco (n°121) ou encore Pablo Andujar (n°79), qui se sentent totalement lésés par l’organisation du Mutua Madrid Open. Si pour Andy Murray, il s’agit là d’un record, qui le place désormais à une unité de Tommy Haas (53 invitations en carrière contre 52, à ce jour, pour l’Ecossais), il semblerait que les joueurs sous contrat avec IMG – qui dirige désormais le tournoi madrilène – bénéficient logiquement de coups de pouce. Ce qui n’a pas empêché Verdasco et Andujar de publier un communiqué, via les réseaux sociaux. « Nous trouvons surprenant, ainsi que très frustrant, que le plus grand événement de tennis en Espagne montre si peu (ou pas) de soutien aux joueurs de tennis espagnols avec les invitations accordées pour les tableaux principaux », a-t-on pu notamment lire. « Si nous regardons n’importe quel autre tournoi dans la même catégorie, le soutien apporté aux joueurs locaux est beaucoup plus élevé. Sans aller plus loinl le tournoi de Rome […] a déjà annoncé ses cinq premières invitations, et toutes sont destinées à des joueurs italiens. » Notons que Pablo Andujar fait toujours partie du Top 100 à 36 ans et que Fernando Verdasco retrouve peu à peu des sensations, se montrant parfois à un très bon niveau sur le circuit Challenger et tentant de revenir parmi l’élite.

3 réflexions au sujet de “Madrid, encore une wild card pour Andy Murray : le mécontentement des joueurs espagnols”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s