En Bref

Jo-Wilfried Tsonga : « Je ne vais pas changer mon programme et je vais aller jusqu’au bout »

Ce lundi, le Français Jo-Wilfried Tsonga (n°254) a dit adieu au Masters 1000 de Monte-Carlo. Pour son dernier match sur le Rocher, il a sèchement perdu dès le premier tour face au Croate Marin Cilic (n°22) en deux sets 6-2, 6-2. Forcément déçu, le Manceau veut quand même tout faire pour être compétitif au cours des dernières semaines de carrière. « Le tout premier sentiment, c’est de la déception », a-t-il ainsi déclaré en conférence de presse après la rencontre. « De tout ce que j’ai pu faire ces derniers mois, ces dernières semaines, honnêtement, ici, c’est le moment où je me sentais le mieux, tennistiquement. Marin a très bien joué. Déçu d’avoir eu un adversaire aussi fort, déçu de n’avoir pas pu défendre mes chances un peu mieux encore. Triste aussi parce que c’était mon dernier Monte-Carlo et j’aurais préféré que ça se termine un peu différemment. Mais très reconnaissant de l’organisation du tournoi, qui m’a offert cette wild card et m’a permis de vivre ce moment-là. Il y a pas mal de sentiments qui se mélangent. Ce n’est pas forcément simple. » Programmé en fin de journée, le joueur français a dû attendre le début de soirée, peu après 19h, pour démarrer sa rencontre. Il a ainsi évoluer dans la nuit et le froid, à la lueur des projecteurs et avec peu de public dans les tribunes du Court Rainier III. Mais il était loin de s’en plaindre, même si les conditions n’étaient pas les meilleures pour son adieu au tournoi monegasque. « On sait que je joue bien quand il fait chaud et que ça rebondit, ça c’est sûr », a-t-il déclaré le sourire aux lèvres. « Voilà, ça fait partie de notre métier, de devoir s’adapter. Marin a fait un très bon match, ces conditions n’ont pas eu l’air de le gêner beaucoup. C’est comme ça. Avec le recul, toutes ces choses que l’on peut souvent prendre comme de l’injustice dans nos carrières, aujourd’hui je les prends comme une partie de mon métier. » On le sait, Jo-Wilfried Tsonga a annoncé qu’il prendra sa retraite lors du prochain Roland-Garros. Il doit désormais se préparer à faire ses adieux lors du Grand Chelem parisien, dans quelques semaines seulement. « J’ai vraiment envie d’aller jusqu’au bout, de fonctionner comme j’ai toujours fonctionné », a expliqué le joueur de 36 ans. « J’ai envie de me préparer pour les tournois, j’ai envie d’être compétitif. Cette semaine était celle où je me suis senti le mieux. Et à l’arrivée, c’est le tournoi où je marque le moins de jeux ! C’est le tennis. Mais j’ai envie d’aller sur ce chemin, j’ai envie d’être compétitif. Je ne vais pas changer mon programme et je vais aller jusqu’au bout. J’espère qu’à un moment donné, ça me sourira un peu mieux. »

1 réflexion au sujet de “Jo-Wilfried Tsonga : « Je ne vais pas changer mon programme et je vais aller jusqu’au bout »”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s