Analyses

Stefanos Tsitsipas, la nouvelle référence du circuit sur terre battue ?

Ce samedi, le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5) s’est qualifié pour la finale du Masters 1000 de Monte-Carlo pour la deuxième année de rang. Après un début de saison plutôt mitigé, il semble déjà revivre alors que la saison sur ocre démarre à peine. Titré sur le Rocher en 2021, puis finaliste à Roland-Garros quelques semaines après, est-il en passe de devenir le nouveau meilleur joueur du circuit masculin sur terre battue ?


Le retour sur terre semble faire le plus grand bien à Stefanos Tsitsipas (n°5). Opéré du coude en novembre dernier, il avait connu un début de saison plutôt mitigé pour un joueur du Top 5. Demi-finaliste lors du premier tournoi du Grand Chelem de la saison, à l’Open d’Australie, il n’a remporté aucun trophée sur dur lors du premier trimestre 2022. Finaliste au tournoi ATP 500 de Rotterdam, il n’aura pas fait mieux, ni aussi bien, depuis. En effet, le joueur grec n’a pas dépassé les quarts de finale lors du tournoi ATP 250 de Marseille, et il a échoué en demi-finales au tournoi ATP 500 d’Acapulco, face au Britannique Cameron Norrie (n°10). Lors de la mini-tournée de mars aux États-Unis, il a perdu dès le troisième tour au Masters 1000 d’Indian Wells, surpris par l’Américain Jenson Brooksby (n°35). À Miami, il n’a passé qu’un tour de plus, échouant face au futur vainqueur, le jeune espagnol Carlos Alcaraz (n°11), en deux sets 7-5, 6-3. Certes, c’est tout de même pas mal pour un joueur ayant subi une opération à la toute fin de la saison dernière. Cependant, nous sommes en droit d’en attendre plus d’un joueur qui affiche ses ambitions : gagner des tournois du Grand Chelem et être un jour n°1 mondial.

Cette semaine, au Masters 1000 de Monte-Carlo, le tenant du titre semble revivre. Il faut dire que les deux titres qu’il a glanés en 2021 l’ont été sur terre battue : Monte-Carlo et le tournoi ATP 250 de Lyon. Notons également que dans la foulée, Stefanos Tsitsipas avait disputé sa première finale en Grand Chelem, à Roland-Garros. Il avait même été jusqu’à mener deux sets à zéro face au n°1 mondial, Novak Djokovic. Avant la suite que lon connaît tous… Cependant, on se souvient que le Grec semblait marcher sur l’eau lors de ce match, comme il s’était montré très solide lors de la finale du tournoi ATP 500 de Barcelone, où il avait mené la vie dure au maître des lieux, un certain Rafael Nadal (n°4). Ainsi, on voit une différence entre le Tsitsipas évoluant sur dur et le Tsitsipas jouant sur ocre. Dès que le changement de surface s’opère, son jeu semble être mieux adapté. Le joueur grec parvient à varier les zones et les effets, mettant ses adversaires en difficultés dans tous les secteurs du jeu, comme ce fut le cas en demi-finales lors de sa victoire sur Alexander Zverev (n°3), sans solution, qui s’est finalement incliné en deux sets 6-4, 6-2 après seulement une heure quinze de jeu.

Un autre élément est à mettre en avant, que l’on a pu apercevoir cette semaine sur le Rocher : même malmené, Stefanos Tsitsipas ne lâche rien. Il se donne corps et âme, jusqu’au bout, comme en quarts de finale face à Diego Schwartzman (n°16). En totale maîtrise, il menait 6-2, 5-2 avant de voir l’Argentin refaire son retard. Ce dernier allait même mener 4 jeux à 0 dans la troisième manche. Mais ce que l’on ne peut pas enlever à Stefanos Tsitsipas, c’est son mental de guerrier. Il s’est battu, point après point, pour revenir et reprendre les devants. D’ailleurs, il n’a pas hésité une seule seconde à se jeter sur une volée de revers pour s’offrir une balle de match somptueuse. Alors, le Grec est-il en passe de devenir la nouvelle référence sur terre battue ? « Je ne suis pas encore le boss à Monte-Carlo », a répondu le joueur de 23 ans, comme en écho à notre question, au micro de nos confrères d’Eurosport. « Il y a beaucoup de gars qui sont encore meilleurs que moi. Selon moi, je suis encore au début d’un chapitre. » Quoiqu’il en soit, le 5ème joueur mondial pourrait doubler la mise, ce dimanche, contre l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (n°46). Et se placer, une fois encore, parmi les grands favoris pour le titre à Roland-Garros.

Article rédigé par Yannick Giammona
Crédit photos : @WeAreTennis, @rolandgarros, @SuperTennisTv

À LIRE AUSSI :

Alejandro Davidovich Fokina, l’heure est à la confirmation

Après des mois de galère, David Goffin remonte la pente et retrouve des sensations

4 réflexions au sujet de “Stefanos Tsitsipas, la nouvelle référence du circuit sur terre battue ?”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s